L'actu du Mercredi 18 Mars

L'actu du Mercredi 18 Mars

Memphis et Reine-Adelaïde disponibles pour la fin de la saison ?

Lequipe.fr

Les deux joueurs, opérés en décembre d'une rupture des ligaments croisés, pourraient rejouer avec l'Olympique Lyonnais si le Championnat reprenait.

L'interruption de la Ligue 1 à cause de l'épidémie de coronavirus qui touche la France pourrait permettre à Memphis Depay et Jeff Reine-Adelaïde de rejouer avec l'Olympique Lyonnais cette saison. Si le Championnat de France reprenait.

Dans son édition de mercredi, Le Progrès rappelle que le Néerlandais « a mis les bouchées doubles en rééducation depuis son opération du ligament croisé du genou gauche le 20 décembre » afin de pouvoir participer à l'Euro 2020 avec les Pays-Bas. La compétition étant reportée d'un an, l'OL pourrait donc profiter des efforts du Néerlandais. Un retour de Jeff Reine-Adelaïde, opéré un jour plus tôt, est également envisageable.

 


 

Aouar, Cherki, l’académie fait frissonner la Juve

Foot01.com

En attendant la nouvelle date du match retour entre l’OL et la Juventus Turin en Ligue des Champions, les deux clubs sont régulièrement associés dans l’optique du prochain mercato estival.

Il faut dire que l’Olympique Lyonnais compte dans ses rangs plusieurs joueurs très bankables. Le plus souvent, c’est Moussa Dembélé qui fait la Une de la rubrique mercato en raison de l’intérêt qu’il suscite en Angleterre, notamment du côté de Manchester United et de Chelsea. Mais en Italie, c’est d’Houssem Aouar dont il est régulièrement question. Et pour cause, Calcio Mercato 24 confirme en ce début de semaine l’information selon laquelle le champion d’Italie en titre piste Houssem Aouar pour renforcer son équipe la saison prochaine. Le profil du milieu relayeur de l’OL ferait tout simplement l’unanimité chez les décideurs turinois.

Le média révèle par ailleurs que Jean-Michel Aulas aimerait tirer 70 ME de la vente d’Houssem Aouar, un véritable pactole pour un joueur formé au club, qui battrait de loin le record détenu jusqu’à présent par Alexandre Lacazette. Par ailleurs, le média transalpin indique sur son site internet qu’Houssem Aouar n’est pas le seul Lyonnais pisté par la Juventus Turin. Comme déjà évoqué par ailleurs, Rayan Cherki est également un joueur qui ne laisse pas insensible les dirigeants de la Juve. Egalement pisté par le FC Barcelone ou encore le Real Madrid, le très jeune milieu offensif de l’Olympique Lyonnais (17 ans), auteur de 3 buts et 2 passes décisives avec les pros cette saison, est régulièrement observé par les scouts de la Juventus Turin. De là à imaginer une offre concrète de la Juve dès l’été prochain pour le prodige du centre de formation de l’OL ? Rien n’est à exclure pour le média, mais il paraît bien improbable de voir Jean-Michel Aulas accepter le départ de Cherki dès l’été 2020…

 


 

Comme Aulas, Moreno plaide pour une saison blanche

RMC.fr

Dans une interview à la télévision espagnole, l'entraîneur de l'AS Monaco Robert Moreno a expliqué que si la Ligue 1 ne pouvait pas se terminer à cause du coronavirus, lui aussi préfèrerait l'annulation pure et simple de la saison.

Un allié de circonstances pour Jean-Michel Aulas? Quelques jours après la proposition du président de l'OL d'annuler la saison si le championnat ne pouvait se terminer en raison de la crise du coronavirus, l'entraîneur de l'AS Monaco Robert Moreno a tenu un discours plus ou moins similaire.

Monaco n'y serait pas spécialement gagnant

"J'espère que les différents championnats pourront être terminés, a expliqué mardi le technicien espagnol à Deportes Cuatro, juste après la grande annonce de l'UEFA. Le report de l'Euro était vital pour que cela soit possible." Et si cela ne suffit pas? "De mon point de vue, si vous ne pouvez pas terminer le championnat, le plus juste serait d'annuler la saison, et de recommencer comme si aucun match n'avait été joué", a poursuivi l'ancien sélectionneur de la Roja.

 


 

Une reprise espérée le 13 mai ?

Footmercato.net

Les championnats européens sont à l’arrêt complet et désormais les confinements des populations sont mis en place un peu partout sur le continent. Ce mardi, l’UEFA s’est réunie pour statuer différentes choses comme la reprise des compétitions nationales et européennes et décider d’une nouvelle date pour l’Euro 2020, décalé à 2021.

Une date est pour le moment privilégiée par l’instance européenne pour permettre une reprise progressive du football. Il s’agit du 13 mai, comme indique Sport. Elle n’a pas été choisie au hasard puisqu’à coup de trois matches par semaine sans interruption, elle permettrait aux différentes compétitions de se conclure pour le 30 juin, date à laquelle se terminent les contrats des joueurs.

 


 

Aulas contre Eyraud, Riolo se moque

Maxifoot.fr

Lundi, le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas a annoncé qu'il allait porter plainte contre son homologue de l'Olympique de Marseille Jacques-Henri Eyraud pour diffamation après la passe d'armes entre les deux hommes. Une attitude qui a bien fait rire le consultant de la radio RMC Daniel Riolo.

