L'actu du Samedi 25 Janvier

L'actu du Samedi 25 Janvier

Voir aussi... OL - Toulouse : L'Avant Match

Bruno Guimaraes a choisi l'OL au détriment de l'Atlético de Madrid

Lequipe.fr

Le milieu défensif brésilien de 22 ans, qui avait le choix entre l'OL et l'Atlético de Madrid, a opté pour Lyon.

Après de longues heures d'inquiétude, tout s'est soudainement précipité au sein de l'Olympique Lyonnais, vendredi, en fin de journée. Convaincus d'avoir bouclé, mercredi, l'arrivée de Bruno Guimaraes (22 ans), les dirigeants rhodaniens avaient vu le dossier du milieu défensif brésilien prendre une drôle de tournure jeudi.

Tout paraissait pourtant ficelé avec son club de l'Athletico Paranaense, autour d'une indemnité de transfert proche de 25 M€, assortie d'un intéressement de 20% sur une éventuelle plus-value à la revente. Mais en vertu d'un partenariat noué avec le club brésilien l'été dernier, l'Atlético de Madrid avait usé de sa priorité de rachat pour émettre une offre équivalente, également acceptée par les dirigeants auriverde. «On ne sait pas si ça va se faire car on est concurrencés, confirmait l'entraîneur lyonnais Rudi Garcia, vendredi après-midi, en conférence de presse. Il a beaucoup de potentiel, notamment technique, avec sa capacité à casser des lignes, en percussion. Le joueur réfléchit. On verra si ça se fait ou pas.»

Le verdict est tombé quelques heures plus tard. Et après réflexion, le joueur confirmait sa volonté de rejoindre l'OL avec lequel il s'était mis d'accord contractuellement avant l'offensive de l'Atlético. En première ligne sur ce dossier qu'il a initié et pour lequel il a usé de son aura pour convaincre son jeune compatriote, le directeur sportif Juninho s'envolait alors en direction de la Colombie, où Guimaraes dispute actuellement un tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques (TQO) avec le Brésil. Accompagné d'un membre du staff médical, le dirigeant lyonnais était chargé d'assister à la visite médicale de sa prochaine recrue et de récolter la signature de son contrat.


Il rejoindra Lyon après le tournoi qualificatif pour les JO, dont la finale est le 9 février


Dans l'entourage du joueur, on avançait plusieurs autres paramètres pour expliquer ce qui avait définitivement fait pencher la balance en faveur de l'OL. À commencer par le sentiment du joueur de s'être senti désiré par tous les membres du club, du président Jean-Michel Aulas à l'entraîneur Rudi Garcia, mais aussi par les supporters lyonnais qui avaient inondé ses réseaux sociaux de messages pour l'inciter à préférer Lyon à l'Atlético. En parallèle, Guimaraes souhaitait rejoindre l'Europe dès cet hiver et non pas à la fin de la saison, comme lui proposait l'Atlético de Madrid.

Son souhait devrait donc être exaucé dans les prochaines heures et son arrivée effective à Lyon est programmée à la fin du TQO (il se termine le 9 février). Guimaraes devrait être la troisième recrue lyonnaise cet hiver. Après Karl Toko Ekambi mardi, l'OL a officialisé vendredi l'arrivée de l'attaquant Tino Kadewere (24 ans), en provenance du Havre, pour 12 M€, auxquels pourront s'ajouter 2 M€ de bonus et un intéressement de 15 % sur une éventuelle plus-value à la revente. Même si l'international zimbabwéen est prêté jusqu'à la fin de la saison au club normand.

Lyon pourrait désormais boucler son mercato avec l'arrivée d'un défenseur central. Les dirigeants privilégient un prêt pour cette éventuelle quatrième opération dans le sens des arrivées. L'OL s'est notamment penché vendredi sur le profil de Manuel Akanji (24 ans). Ce dossier paraît toutefois très complexe au regard du temps de jeu important dont l'international suisse bénéficie au Borussia Dortmund, où il est sous contrat jusqu'en 2022, mais ses relations compliquées avec ses dirigeants offrent une ouverture pour le club lyonnais.


 


 

La dernière requête de Garcia satisfaite en Allemagne ?

Butfootballclub.fr

Rudi Garcia, l’entraîneur de l’OL, a confirmé en conférence de presse son souhait de voir débarquer un défenseur central cet hiver.

