L'actu du Dimanche 22 Mars

L'actu du Dimanche 22 Mars

Voir aussi... Notes et Stats des joueurs

Juninho a pris un coup, il n'est pas KO

Foot01.com

Juninho espérait probablement vivre une saison plus calme pour son retour à Lyon dans le rôle de directeur sportif. Le Brésilien a des doutes, mais il ne lâchera rien.

L’annonce du retour de Juninho à l’Olympique Lyonnais avait fait le bonheur des supporters de l’OL, le Brésilien ayant une image intacte au sein du club rhodanien. Oui mais voilà, le fiasco Sylvinho, et son implication assumée dans la venue de Rudi Garcia ont fait naître quelques doutes, même si la signature, grâce à lui, de Bruno Guimaraes l’a remis en valeur. En attendant, Juninho, qui n’a parfois pas été tendre avec les footballeurs lyonnais depuis le début de saison, vit forcément assez mal les performances très mitigées de l’OL en Ligue 1.

Marcelo, l’ancien joueur de Lyon resté très proche de Bernard Lacombe chez qui il a passé une semaine, a eu l’occasion de discuter avec son compatriote. Et il a vu que les résultats chagrinaient un peu Juninho, mais que ce dernier était toujours aussi déterminé à réussir son pari à l’Olympique Lyonnais. « Je suis heureux de retrouver Juninho. J’ai revu le passionné que je connaissais. Après Lille, il était déçu, se posait des questions, mais il ne lâche pas. J’ai été moi-même directeur sportif de Cruzeiro lors des deux dernières années, je sais ce que c’est de travailler beaucoup et de ne pas être récompensé. Juninho est quelqu’un d’une conscience exceptionnelle, il apprend vite, je ne suis pas inquiet pour lui, mais il voit toutes les facettes du métier », explique Marcelo dans les colonnes du Progrès. En attendant la reprise de la compétition, Juninho est actuellement très actif sur les réseaux sociaux, où il relaie toutes les informations qui tendent à démontrer que l’actuel président brésilien, Jair Borsolano, est indigne de son poste.

 


 

20ME dépensés pour le nouveau Juninho ?

Foot01.com

Avant l'interruption de la saison, Bruno Guimaraes a déjà montré de très belles choses à l'Olympique Lyonnais. Pour son compatriote et ancien joueur de l'OL, Marcelo, le nouveau Juninho est probablement arrivé.

Ils n’étaient guère nombreux en France à connaître Bruno Guimaraes avant que ce dernier soit cité du côté du club de Jean-Michel Aulas. Mais le milieu brésilien arrivé au dernier mercato d’hiver n’a pas mis longtemps à se mettre les supporters lyonnais dans la poche, le joueur déniché par Juninho au Club Athletico Paranaense étant efficace dès ses premiers matchs sous le maillot de l’OL. Si le directeur sportif brésilien est pour beaucoup dans la venue de Bruno Guimaraes, il a aussi consulté Marcelo, l’ancien défenseur de l’Olympique Lyonnais qui avait contribué à faire venir Juninho, mais aussi Cris et d’autres joueurs brésiliens.

Présent pendant quelques jours à Lyon, avant de repartir vendredi dernier au Brésil, Marcelo a dit, dans Le Progrès, tout le bien qu’il pensait de Bruno Guimaraes. « Guimaraes est un joueur très complet, habile, et sérieux. Il me fait penser à Juninho quand il est arrivé à Lyon. Une très bonne éducation, une conscience professionnelle. Je ne suis vraiment pas étonné de la décision de Juninho de l’avoir engagé », explique celui qui a toujours un œil sur l’Olympique Lyonnais et connaît l'amour des fans de l'OL pour les joueurs brésiliens. Au milieu de terrain de confirmer que ce talent mérite bien les louanges et les 20ME dépensés par Jean-Michel Aulas.

 


 

Aulas continue de balancer des scuds via Twitter

Butfootballclub.fr

Une fois de plus, le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a réglé ses comptes via Twitter. Cette fois, c’est le quotidien L’Equipe qui est dans son viseur.

Toujours à l’affût de la moindre polémique pour se lancer dans une saillie sur Twitter, Jean-Michel Aulas s’est donné lui-même du grain à moudre avec sa proposition de saison blanche. Vu la levée de boucliers ayant suivi, le président de l’OL a opéré un virage à 180°, assurant que personne n’avait compris le fonds de sa pensée, mais il règle tout de même ses comptes sur les réseaux sociaux avec ceux l’ayant égratigné.