"C’est grotesque et ridicule. Il ne peut pas lui rentrer dedans comme il a fait, il ne peut pas l’attaquer en diffamation. Lui, ce qu’il a fait, c’est pire que de la diffamation. Et je ne vois pas où Eyraud l’a diffamé. Il ne sait pas ce qu’on dit sur lui ? C’est une blague ou quoi", a lancé Riolo, qui se retrouve également dans le viseur d'Aulas.

 


 

Stéphan recadre Aulas

Le10sport.com

Interrogé sur la proposition de Jean-Michel Aulas de faire une saison blanche, Julien Stéphan estime que le timing de sa sortie était très mal choisi.

La proposition de Jean-Michel Aulas n'en finit plus d'être commenté. Il faut dire que le président de l'OL n'a pas manqué de défrayer la chronique en suggérant la possibilité d'une saison blanche. Les critiques ont été nombreuses et Julien Stéphan en rajoute une couche. « Je trouve que le timing n’est pas bon du tout pour évoquer cela. Je peux comprendre que pour les dirigeants, les présidents, des problématiques financières, économiques, vitales pour les clubs, entrent en ligne de compte. Mais je pense qu’il y a un temps pour tout. Là, on est dans le temps du respect des consignes, des ordres donnés et il n’y a, pour moi, pas d’autres choses à évoquer », confie-t-il dans les colonnes de Ouest-France.

 


 

Aulas le provocateur a un énorme fan en Ligue 1

Foot01.com

Dans la tourmente ces derniers jours, Jean-Michel Aulas peut toutefois encore compter sur le soutien de certains présidents de clubs de Ligue 1.

Bien évidemment, ce n’est pas vraiment à Jacques-Henri Eyraud, le président de l’Olympique de Marseille que l’on pense en premier. Mais au sein des présidents de clubs professionnels français, le patron de l’OL a encore quelques admirateurs. C’est le cas de Waldemar Kita, qui a récemment témoigné son affection pour « JMA ». Le constat est encore plus vrai pour Jean-Pierre Caillot, l’homme fort du Stade de Reims. Dans une interview accordée à l’Union, le président rémois a témoigné sa sympathie à l’égard d’un Jean-Michel Aulas parfois provocateur, mais qui reste un véritable exemple à ses yeux.

« Ce n’est pas un grand, mais un très grand président pour son club. Je dis souvent que cette fonction vous met face à des situations pas toujours agréables. Sa longévité à ce poste permet de mesurer les sacrifices qu’il a dû faire sur le plan personnel et professionnel. Il a fait de l’OL – qu’il a repris en Ligue 2 – un grand club européen, solide et crédible » a indiqué le patron du Stade de Reims, avant de poursuivre. « Dans le milieu, on lui reconnaît un franc-parler. A mon niveau, je fais aussi partie de ces quelques empêcheurs de tourner en rond. Si la parole du Stade de Reims est entendue au conseil d’administration de la Ligue, celle du président lyonnais, parfois provocatrice, fait avancer les choses. On lui pardonne sa mauvaise foi, il l’assume, à partir du moment où son club en tire un quelconque bénéfice. Cela fait 17 ans que je le côtoie et il n’a jamais raté une réunion des instances, et, en plus, maîtrise ses dossiers. Il sait de quoi il parle et ne lâche jamais rien ». Voilà un très bel hommage qui fera plaisir au principal intéressé en ces temps compliqués…

 


 

Mercato décalé, des clubs de L1 en faillite ?

Butfootballclub.fr

Le report de l’Euro en 2021 et le décalage temporel des championnats nationaux va forcément impacté le prochain mercato. Un coup fatal à plusieurs clubs de Ligue  ?

L’UEFA a tranché : l’Euro se jouera en 2021. En raison du coronavirus, la Ligue des champions et la Ligue Europa sont également gelées. Tout cela a des conséquences sur la suite de la saison dans les championnats nationaux que l’instance européenne aimerait boucler dans l’idéal avant le 30 juin prochain.

« Nous remercions l’UEFA d’avoir reporté l’Euro d’un an (du 11 juin au 11 juillet 2021), cela nous donne plus de souplesse pour finaliser nos compétitions. Compte tenu des enjeux sportifs et économiques qui sont les nôtres, c’est vital pour l’avenir des clubs et du football français », s’est réjouie Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la LFP. Il en allait, sans forcément noircir le trait à ce stade, de la survie économique de plusieurs clubs français mais aussi continentaux.

« Le Mercato s’écroulerait, et des clubs feraient faillite »

Comme l’explique L’Équipe dans son édition du jour, l’impossibilité de terminer les championnats limiterait les rentrées financières des droits TV. Il aurait aussi, sans aucun doute, des conséquences sur le marché des transferts de l’été prochain. « Il s’écroulerait, prédit, défaitiste, un dirigeant français dans le quotidien sportif. Et des clubs feraient faillite. » Nous n’en sommes pas encore là. Loin de là. Et le championnat a encore de quoi reprendre dans les temps.

 

 

 

 

Last modified on mercredi, 18 mars 2020 17:13