Avec Toko Ekambi, Timo Kadewere (qui restera en prêt au Havre), Lucas Tousart prêté malgré son transfert au Hertha Berlin et l’évolution favorable du dossier Bruno Fernandes, l’OL avance sur son Mercato. Mais les renforts concernent pour le moment l’attaque et le milieu de terrain.

Rudi Garcia, en conférence de presse, a clairement affirmé une autre de ses envies. A savoir le recrutement d’un défenseur central où trois joueurs sont suffisamment fiables aujourd’hui. Solet blessé et Yanga-Mbiwa loin de son niveau d’antan, le coach lyonnais voudrait que ce secteur de jeu soit plus étoffé.

Voilà pourquoi, comme l’explique FootMercato et confirmé par l’Equipe, les Gones explorent différentes pistes. Et l’une d’entre elles mène à Manuel Akanji. Le défenseur central du Borussia Dortmund, âgé de 24 ans, aurait des relations compliquées avec le club allemand qui ne serait pas « fermé à un départ ». Reste à savoir si le Borussia acceptera l’idée d’un prêt, volonté première du club gone pour se renforcer.

 


 

L’OL, ça fait sourire Pjanic deux minutes

Foot01.com

Dans un mois désormais, l’OL recevra la Juventus pour son huitième de finale de la Ligue des Champions. Une belle affiche qui ne laisse forcément pas insensible Miralem Pjanic.

Le milieu de terrain de la Juventus a explosé en France sous les couleurs de Metz, mais il a ensuite franchi un cap avec l’OL. Même s’il n’a jamais réellement réussi la délicate mission de faire oublier Juninho, le Bosnien était un élément apprécié par les supporters, par son talent et ses coups de patte. Parti pour l’AS Roma en 2011, le numéro 5 de la Juventus sait que Lyon a beaucoup changé depuis son départ. Mais il retrouvera quelques visages familiers avec un grand sourire, comme il l’a confié au site officiel de la Juventus Turin. Toutefois, impossible pour Miralem Pjanic d’oublier l’essentiel, qui est de se qualifier sans coup dur, pour atteindre des objectifs très élevés par la suite. Alors, ne comptez pas trop sur lui pour être compatissant avec les Lyonnais une fois sur le terrain.

« Je suis très heureux de revenir à Lyon. J’en ai déjà parlé avec mon ancien coach à Lyon, je vais pouvoir revoir plein d’amis. Maintenant, ça sera un match compliqué car à ce niveau en Europe, rien n’est acquis. On espère aller au bout de cette confrontation sans blessure de nos joueurs, mais l’objectif final, c’est de remporter l’épreuve », a prévenu Miralem Pjanic, qui possède désormais une très solide expérience, avec 70 matchs disputés en Ligue des Champions, mais toujours aucune victoire dans cette épreuve.

 


 

Toko-Ekambi, Kadewere ? Lyon a toujours un problème au mercato

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais reçoit Toulouse ce dimanche au Groupama Stadium. Les Gones espèrent enchaîner les bons résultats afin de remonter au classement.

A Lyon, il n’y a plus de temps à perdre après avoir vécu une première moitié de saison chaotique. Les joueurs de Rudi Garcia savent que la mission s’annonce compliquée afin de finir sur le podium. Cela passera par des victoires à domicile, qui plus est contre un adversaire comme Toulouse. Pour cela, les Gones pourraient s’appuyer sur leur nouveau renfort, en la personne de Karl Toko-Ekambi, venu compléter l’attaque lyonnaise. Mais pour certains observateurs, l’OL devrait surtout penser à recruter en défense.


“Le point faible de cette équipe, c’est derrière”


Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, le journaliste est apparu inquiet pour l’OL. “C’est vrai que la double perte de Depay et Reine-Adélaïde handicape très singulièrement et très sérieusement les Lyonnais. Je pense qu’au milieu et devant, ils sont pas mal pourvus. Mais je le répète, le point faible de cette équipe, c’est derrière. Quand on voit les performances de Koné, Andersen, Marcelo etc… on se dit que les Lyonnais auraient intérêt de prendre un axial et un latéral. Ils ont vraiment besoin expressément d’avoir deux défenseurs en plus”, a notamment indiqué Dominique Grimault, pas totalement rassuré par l’effectif de Rudi Garcia. Les derniers jours du mercato hivernal pourraient donc encore nous surprendre du côté de l’Olympique Lyonnais.

