L'actu du Vendredi 24 Janvier

L'actu du Vendredi 24 Janvier

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL

Bruno Guimarães aurait choisi l'OL !

Lequipe.fr

Malgré la concurrence de l'Atlético de Madrid, le milieu défensif aurait opté pour l'OL, qui se veut encore prudent.

À L'Olympique Lyonnais, on se veut encore prudent. Mais l'arrivée de Bruno Guimaraes semble, de nouveau, en bonne voie. L'affaire paraissait déjà ficelée mercredi après l'accord avec le milieu défensif brésilien et son club de l'Athletico Paranaense. Mais l'Atlético de Madrid avait usé de sa priorité de rachat pour émettre une offre équivalente.

Après plusieurs heures de flou, le joueur a toutefois exprimé sa volonté de rejoindre l'OL plutôt que le club espagnol. Du côté de Lyon, on souhaite toutefois entériner définitivement ce dossier pour être pleinement soulagé.

 

 


 

L'OL étudie la piste Manuel Akanji

Footmercato.net

« Je souhaite qu’un défenseur central nous rejoigne. (...) Si on a un blessé ou un suspendu à ce poste, ça peut être compliqué. Si on ne trouve pas avant le 31 on se débrouillera. Mais il faut que le joueur visé nous apporte une plus-value. » Présent en conférence de presse ce vendredi avant la rencontre de la 21e journée de Ligue 1 contre Toulouse (dimanche à 15h), Rudi Garcia a été plutôt clair concernant la fin du mercato lyonnais. L’entraîneur français aimerait avoir un défenseur central en plus avant le 31 janvier.

En décembre dernier, Le Progrès expliquait que l’Argentin Ezequiel Garay (Valencia CF) intéressait justement l’Olympique Lyonnais. Et récemment, nous vous expliquions que le club rhodanien pensait aussi à Juan Jesus de l’AS Roma. Pour le moment, personne n’est arrivé pour renforcer la défense lyonnaise, mais les Gones ont une autre idée en tête. Selon nos informations, l’OL s’intéresse désormais à Manuel Akanji, actuellement au Borussia Dortmund. La formation rhodanienne songe à un prêt pour faire venir le défenseur suisse de 24 ans dans l’Hexagone cet hiver. Reste désormais à connaître la position du joueur et du BvB.

 


 

Arrivée de Tino Kadewere à l'OL jusqu'en 2024

OL.fr

L’Olympique Lyonnais est heureux d’annoncer le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 M€, auquel pourra s’ajouter un maximum de 2 M€ d’incentives ainsi qu’un intéressement de 15% sur une éventuelle plus-value future.

À tout juste 24 ans, Tino Kadewere a signé un contrat de 4 ans et demi avec l'OL, soit jusqu'au 30 juin 2024, mais restera au Havre jusqu’à la fin de saison 2019/2020, sous forme d’un prêt.

Arrivé au Havre à l’été 2018 en provenance du club de Djurgarden, avec lequel il a remporté la coupe de Suède, l'attaquant international zimbabwéen (8 sélections) a disputé 46 matchs de Ligue 2 et inscrit 24 buts dont 18 lors de cette première partie de saison. Élu meilleur joueur de l’année de Ligue 2 en 2019 par l’hebdomadaire France Football, Tino Kadewere est actuellement en tête du classement des buteurs et a remporté en août dernier, le titre de meilleur joueur du mois.

Après l’arrivée de l’international camerounais Karl Toko Ekambi, en provenance de Villarreal, l’Olympique Lyonnais confirme ses ambitions pour le futur avec la signature d’un nouveau joueur à fort potentiel.

Florian Maurice, responsable du recrutement : « Nous suivons Tino depuis un moment maintenant. Il a réalisé une première partie de saison exceptionnelle avec Le Havre AC. C’est un attaquant de pointe, très attiré par le but et qui travaille beaucoup pour l’équipe. Il peut également évoluer derrière l’attaquant ou à deux devant. En plus de cela, il a un super état d’esprit. »

 

 


 

Kadewere, Guimaraes et un défenseur de Série A pour finir ?

Butfootballclub.fr

Boulimique sur ce Mercato d’hiver 2020, l’Olympique Lyonnais serait intéressé par la signature de Robin Gosens (Atalanta Bergame, 25 ans).

Ces derniers jours, le Mercato de l’OL s’est franchement emballé. Après Karl Toko Ekambi (ex-Villarreal, 27 ans), présenté mardi, les Gones ont avancé sur tous les fronts et sur plusieurs postes en parallèle. Arrivé à Lyon dans la soirée de jeudi, Tino Kadewere (Le Havre, 24 ans) devrait être le prochain à s’engager avant de retourner en Normandie y finir la saison.

Au milieu, le départ quasiment acté de Lucas Tousart au Hertha Berlin pour un peu plus de 25 M€ est également tout proche. Les Gones sont également parvenus à négocier le fait que l’international Espoirs reste six mois de plus de la Capitale des Gaules avant son départ. Son cas n’est donc pas lié à celui de Bruno Guimaraes (Atletico PR, 22 ans), le Brésilien ayant le choix entre l’OL et l’Atletico Madrid pour sa futur destination (les offres des deux clubs étant accepté).


Un latéral gauche pour finir le Mercato en beauté ?


Reste que si l’OL prépare l’avenir, les besoins immédiats ne sont pas non plus oubliés. L’urgence offensive passée, Lyon regarde désormais vers un profil défensif. Un stoppeur axial selon « L’Equipe » du jour. Néanmoins, Rudi Garcia pourrait être tenté de réclamer le latéral gauche qu’il souhaitait initialement. Si les bonnes performances de Maxwel Cornet ont calmé l’urgence, Lyon n’a pas complètement renoncé à un renfort dans le secteur.

