L'actu du Dimanche 29 Mars

L'actu du Dimanche 29 Mars

Aouar, l’atout n°1 de Lyon pour s’offrir Matuidi ?

Foot01.com

A la recherche d’un meneur de jeu dans l’optique du prochain mercato, la Juventus Turin est grandement intéressée par le profil d’Houssem Aouar.

Régulièrement, le nom du n°8 de l’OL est associé à la Juventus Turin ces dernières semaines, sans que l’on sache vraiment si la Vieille Dame a les moyens de s’offrir Houssem Aouar. Car avec la crise du coronavirus, il devient de plus en plus utopique d’imaginer des deals à plus de 50 ME lors du prochain mercato. La puissance financière de tous les clubs est grandement impactée par cette crise sans précédent, ce qui va pousser certains cadors à être particulièrement imaginatifs pour se renforcer. La Juventus Turin est concernée puisque selon Calcio Live, le champion d’Italie en titre envisage de soumettre une offre pour le moins originale à Lyon pour Houssem Aouar.

Le média rapporte ce dimanche que la Juventus Turin est prête à offrir à l’Olympique Lyonnais l’un de ses joueurs, en plus d’une somme d’argent, dans le but de recruter Houssem Aouar. Car pour le président turinois Andrea Agnelli, il est désormais impensable de payer 70 ME cash pour recruter Houssem Aouar, la somme initialement réclamée par l’Olympique Lyonnais. Afin de faire baisser la facture globale, la Juventus Turin envisage ainsi de sacrifier l’un de ses joueurs. Pour l’heure, aucun nom n’a circulé mais nul doute que l'OL pourrait profiter de cette situation pour convaincre la Juventus Turin de lui céder Blaise Matuidi dans l'opération. Car en janvier dernier, Jean-Michel Aulas et Juninho s'étaient exprimés favorablement au sujet d'une éventuelle arrivée du Français dans la capitale des Gaules. Reste à voir si l'ancien milieu du PSG sera séduit par l'opportunité de signer à l'OL et si JMA est prêt à assumer le salaire rondelet du champion du monde 2018...

 


 

Les couleurs du nouveau maillot third dévoilées ?

Footyheadlines.com

 


 

Le démenti formel d'Aulas sur le transfert de Ndombélé

Topmercato.com

Le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, est accusé par la presse espagnole d'avoir empêché Tanguy Ndombélé de rejoindre le FC Barcelone l'été dernier.

Les informations parues par le quotidien El Mundo Deportivo n'ont pas manqué de faire réagir le patron des Gones. Par un message posté sur son compte Twitter, "JMA" a mis les points sur les "i" avec virulence. "Faux et idiot. Démentez vite ce genre de bêtises qui ne vous honorent pas : il y a tellement plus important et grave en ce moment." Acheté l'été dernier par Tottenham pour 60 millions d'euros, le milieu français de 23 ans suscite un intérêt... des Blaugrana, visiblement prêts à réactiver la piste de l'ancien Amiénois lors du prochain mercato estival.

 


 

BeIN Sports hésite à payer, coup dur pour les gros clubs !

Butfootballclub.fr

Canal+ refuse de s’acquitter de sa dernière traite concernant les droits TV de Ligue 1, beIN Sport pourrait en faire de même et c’est tout le football français qui tremble.

Comme annoncé samedi, Canal+ a décidé de ne pas honorer sa traite de 110 M€ prévue au 5 avril concernant les droits TV de la Ligue 1 pour la saison en cours. Se retranchant derrière la suspension du championnat du fait de la crise exceptionnelle du coronavirus, le président de la chaîne cryptée a justifié cette décision par « l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour atténuer l’impact financier » imposée par le confinement généralisé en France.

Canal+ ne règlera même pas la moitié

Si la LFP s’agace de cette décision, expliquant à « L’Equipe » que 43 des 110 M€ sont dûs et correspondent à des matches déjà disputés, la Ligue redoute désormais que l’autre diffuseur, beIN Sports, fasse de même pour les 42 M€ à payer au 5 avril également. Une situation renforcée par le silence de Nasser Al-Khelaïfi, président de beIN Media Group, qui n’a pas répondu à cette question lors des nombreuses réunions de travail, se retranchant simplement derrière son rôle de président du PSG.