 


 

Le déclic selon Jason Denayer

Footmercato.net

L’Olympique Lyonnais a bien commencé l’année 2020. Jason Denayer (24 ans), capitaine des Gones, a expliqué en conférence de presse quelle était selon lui la raison de ce déclic après une première partie de saison très compliquée.

« On s’est tous bien vidé la tête pendant les vacances et on est bien revenu. On a commencé l’année par une très belle victoire (7-0 contre Bourg-Péronnas en Coupe de France). Après, on a enchaîné. Le déclic est parti de la reprise. (...) Ça fait toujours plaisir de gagner et de se qualifier, c’est positif, ça nous pousse à continuer pour poursuivre la dynamique. On devait trouver la manière de jouer ensemble, de donner le meilleur de nous-même, on commence à la trouver », a-t-il indiqué.

 


 

Un international français plutôt qu’Akanji ?

Butfootballclub.fr

Encore en quête d’un défenseur central, l’OL suit plusieurs pistes, dont l’une mène à Eliaquim Mangala, en manque de temps de jeu à Valence.

Contraint de recruter après une première partie de saison décevante et les grosses blessures de Memphis Depay ainsi que Jeff Reine-Adelaïde, l’Olympique Lyonnais a fait fort cet hiver. L’attaquant Tino Kadewere a été recruté, le milieu Bruno Guimaraes va bientôt suivre. Reste, suivant la volonté de Rudi Garcia, un défenseur central.

La piste Manuel Akanji (Borussia Dortmund) est explorée, d’autant que les « Schwarzgelb » ne sont pas contre un départ. Mais le Suisso-Nigérian n’est pas un gage de sécurité, et c’est d’ailleurs pour cela que le club de la Ruhr est prêt à le laisser filer. Du coup, Le Progrès assure que l’OL a une autre piste.

Et celle-ci mènerait à un international français. Ou, plutôt, un ex-international français. Transféré à Valence l’été dernier, Eliaquim Mangala cire le banc du club Ché depuis. L’OL aimerait lui permettre de découvrir la Ligue 1. A 28 ans, l’ancien défenseur le plus cher du monde constituerait un sacré pari pour les Gones, lui qui semble bien loin du niveau qui lui avait permis de porter le maillot des Bleus.

 


 

Toko Ekambi dans le groupe face au TFC

OL.fr

Gardiens : Tatarusanu, Racioppi
Défenseurs : Denayer, Andersen, Marcelo, Rafael, Tete, Marçal
Milieux : Tousart, Thiago Mendes, Aouar, Caqueret, Lucas
Attaquants : Traoré, Dembele, Cornet, Terrier, Toko Ekambi, Cherki

Absents : Lopes (blessé), Dubois (blessé), Koné (blessé), Bard, Mapou, Solet, Reine-Adelaïde (blessé), Memphis (blessé), Gouiri

 


 

Bruno Guimaraes dans le Top 15 des plus gros transferts au Brésil !

Foot01.com

La probable venue de Bruno Guimaraes à l'Olympique Lyonnais pour 25ME constitue l'un plus gros transferts d'un joueur partant du Brésil.

Même si Jean-Michel Aulas a signé un chèque de 24ME plus des bonus à hauteur de 6ME pour s’offrir Joachim Andersen l’été dernier, l’imminente signature de Bruno Guimaraes à l’OL pour 25ME est très remarquée au Brésil. Car si les joueurs brésiliens voient leur prix exploser lorsqu’ils sont Europe, à l’exemple des 222ME payés par le PSG pour s’offrir Neymar en provenance du FC Barcelone, ils sont nettement moins chers lorsqu’ils quittent l'Amérique du Sud pour l'Europe. Ainsi, Globo Esporte souligne le fait que si Lyon paie 25ME pour le milieu de terrain de l’Athletico Paranaense, alors il s’agira du 12e plus gros transfert de l’histoire pour un club brésilien. Et le média de rappeler ce classement qui met des étoiles, et des billets de banque, dans les yeux.
Les 15 plus grosses ventes des clubs brésiliens

