Infos du Mardi 12 Septembre

Trophées UNFP : Fekir nommé pour le mois d’août

RMC.fr

L’UNFP a dévoilé les noms des trois finalistes pour le trophée de joueur du mois d’août. Auteur d’un début de saison tonitruant avec le PSG, Neymar est évidemment en lice face à Radamel Falcao, qui marque but sur but pour Monaco et Nabil Fekir, qui a retrouvé l’étincelle à l’OL.

Il est arrivé comme une superstar. Et il n’a pas déçu. Pour ses premiers pas avec le PSG, Neymar a fait très forte impression en Ligue 1. En quatre matchs, l’attaquant brésilien a marqué quatre fois et délivré autant de passes décisives. Sans parler de sa vista et de ses gestes spectaculaires. Son slalom hallucinant face à Toulouse, lors de la 3e journée, fait déjà partie de l’histoire du championnat. C’est donc en toute logique que l’ancien crack du Barça a été nommé parmi les trois finalistes pour le trophée UNFP de joueur du mois d’août.

La star de 25 ans est en lice face à Radamel Falcao, qui trône en tête du classement des buteurs avec sept réalisations en cinq journées, à égalité avec Edinson Cavani. Nabil Fekir est également dans le coup après son été tonitruant. Promu capitaine de l’OL, l’attaquant de 24 ans, auteur d’un but du milieu de terrain (de son mauvais pied) face à Bordeaux, semble avoir retrouvé sa magie. Les internautes doivent maintenant départager ce premier trio de haut vol.

>> Pour voter, c'est ici : https://www.tropheesunfp.com/

 


 

Genesio va bientôt pouvoir compter sur une recrue supplémentaire

Butfootballclub.fr

Un peu juste dans l’entrejeu en ce moment, l’OL devrait bientôt pouvoir compter sur Tanguy Ndombélé, sa dernière recrue du mercato estival.

Son potentiel est évident mais Christopher Martins-Pereira a paru encore un peu tendre dimanche contre Guingamp, malgré la victoire de son équipe (2-1). Et puisque Lucas Tousart n’a pas non plus sorti le match de sa vie, c’est tout l’OL qui a tremblé lors de cette 5e journée de Ligue 1. Preuve que l’effectif lyonnais n’est peut-être pas aussi fourni dans l’entrejeu. Du moins pour l’instant.


Ndombélé a repris l’entraînement collectif avec l’OL


Outre Pepe Cheikh Diop, qui a rejoint Tola Vologe en fin de mercato, Tanguy Ndombélé devrait bientôt offrir à Bruno Genesio, l’entraîneur des Gones, une solution supplémentaire. Arrivé en provenance d’Amiens, le joueur de 20 ans, trop juste pour l’instant sur le plan physique, a effectué lundi son retour à l’entraînement collectif. Et pourrait donc postuler à une place dans le groupe pour le déplacement de l’OL sur la pelouse du PSG dimanche lors du choc de la 6e journée de Ligue 1, voire dès jeudi pour affronter l’Apollon Limassol en Ligue Europa.

 


 

Fekir juge les débuts de Mariano

Maxifoot.fr

Auteur de quatre buts en cinq matchs de championnat, Mariano (24 ans) signe de bons débuts avec l’Olympique Lyonnais. Si le Dominicain brille sur des actions individuelles grâce à sa qualité de frappe, son coéquipier de l’attaque, Nabil Fekir (24 ans, 5 matchs et 4 buts en L1 cette saison), reconnaît que dans le jeu, les automatismes sont perfectibles.

"Il reste deux ou trois trucs à améliorer à l’entraînement mais je ne me fais pas de soucis pour ça, a lancé le capitaine rhodanien dans des propos rapportés par le quotidien Le Progrès. Il a encore marqué (dimanche contre Guingamp, 2-1, ndlr), il montre ses qualités. Il a eu une ou deux occasions, il a su être efficace, c’est ce qu’on lui demande."

Même s’il a souvent tendance à privilégier la solution individuelle, le bilan reste pour l’heure largement positif pour l’ancien Merengue.

 


 

Genesio viré ? Jallet prend une position radicale !

Foot01.com

Dimanche, sur BeInSports, Bruno Genesio a clairement fait savoir que malgré les nombreuses critiques qui s'acharnent sur lui, sa démission en cas de mauvais résultats était impossible. Mais en fin de cette même émission, un sondage montrait que 72% des supporters de l'OL considéraient que Bruno Genesio n'était pas le coach qu'il fallait à l'Olympique Lyonnais, preuve qu'il y a tout de même une cassure entre une partie du public et l'entraîneur de l'OL.

Interrogé sur RMC sur sa vision de Bruno Genesio, Christophe Jallet, parti de l'Olympique Lyonnais durant le dernier mercato pour rejoindre Nice, a clairement fait savoir sa façon de penser. « Franchement, il y a beaucoup d’idées du football que je partage avec lui. Je trouve qu’il a des valeurs importantes, aussi, et une envie de jouer. Ce n’est pas toujours évident de mettre en place ce qu’on voudrait. Des fois, on a des joueurs qui ne correspondent pas à des profils, à des systèmes de jeu. Moi, j’ai vraiment gardé un très grand souvenir de sa première saison en tant qu’entraîneur. Quand il a repris l’équipe, on a fait six mois fantastiques. Tout le monde adhérait à son discours, à son projet. Et on a fait une remontada incroyable. Là, tout le monde s’accordait à dire que c’était un très bon coach... », fait remarquer Christophe Jallet, qui apporte ainsi un vif soutien à Bruno Genesio. Ce dernier appréciera cela à sa juste valeur.