Un manque à gagner plus important pour le PLM

Cette absence de rentrées d’argent devrait se faire plus durement ressentir chez les historiques de Ligue 1 puisque ce versement concernait la part relative à la « notoriété » des clubs. Le PSG aurait dû récupérer 17 M€, l’OM 14 M€, l’OL 12 M€, l’ASSE 10 M€, l’AS Monaco 8 M€ ou encore les Girondins de Bordeaux 7 M€. Reste à savoir ce qu’il en sera de la dernière traite prévue pour le 5 juin et correspondant à un total de 140 M€.

 


 

Vidéo : L'incroyable maison d'un supporter lyonnais

Twitter

 


 

Où en est Nicolas Fontaine ?

Footmercato.net

Réputé pour la qualité de son Academy, l'Olympique Lyonnais s'investit également dans la post-formation. L'été dernier, les pensionnaires du Groupama Stadium ont notamment misé sur Nicolas Fontaine. Quelques mois après son arrivée, où en est l'ancien joueur de Leipzg ?

La tête et les jambes. Voici une image qui illustre parfaitement la personne qu’est Nicolas Fontaine. En juillet 2016, le joueur, alors à Évian Thonon-Gaillard, a quitté ses proches et la France pour rejoindre Leipzig. Un choix osé mais assumé par le natif d’Ambilly. En Allemagne, il a ainsi pu continuer sa progression, lui qui s’entraînait avec le groupe professionnel, même s’il n’a pas joué de match officiel, seulement des amicaux. Mais cela lui a permis d’apprendre aux côtés d’éléments comme Dayot Upamecano ou d’autres, avec lesquels il est encore en contact aujourd’hui. Talentueux balle au pied, Nicolas Fontaine a aussi beaucoup appris chez nos voisins allemands. La rigueur tout d’abord. Toujours présent avant l’heure aux entraînements, il fait aussi parti de ceux qui partent parmi les derniers lorsque la séance est terminée. Ce qu’il continue encore à faire aujourd’hui.

Le Français a aussi appris la langue. En un an, il a maîtrisé et parlé l’allemand de façon courante, lui qui a aussi obtenu un baccalauréat international là-bas. Mais après trois années enrichissantes, aussi bien humainement que sportivement, il a décidé de prendre un nouveau départ l’été dernier. Courtisé par plusieurs écuries, Nicolas Fontaine a finalement dit oui à l’Olympique Lyonnais. Un club dont l’Academy est réputée à travers le monde et qui est l’un des meilleurs en France au niveau de la post formation. Il faut aussi ajouter à cela que le fait de pouvoir revenir dans l’Hexagone, ainsi que le projet proposé, c’est-à-dire d’évoluer avec la réserve avant d’essayer d’intégrer petit à petit le groupe professionnel, ont fait la différence dans l’esprit du joueur. Un élément que Lyon suivait déjà avant son départ pour Leipzig en 2016 par le biais de Gérard Bonneau puis Florian Maurice.

Fontaine prend ses marques à l’OL

Les Gones sont revenus à la charge en 2019 donc et ont réussi à l’attirer dans leurs filets le 9 juillet dernier. « Nicolas Fontaine a signé un contrat professionnel avec l’OL pour les 3 prochaines saisons ! », avait indiqué le club sur son compte Twitter officiel. Un peu moins de neuf mois après son arrivée entre Rhône et Saône, où en est-il à présent ? Intégré au sein de l’effectif de National 2, c’est-à-dire l’équipe réserve de l’OL, le footballeur âgé de 20 ans a réussi à se fondre dans la masse. C’est l’une de ses nombreuses qualités, car il est un élément qui sait trouver sa place dans un groupe. Sérieux, bosseur, professionnel et mature pour son âge, ce footballeur rigoureux est explosif et très rapide. Polyvalent, il peut être utilisé en attaquant de pointe mais aussi en tant qu’ailier, un poste qu’il découvre et où il doit encore progresser tactiquement.