1. Neymar (Santos à Barcelone en 2013 pour 88,4ME)
2. Rodrygo (Santos-Real Madrid en 2017 pour 45ME)
3. Vinicius Junior (Flamengo-Real Madrid en 2018 pour 45ME)
4. Lucas Moura (Sao Paulo-PSG en 2012 pour 43ME)
5. Arthur (Grêmio-Barcelona en 2018 pour 40ME)
6. Lucas Paqueta (Flamengo-Milan en 2018 pour 35ME)
7. Gabriel Jesus (Palmeiras-Man. City en 2016 pour 32,7ME)
8. Oscar (Internacional-Chelsea en 2012 pour 31,9ME)
9. Denilson (Sao Paulo-Betis en 1998 pour 31,5ME)
10. Reinier (Flamengo-Real Madrid en 2020 pour 30ME)
11. Gabigol (Santos-Inter Milan en 2016 pour 29,5ME)
12. Bruno Guimaraes (Athletico-Lyon en 2020 pour 25ME)
13. Bernard (Atlético-MG-Shakhtar en 2013 pour 25ME)
14. Robinho (Santos-Real Madrid en 2005 pour 24,ME)
15. Pato (Internacional-Milan en 2007 pour 22ME)

 


 

Lyon sur le podium en L1 ? Sidney Govou y croit toujours

Footradio.com

Intraitable en ce début d’année 2020, avec cinq victoires en autant de matchs toutes compétitions confondues, l’Olympique Lyonnais traverse un bon mois de janvier.

Il faut dire que le club rhodanien reste en lice dans toutes les compétitions. Cette semaine, en venant à bout du LOSC, l’OL s’est d’abord qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue face au PSG. Jeudi prochain, Lyon jouera un huitième de Coupe de France à Nice. Et dans le même temps, les Gones se préparent au choc contre la Juventus en Ligue des Champions. Mais en attendant, l’équipe de Rudi Garcia va surtout devoir revenir dans la course au podium en L1. Après le nul de Rennes à Nice vendredi (1-1), l’OL se retrouve à huit points du Top 3. Un écart qui sera difficile à surmonter en cette deuxième partie de saison. Mais pour Sidney Govou, Jean-Michel Aulas peut encore y croire, surtout qu’une participation à la C1 reste primordiale dans le projet lyonnais.


« Il y a du mieux dans le jeu et dans les intentions »


« Du côté de Lyon, ça va mieux. Il y a du mieux dans le jeu et dans les intentions. Je ne suis pas totalement rassuré pour l’OL dans la course au podium, mais Lyon peut quand même espérer une place en Ligue des Champions en fin de saison. Le recrutement hivernal qui a été fait, je le trouve relativement intelligent. L’OL devait recruter, surtout après les blessures de Memphis Depay et de Jeff Reine-Adélaïde. Dans un premier temps, ils ont compensé les blessures. Et après, Lyon a fait des bons coups en prenant notamment le meilleur buteur de la Ligue 2 », a expliqué, dans le Late Football Club, le consultant de Canal+, qui estime donc que l’OL s’est renforcé cet hiver avec les arrivées de Toko-Ekambi, Kadewere et la future venue de Guimarães.

 


 

Quand Houssem Aouar dine avec un entraîneur parisien…

Butfootballclub.fr

Si l’on en croit le média canalsupporters, le milieu de terrain de l’OL, Houssem Aouar, serait dans le viseur du PSG en vue de la saison prochaine.

Le mercato d’hiver est lancé depuis plusieurs jours. Ce qui n’empêche guère certaines manoeuvres de débuter pour celui de l’été prochain. Et ça serait d’ailleurs le cas à l’OL ainsi qu’au PSG, les deux clubs risquant de se retrouver autour de la table et pour un seul et même joueur : Houssem Aouar.

Le (brillant) milieu de terrain lyonnais, et c’est tout sauf un secret, sera sans aucun doute courtisé dans quelques mois afin d’aller voir ailleurs. A Paris, comme de nombreuses rumeurs l’indiquent depuis quelques temps ? Sait-on jamais. En effet, et comme le rapporte le site canalsupporters, se tenait jeudi dernier un événement Adidas au cours duquel le Lyonnais était présent en compagnie de plusieurs joueurs du PSG.

Jusque-là, rien d’exceptionnel. Mais d’après le média, Aouar serait ensuite resté dans la capitale afin de diner avec Zoumana Camara, l’un des nombreux adjoints de Thomas Tuchel. Tentative de rapprochement ? L’avenir devrait rapidement l’indiquer…

 

 

Voir aussi... OL - Toulouse : L'Avant Match

 

Last modified on samedi, 25 janvier 2020 18:24