L'actu du Samedi 21 Mars

L'actu du Samedi 21 Mars

Caqueret : « Il faut profiter de ce moment pour passer du temps avec sa famille »

OL.fr

« Ce confinement est une épreuve compliquée car les habitudes changent. On ne peut plus jouer au football et sortir mais il faut profiter de ce moment pour passer du temps avec sa famille. C’est un des bons côtés de la chose. Il faut attendre que les choses évoluent et ça arrivera si tout le monde reste chez soi. On a un programme avec différents exercices de courses, d’abdos et de gainage. Pour garder la forme je fais différents exercices tous les jours. Je veux être prêt lorsque le championnat reprendra. Prenez tous soin de vous et de vos proches. »

 


 

Aulas veut terminer le Championnat avant le 30 juin, quitte à ne pas jouer les Coupes d'Europe

Lequipe.fr

Le président de l'OL sort une nouvelle idée de son chapeau : boucler la Ligue 1 avant le 30 juin, au besoin sans finir les Coupes d'Europe, pour ne pas mettre en danger la prochaine saison.

Afin que la saison 2019-2020 aille à son terme, les présidents des clubs professionnels français se sont réunis vendredi en audioconférence et n'ont écarté aucune hypothèse, y compris celle de terminer la Ligue 1 le 31 août. Ce n'est pas le scénario envisagé par Jean-Michel Aulas, qui défend l'idée d'un Championnat se terminant le 30 juin au plus tard, quitte à faire l'impasse sur les Coupes d'Europe.

« Si on veut sauver la Ligue 1, il faut absolument la terminer avant le 30 juin, a lancé le président de l'OL au micro de RTL, vendredi soir. Il faut faire des choix, être courageux. Laisser tomber la C1, les finales de Coupes et les matches internationaux. Se consacrer uniquement sur le Championnat. »

L'Olympique lyonnais serait concerné par l'abandon européen puisque le club est qualifié en Ligue des champions (victoire 1-0 contre la Juventus Turin en 8e de finale aller, le 26 février).


« Je veux que le Championnat se finisse. Même à huis clos. »


« L'important est de ne pas se mettre en retard par rapport à la saison prochaine. Une saison très importante économiquement, en termes de droits TV notamment », a insisté Aulas, en référence à la forte augmentation (+ 60 %) des droits télévisés de la Ligue 1 pour la période 2020-2024 (1,153 milliard d'euros par an).

« Je n'ai pas dit qu'il fallait terminer sur une saison blanche, a encore répété le dirigeant lyonnais, à propos de la polémique qui l'a opposé il y a quelques jours à son homologue marseillais Jacques-Henri Eyraud. C'était dans l'hypothèse où il y aurait un arrêt. Ce n'est pas ce que je préconise. Je veux que le Championnat se finisse. Même à huis clos. ».

 


 

Paolo Rongoni prévient les joueurs

Footmercato.net

Vendredi dernier, l’Olympique Lyonnais devait affronter le Stade de Reims. Mais en raison de l’épidémie de coronavirus, la rencontre a été annulée et la Ligue 1 suspendue. Après un entraînement organisé vendredi après-midi au Groupama OL Training Center, les Gones poursuivent leur travail individuellement chez eux avec le confinement mis en place. Mais ils sont toujours encadrés par le club et notamment Paolo Rongoni, le préparateur physique des Lyonnais. Interrogé par le site officiel du club rhodanien, ce dernier a fait un point sur la situation et a distillé ses conseils, tout en prévenant les joueurs.

« Le premier conseil que j’ai donné aux joueurs, c’est de rester à la maison. En cette période compliquée, il faut éviter tous les contacts. Je leur ai également dit de bien se reposer car on était dans un gros marathon qui a commencé avec la Coupe de France début janvier, donc il faut dans l’immédiat bien se reposer. Les consignes actuelles sont de rester tranquille jusqu’au 24 mars. À partir de cette date, on a prévu un programme d’entraînement. Rien ne les empêche en attendant de faire des exercices quotidiens sans sortir faire des courses à haute intensité car ça met en danger leur système immunitaire et ils doivent se préserver. Quotidiennement dès le 24, ils devront effectuer un programme. Il y aura de la course à basse intensité à 11-12 km/h, des abdos, du gainage et de la stabilisation. L’objectif est de leur faire faire une reprise comme lorsqu’ils reprennent pendant la trêve d’été. Sauf que la différence, c’est que l’on adapte les programmes car ils n’ont pas d’espace et doivent pouvoir tout faire de leur maison. »

 


 

Lyon balance, ils ont quitté la France sans son accord

Foot01.com

Comme certains Sud-Américains du Paris Saint-Germain, trois joueurs de l’Olympique Lyonnais ont quitté la France en raison de l’épidémie du coronavirus. Des départs précipités, à tel point que les partants n’ont même pas demandé l’autorisation.

L’Europe étant le continent le plus touché par le coronavirus, de nombreux joueurs sont forcément tentés de mettre leur famille à l’abri. C’est notamment le cas au Paris Saint-Germain dont plusieurs Sud-Américains ont préféré partir pendant l’interruption de la saison. L’attaquant Edinson Cavani est rentré en Uruguay, tandis que ses coéquipiers brésiliens Thiago Silva et Neymar ont rejoint leur pays natal, contre l’avis du club qui craint de ne pas les retrouver à temps en cas de reprise de la saison. La situation est assez tendue au PSG, mais qu’en est-il chez les autres pensionnaires de Ligue 1 ?