Pétri de talent, il doit aussi savoir gérer ses temps forts et ses temps faibles et temporiser, lui qui a tendance à se donner sans compter. Ce qu’il a fait lors des 10 rencontres qu’il a joué au total cette saison. Le temps de marquer un but. C’était le 21 décembre dernier face à Annecy. Quelques semaines après, il a disputé son dernier match avec l’OL, le 11 janvier. En effet, depuis, Nicolas Fontaine n’a pas pu refouler les pelouses puisqu’il a été opéré suite à un problème au ménisque. En convalescence pour trois mois au maximum, il devait faire son retour au plus tard à la fin du mois d’avril. Le fait que la saison soit actuellement stoppée en raison de l’épidémie de coronavirus va lui permettre de pouvoir gagner du temps et pourquoi pas revenir si le football venait à reprendre. Ce qui est sûr c’est que le Français se sent bien à l’OL, où il espère bien réussir à s’imposer à force de travail, comme il l’a si bien appris en Allemagne.

 


 

Giroud confirme avoir recalé Aulas l’hiver dernier

Butfootballclub.fr

Le champion du monde Olivier Giroud a révélé avoir été contacté par le président de l’OL, Jean-Michel Aulas. Mais sa priorité est l’Inter Milan.

Olivier Giroud s’est exprimé ce dimanche matin dans l’émission Téléfoot. L’occasion pour l’attaquant de Chelsea de faire le point sur son avenir, qui devrait se dessiner du côté de l’Inter Milan. Et ce malgré le forcing de l’Olympique Lyonnais l’hiver dernier. Le champion du monde 2018 a révélé avoir repoussé les avances de Jean-Michel Aulas.

« J’ai eu le président Aulas au téléphone qui m’a fait part de son intérêt. Je lui ai dit que j’étais flatté mais que ma priorité se portait sur l’Inter. » Néanmoins, Chelsea, qui était interdit de recrutement, a refusé de lâcher son Français, même si celui-ci voulait aller voir ailleurs.

Lors de la prochaine intersaison, la chanson devrait être différente entre Giroud et Chelsea. Mais la chute devrait être la même pour l’OL puisque l’ancien Montpelliérain se dirige vers l’Inter Milan.

 


 

Aulas prêt à lâcher 25 ME pour corriger le bug Koné ?

Foot01.com

Afin de combler le transfert de Ferland Mendy au Real Madrid, l’Olympique Lyonnais a investi 9 ME sur Youssouf Koné lors du dernier mercato estival.

Huit mois après la signature de l’ancien Lillois dans la capitale des Gaules, le bilan est terrible pour le Malien. Utilisé à 16 reprises par Sylvinho puis Rudi Garcia, le natif de Bamako a cruellement déçu. Très loin du niveau affiché par son prédécesseur Ferland Mendy, l’ancien défenseur de Lille s’apparente clairement à un gros flop du mercato pour les dirigeants de l’Olympique Lyonnais. Assurément, Jean-Michel Aulas et Juninho vont devoir recruter à ce poste l’été prochain afin de corriger ce bug, d’autant que Fernando Marçal, sous contrat jusqu’en 2021, ne sera pas retenu en cas d’offre.

Pour combler ce déficit qualitatif au poste de latéral gauche, l’OL est très intéressé par Robin Gosens, qui brille de mille feux avec l’Atalanta Bergamme cette saison. Avec des statistiques dignes d’un attaquant (8 buts, 5 passes décisives), ce très offensif latéral allemand de 25 ans s’est forgé une sacrée réputation chez les recruteurs européens. Et à en croire la Gazzetta dello Sport, l’Olympique Lyonnais donne tout pour rafler la mise. Dès le mois de janvier, Jean-Michel Aulas est passé à l’offensive avec une offre à hauteur de 25 ME. Proposition refusée par l’Atalanta, selon les informations du quotidien italien. Les dirigeants transalpins, très attachés à leur défenseur d’1m83, réclameraient la modique somme de 35 ME pour céder leur joueur. Un prix très élevé pour un latéral gauche, mais pas illogique aux yeux des dirigeants de l’Atalanta, qui profitent sans surprise de la pénurie de talents à ce poste pour tirer le meilleur prix de Gosens. Reste à voir si l’Olympique Lyonnais sera prêt à s’aligner sur les requêtes XXL du club lombard…

 

 

Last modified on dimanche, 29 mars 2020 18:48