Ainsi, dans L’Equipe hier, le journaliste Damien Degorre écrivait : « Le président de la FFF a bien fait comprendre qu’il n’était pas question de réfléchir à une saison blanche. Cela ressemblait aussi à une pierre dans le jardin de Jean-Michel Aulas ». Voir son nom moqué dans le seul quotidien sportif de France a fait dégoupiller le patron des Gones…

« Enfin la censure s’estompe ma proposition n’est pas sortie du chapeau mais réfléchie. L’article de Damien Dagorre de L’Equipe de ce jour me fait dire perversement l’inverse. Pourquoi L’équipe a-t-elle voulu me faire passer pour un hurluberlu en parlant de saison blanche alors que ma proposition est de ne jouer que les matchs de championnat L1 L2 ( 10 ou 11 ) entre mi-mai et le 30 juin ! les droits télés 19/20 et 20/21 restent acquis ! »

 


 

Aulas aurait perdu le soutien des supporters lyonnais

Butfootballclub.fr

Selon le champion du monde 98 Gaëtan Charbonnier, même les supporters de l’OL ne comprennent plus leur président, Jean-Michel Aulas.

Et si cette saison 2019/20 était celle de la cassure entre le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, et ses supporters ? Ceux-ci, déjà passablement énervés par le désastre sportif, le recrutement raté et surtout la nomination de Rudi Garcia, auraient fini par lâcher celui qui a fait de leur club un grand de France après sa sortie sur la saison blanche. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le champion du monde 98 Gaëtan Charbonnier sur RMC.

« Quand on regarde les enjeux sportifs et financiers, c’est une priorité de terminer le championnat. Si la L1 s’arrêtait là, il y aurait une perte de 500 M€… Plus les 400 M€ de ventes sur le mercato. Donc, ce serait presqu’un milliard d’euros de manquer à gagner. Nos clubs ont besoin de cette trésorerie. Sinon, la pyramide va s’écrouler. Après la date du 30 juin visée par Aulas, c’est impossible. Ce n’est pas lui qui décide. »

« Si on sort du contexte actuel, Aulas est quand même arrivé à se mettre ses propres supporters à dos. Ils en ont marre, ils ne le comprennent plus… J ene remets pas en cause sa présidence, mais il utilise trop de fusibles pour éviter que son vestiaire explose, que son entraîneur en prenne plein la gueule. Il sort des déclarations pour attirer les feux sur lui. Mais c’est trop, il se perd complètement en ce moment… »

 


 

Ménès fracasse Aulas... et Riolo lui répond !

Le10sport.com

Alors que Jean-Michel Aulas n'a pas manqué de susciter l'indignation avec sa proposition de saison blanche, Pierre Ménès et Daniel Riolo se sont interpellés sur ce dossier.

« La meilleure solution serait de dire "c’est une saison blanche", ce qui évite à ceux qui sont concernés par le bas du tableau de se retourner contre la LFP et la FFF. » Avec cette petite phrase, Jean-Michel Aulas a mis le feu aux poudres. Il faut dire que l'idée de l'annulation de la saison est loin de faire les affaires de tout le monde, notamment de l'OM qui s'était offusqué de cette proposition. De leur côté, Pierre Ménès et surtout Daniel Riolo s'indignent de la situation.

« La France est confinée et les dirigeants du foot français pensent à leurs petits intérêts persos, tweets assassins en prime. Image déplorable », assure le journaliste de Canal+ sur Twitter, avant que son confrère ne lui réponde : « Pierre, pas les dirigeants, UN dirigeant ! Il a tellement été obscène qu’aujourd’hui il cherche à sortir de l’affaire qu’il a lui-même créé ! Mais est-ce encore un sujet après tout. (...) Il est sur le chemin de la folie. Il attaque de partout, menace en nommant des gens qui ont bien d’autres soucis en ce moment que ses élucubrations... Incroyable. »

 


 

Leonardo a un concurrent de moins pour Houssem Aouar !

Le10sport.com

Alors que le PSG devrait batailler avec le FC Barcelone, le Real Madrid, la Juventus ou encore Arsenal pour Houssem Aouar, Leonardo verrait un concurrent se retirer du dossier : Liverpool.

De quoi sera fait l’avenir de Houssem Aouar ? Le milieu de terrain de l’OL est certes contractuellement lié au club rhodanien jusqu’en juin 2023, cependant, sa cote est telle qu’il ne devrait pas passer l’été à Lyon. En effet, Aouar aurait les faveurs du PSG, comme le 10 Sport vous le révélait le 8 mars, mais aussi de la Juventus, d’Arsenal, du Real Madrid et du FC Barcelone notamment. Mais au milieu de tous ces cadors, un autre club faisait office de potentielle destination pour Aouar, à savoir Liverpool. Il n’en serait cependant rien.

C’est en effet ce que révèle David Lynch, correspondant de Liverpool pour l’Evening Standard. À en croire ses informations, Houssem Aouar ne serait pas un profil recherché par Jürgen Klopp en marge du mercato estival. L’entraîneur de Liverpool voudrait un joueur ayant d’autres qualités et des prédispositions différentes de celles d’Aouar. De plus, le bilan du Français en terme de statistiques cette saison, ne ferait pas vibrer les dirigeants des Reds. Liverpool ne serait pas un danger pour le PSG dans cette opération.

 

 

Voir aussi... Notes et Stats des joueurs