A l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas a révélé qu’en plus du milieu Thiago Mendes, le défenseur central belge Jason Denayer ainsi qu’un autre joueur brésilien étaient partis sans attendre l’autorisation de leurs supérieurs. « Trois joueurs sont rentrés chez eux. Thiago Mendes, un autre Brésilien et un Belge, a énuméré le président du club rhodanien sur les ondes de RTL. Ils sont partis avant même la décision du club. C’est une réaction compréhensible, dans un réflexe de rapprochement avec la famille. » Si le patron des Gones se montre compréhensif, les trois Lyonnais feraient mieux de revenir à temps pour une éventuelle reprise de l’entraînement.

 


 

Aulas envoie Maurice au Real

Foot-sur7.fr

Président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas estime que son chef de recrutement Florian Maurice a plus de chances de rejoindre le Real Madrid que le Stade Rennais.

L’hypothèse de voir Florian Maurice quitter l’Olympique Lyonnais a pris de l’ampleur ces dernières heures. D’autant plus que le Stade Rennais ne lâcherait rien pour le patron de la cellule de recrutement de l’OL. Depuis plusieurs semaines, le club rennais est à la recherche d'un directeur sportif pour faire le lien entre le nouveau président Nicolas Holveck et l'entraineur Julien Stephan.

Et le choix de la famille Pinault se porterait sur Florian Maurice pour occuper cette fonction. Les propriétaires du Stade Rennais seraient prêts à se montrer très généreux envers le Lyonnais. Une information qui a fait réagir Jean-Michel Aulas. « Florian fait partie de l'équipe. Je n'imagine pas qu'il puisse aller rapidement à Rennes », a-t-il assuré dans des propos rapportés par L’Équipe.

Le président de l’OL souhaite conserver le responsable de sa cellule de recrutement. Mais il sait aussi que tout peut arriver dans ce dossier. Et si Florian Maurice devait quitter l'OL un jour, Jean-Michel Aulas a une idée précise sur sa future destination. Le président olympien le voit plutôt rejoindre le Real Madrid ou le FC Barcelone. « Je n'imagine même pas qu'il puisse partir dans un autre club français. (...) S’il doit partir un jour, j'imagine qu'il partira au Real Madrid ou à Barcelone », a-t-il estimé.

 


 

Une légende du club apporte son soutien total à Jean-Michel Aulas

Butfootballclub.fr

Pour l’ancien attaquant Sidney Govou, pilier de la grande équipe de l’OL, la proposition de Jean-Michel Aulas de saison blanche fait sens.

S’il a fait grand bruit avec sa proposition de saison blanche, Jean-Michel Aulas a exploré de nombreuses pistes pour l’après-crise sanitaire. Mais le président de l’OL, critiqué de toutes parts, peut compter sur le soutien de Sidney Govou. L’ancien attaquant a expliqué sur le Late Digital Football Club que la saison blanche pourrait effectivement être une bonne solution.

« La meilleure des solutions pour la L1, ce serait de reprendre le championnat et d’aller au bout. Mais si le championnat ne peut pas reprendre, une saison blanche, ce serait la moins pire des solutions… Car on ne peut pas arrêter une saison en disant : « Paris est champion, Marseille est 2e, les derniers descendent ». Ce serait aller à l’encontre même du sport. Aulas a émis beaucoup d’idées, et la dernière, ce serait la plus logique. »

 


 

Ligue 1, Ligue 2 : les trois options retenues pour la fin de la saison

Butfooballclub.fr

Les présidents de clubs de L1 et L2 ont décidé de terminer la saison 2019/20 coûte que coûte, même si cela implique de jouer jusqu’au 31 août.

Hier s’est tenue une réunion entre tous les présidents de clubs professionnels, en audioconférence évidemment. Il a été question de la fin de la saison en cours, étant entendu que personne ne veut que 2019/20 ne s’arrête subitement, alors qu’il reste encore un quart des championnats à disputer. Un arrêt des compétitions constituerait un manque à gagner énorme qui mettrait en danger plusieurs écuries.

Les patrons des clubs ont retenu trois scénarios possibles : une fin de championnat au 30 juin, une au 31 juillet, une dernière au 31 août. Le premier est de moins en moins probable, étant entendu que le confinement imposé par le gouvernement va certainement durer jusqu’à début mai. Caser dix journées plus les tours de Coupes d’Europe en trente jours, c’est impossible.

Reste donc fin juillet et fin août. Dans les deux cas, l’UEFA a d’ores et déjà fait savoir qu’elle aiderait les championnats désireux de se terminer aussi tardivement, en raccourcissant par exemple ses compétitions en 2020/21. Les joueurs en fin de contrat au 30 juin pourraient, eux, voir leurs baux prolongés de deux mois. Bref, la résistance s’organise et la bonne nouvelle, c’est que le football reprendra vite ses droits après cette trêve imposée !


Last modified on samedi, 21 mars 2020 14:50