Infos du Vendredi 21 Juillet

L’OL dans le coup pour Moussa Sissoko

Foot01.com

Zappé du stage de préparation de Tottenham aux Etats-Unis, Moussa Sissoko est officiellement à l’infirmerie, où selon le club londonien il souffre d’un virus.

Une raison qui ne convainc personne, et surtout pas l’intéressé qui se serait vu reprocher « un taux d’oxygène dans le muscle trop important ». Son absence a au moins le mérite de clarifier les choses, les Spurs sont totalement ouverts aux offres pour le milieu de terrain recruté pour 35 ME en provenance de Newcastle un an plus tôt. L’ancien toulousain sortait d’un Euro resplendissant, où il avait été de loin le meilleur joueur français de la finale. Un an plus tard, la musique est différente puisqu’il n’a pas su s’imposer à Tottenham, et a vu sa valeur chuter, même s’il continue d’être régulièrement utilisé par Didier Deschamps en bleu.

Concernant son avenir sur le marché des transferts, L’Equipe fait le point à ce sujet ce vendredi. Everton s’est renseigné pour un prêt, ce qui ne convient pas à Tottenham. Le joueur souhaite continuer l’aventure en Angleterre, et rejoindre les Toffees de Wayne Rooney aurait du sens pour lui. Mais pour l’heure, deux clubs français sont à l’affût. Il s’agit de Lyon et de Marseille. Le club rhodanien garde cette piste sous le pied au cas où son milieu de terrain, lourdement amputé par les départs de Tolisso et Gonalons, ne tienne pas la route. Il faut dire que l’OL effectue le pari de s’en sortir sans recrue dans ce secteur de jeu, confiant les clés du jeu à Ferri, Darder ou Grenier, ce qui pourrait ne pas suffire. Du côté de Marseille, la piste Sissoko a plus de chance notamment dans le projet olympien qui s’attache à faire (re)venir des internationaux tricolores. Toutefois, entre le montant du transfert et le salaire de Sissoko, l’investissement ne sera pas négligeable, même si Rudi Garcia n’a pas dit non à la venue d’un milieu de terrain supplémentaire.

 


 

L’UEFA tranchera la semaine prochaine

Footmercato.net

L’Olympique Lyonnais passait ce jeudi devant la commission de discipline de l’UEFA pour les incidents survenus le 11 mai dernier au Parc OL en demi-finale de Ligue Europa. Le club rhodanien est visé notamment pour utilisation d’engins pyrotechniques, jet d’objets, envahissement de terrain et blocage des escaliers.

L’UEFA officialisera son verdict à l’OL la semaine prochaine. Pour rappel, Lyon est en sursis après les incidents qui ont émaillé la réception du Besiktas Istanbul et risque une suspension de toute compétition européenne. Les règlements de l’UEFA précisent cependant que le sursis ne peut être levé qu’en cas d’incidents de même nature que ceux ayant entraîné la première sanction. Ce qui ne paraît pas être le cas ici.

 


 

Pour sauver son avenir, Darder mise sur la tactique de Genesio

Foot01.com

Conscient qu’il venait de passer deux saisons trop timorées à Lyon, Sergi Darder n’est pas franchement du genre à faire une esclandre à chaque fois qu’il prend place sur le banc de touche.

Mais pendant la préparation, le milieu de terrain a tout de même bien fait comprendre qu’il ferait le point au mois d’août en ce qui concerne sa situation. S’il devait une nouvelle fois ne pas réellement faire partie des plans de Bruno Genesio, alors il pourrait répondre à quelques sirènes et retrouver la Liga où plusieurs clubs le surveillent. Mais pour le moment, la question ne se pose pas, car avec le ménage fait au milieu de terrain, l’Espagnol est clairement dans la rotation lors de la préparation. Et dans le 4-2-3-1 que Genesio met en place, Darder estime dans Le Progrès pouvoir être l’un des deux milieux, au four et au moulin.

« J’ai toujours joué comme actuellement à deux milieux récupérateurs. La première année, je ne connaissais pas le championnat, c’était physique, mais maintenant je connais le championnat, les joueurs, c’est plus mon poste, si l’entraîneur a confiance en moi comme ça. Si on défend on le fait tous ensemble et quand on a le ballon, j’essaie d’être un peu plus haut que Lucas Tousart, de faire des efforts. Je suis capable d’aller de l’avant, et de revenir vers Lucas Tousart. Après, j’aime aussi revenir vers Mouctar Diakhaby et Marcelo, je touche beaucoup plus de ballons. C’est mieux qu’à trois milieux, même si on n’est pas aussi déterminant que lorsque l’on est plus près de la surface », a souligné Sergi Darder, persuadé d’avoir le coffre et le physique pour accompagner Lucas Tousart dans la récupération du ballon. A priori, ce n’est pas son point fort, mais l’ancien de Malaga sait que son avenir lyonnais passera par de tels efforts.

 


 

C’est fini pour Chicharito !

Butfootballclub.fr

Le dossier Chicharito (Leverkusen) va livrer son épilogue. Le Mexicain devrait rejoindre West Ham.

Annoncé dans le viseur de l’OL et (à un degré moindre) de l’OM, Javier « Chicharito » Hernandez (29 ans) ne viendra pas en Ligue 1 cet été. En fin de contrat dans un an au Bayer Leverkusen, le meilleur buteur de l’histoire du football mexicain va signer à West Ham. Le club londonien a confirmé l’accord pour le transfert sous réserve de la bonne tenue de la visite médicale. Chicharito ne sera donc pas le coup de dernière minute des deux Olympiques…

Et retrouvez le tableau du mercato avec le nouveau 11 lyonnais qui se dessine...