 


 

Riolo tape sur Aulas après le succès poussif contre Guingamp (2-1)

Butfootballclub.fr

Vainqueur timide de l’En Avant de Guingamp, l’OL s’en est remis à son sauveur Nabil Fekir (2-1). Observateur attentif de la rencontre, Daniel Riolo n’est pas dupe.

Mariano Diaz et Nabil Fekir. Voilà les deux joueurs qui pourraient cacher la forêt de l’OL depuis le début de la saison, les deux attaquants lyonnais étant tranchants et décisifs à quasiment tous les matches. La réception de l’EA Guingamp n’a pas échappé à la règle, les deux stars des Gones faisant trembler les filets (2-1). Daniel Riolo en a toutefois profité pour tacler le fonds de jeu de l’OL et taper sur Jean-Michel Aulas.


« Avec 200 millions de budget, on a le droit de demander autre chose en termes de contenu ? »


« On a vu Lyon. Enfin on n’a rien vu surtout. Fekir a sauvé l’OL d’un nul qui aurait été pénible à supporter. Là, Genesio va pouvoir s’en tirer en se cachant derrière le résultat et la position au classement. Tout cela est flatteur. Parce que la réalité, c’est que l’OL est bien médiocre. Aucun jeu, aucun mouvement collectif, c’est pas loin du néant. Je pense qu’il y a mieux à faire avec ces joueurs-là, mais pour l’instant on ne voit rien, peste-t-il sur son blog. C’est simple, Guingamp aurait certainement mérité le point du nul. Aulas qui pleure tous les jours sur le blé qu’il n’a pas, devrait plutôt nous expliquer comment avec un budget 3 ou 4 fois supérieur à l’EAG, il s’est fait à ce point dominer par moments !! L’OL, c’est pas loin de 200 millions de budget, on a le droit de demander autre chose en termes de contenu ? »

 


 

Lopes : « On est au taquet, il y a de l'excitation avant cette grosse semaine »

Olweb.fr

Le gardien lyonnais était l'invité de Culture Club ce lundi au lendemain de la victoire face à Guingamp et de sa superbe prestation.


Une grosse semaine à venir


« On est au taquet. Il y a l’excitation à l’idée de retrouver la Coupe d’Europe jeudi et il y a un match exceptionnel à jouer dimanche au Parc des Princes. Ce match sera un vrai test. Ils auront 48 heures de plus de récupération. Ça peut jouer. On se focalisera dessus vendredi… A nous de prendre les trois points jeudi et bien se reposer pour le match de dimanche. On va essayer d'aller là-bas pour jouer notre jeu. On a les joueurs pour les prendre de vitesse. Il faudra défendre tous ensemble... On ne peut pas maitriser tous les matchs. Il faut aussi compter sur les individualités. Ce sera plus fluide au fil des matchs. »


Le début de l'Europa League


« On a un groupe relevé. Il n'y aura pas de match plus facile que les autres. L'objectif est d'aller le plus loin possible et on sait que la finale sera au Groupama Stadium. Mais il ne faut pas brûler les étapes. »


Ta performance face à Guingamp


« Le but encaissé ? Je me fais avoir sur l’action d’avant qui amène le but. Je décide de mettre le poing puisque je vois deux adversaires arriver. Le geste parfait aurait été de capter le ballon. J’ai mis le ballon sur le côté. Je m’en veux un peu. Mais il fallait passer à autre chose tout de suite. Je savais que j’allais encore être sollicité. »


Les performances de Mariano


« C’est un joueur intelligent car il joue avec ses qualités. On le voit au quotidien. Il a le sens du but. Quand il cadre, c’est souvent but. Il a une frappe très lourde. Il a aussi un bon pied gauche. Il est récompensé depuis le début de la saison. Il n’a pas fini d’enfiler les buts. »


La défense


« On a pris 5 buts en 5 matchs mais le match de Bordeaux fausse un peu la donne. Ce début de saison est plutôt satisfaisant dans ce domaine. Marcelo a une très bonne qualité de relance. C’est un monstre physiquement. Il a toujours la bonne parole. C’est un énorme leader parmi nous, on peut s’appuyer sur lui. »


Les 30 ans des Bad Gones


« Je suis aussi attentif à ce qu’il se passe en tribunes. On voit de magnifiques tifos lorsqu’on rentre sur le terrain. Ça donne beaucoup d’envie pour le match. C’est bien de montrer nos couleurs partout dans le stade. Coup de chapeau à eux puisque c’est un énorme boulot. »


Le départ d’Alex, Coco, Max…


« J’ai perdu de vrais amis. Mais c’est comme ça, on fait avec. On se donne énormément de nouvelles. On est quotidiennement en contact, notamment après les matchs de chacun. Il y a encore beaucoup d’affinités. Max Gonalons est une personne extraordinaire. Il a le cœur rouge et bleu. On a grandi ensemble. C’est un très grand ami. Je lui souhaite tout le meilleur. »