D’après « Calcio-Mercato », il pourrait s’agir de l’Allemand de l’Atalanta Bergame, Robin Gosens (25 ans). Apparu à 17 reprises cette saison en Série A, ce dernier aurait tapé dans l’oeil de Florian Maurice. Un dossier qui s’annonce néanmoins très concurrentiel puisque l’Inter Milan et la Juventus de Turin – adversaire de l’OL en 8e de finale de Ligue des Champions – sont également sur les rangs.

 


 

Le Bayern Munich vise une pépite, ce n’est pas Cherki

Foot01.com

Occupé sur tous les fronts en cette fin de mercato hivernal, l’Olympique Lyonnais se doit aussi de préparer l’avenir avec les jeunes pépites de son centre de formation.

Ces derniers jours, les Gones n'ont d'yeux que pour Rayan Cherki. Si l’OL a déjà assuré le futur de l’attaquant de 16 ans entre Rhône et Saône jusqu’en 2022, Lyon va devoir s'activer pour boucler la signature de Yaya Soumaré. Performant en Youth League, une compétition dans laquelle il a marqué deux buts et délivré quatre passes décisives en 12 matchs, l’ailier de 19 ans sera en fin de contrat stagiaire en juin prochain. Si l'international français U19 fait partie des priorités de ses dirigeants dans l’optique de la signature d’un premier contrat professionnel, ce jeune talent est aussi courtisé à l’étranger.

D'après les informations de L’Equipe, Soumaré est notamment suivi par le Bayern Munich, qui « a déjà entamé des discussions concrètes pour récupérer le joueur à l'issue de la saison ». Convaincu par le potentiel de l'attaquant depuis sa belle prestation face au RB Leipzig en YL le 2 octobre dernier (3-1), le club bavarois « a présenté un projet sportif sur le long terme dans lequel le joueur aurait la possibilité soit d'intégrer l'équipe réserve, soit un club partenaire pour son éventuelle première saison ». Autant dire que Jean-Michel Aulas va devoir se montrer convaincant, aussi bien au niveau sportif que financier, pour garder le natif de Vénissieux dans son club.

 


 

Toko Ekambi à Lyon, vous validez

Maxifoot.fr

Dans un récent sondage publié sur le site Maxifoot.fr, nous vous demandions si Karl Toko Ekambi, recruté dans le cadre d'un prêt payant à 4 M€ avec option d'achat (11,5 M€ + 4 M€ de bonus éventuels), est une bonne recrue pour Lyon. La réponse est oui !

Sur les 23 008 votes recensés, vous êtes 54,9% à estimer que l'OL a fait le bon choix en recrutant l'attaquant international camerounais. A l'inverse 45,1% des votants ne sont pas encore réellement convaincus par l'arrivée de l'ancien joueur de Villarreal.

 


 

Garcia : « Anthony Lopes devrait être forfait »

OL.fr

À deux jours de la rencontre de Ligue 1 Conforama face au Toulouse FC au Groupama Stadium ce dimanche à 15h, le coach de l'OL Rudi Garcia s'est exprimé face à la presse.

Point santé

« Anthony Lopes sera forfait. Il s’est fait une contusion à l’épaule. On verra au jour le jour la douleur. Selon le médical, il y a peu de chances pour qu’il tienne sa place dimanche. Ce devrait être Ciprian Tatarusanu. »
 
Un bon début d’année 2020

« L’année a plutôt bien démarrer. On voulait se qualifier dans les Coupes et être en finale. On l’a fait. Le championnat reprend ses droits. Le groupe est joyeux et très sérieux quand il faut travailler. Le facteur confiance est meilleur. Il y a plus de prises de risques. Le break a fait du bien. La préparation aussi je pense. On est mieux physiquement qu’en novembre et décembre. On va tout faire pour que cela dure. L'état d'esprit me plaît. Tout le monde joue l'un pour l'autre. On doit encore mieux défendre et être plus expérimenté pour gérer les temps forts et les temps faibles. »
 
La réception de Toulouse

« On est en retard de points. On doit impérativement battre Toulouse dimanche. Le danger est que tout le monde nous donne gagnant. On ne doit pas sous-estimer notre adversaire. Cela a tout d’un match piège. On doit s’adapter à l’horaire. Il doit y avoir une prise de conscience. Le staff fait tout pour maintenir les joueurs à un niveau de concentration maximale. L'OL sera supérieur que sur le terrain et que si on montre notre vraie valeur... On est dans les moins bonnes équipes à domicile. Avec notre 12ème homme, on sera bien plus fort. »

Karl Toko Ekambi

« Il sera dans le groupe. Je ne sais pas s’il débutera le match. Il ne s’était pas entraîné depuis vendredi dernier. Il s’est bien entraîné hier. Il y avait un peu de stress d’entrer dans un nouveau groupe. Mais c’est plus simple quand c’est après une qualification pour une finale. C’est une vraie satisfaction d’avoir cette recrue. »
 
La venue de Tino Kadewere

« Tino Kadewere est dans nos locaux. Cela devrait se conclure. Il est l’avenir. C’est une très bonne initiative du club d’enrôler un joueur comme cela. J’ai insisté auprès de mes dirigeants pour ne prendre qu’un joueur offensif pour ne pas freiner l’éclosion d’autres. Si Tino continue comme cela, il va arriver chez nous la saison prochaine en pleine confiance. »
 
Point mercato

« On est en pourparlers avec Bruno Guimaraes. Il a beaucoup de potentiel, notamment technique et dans sa capacité à casser des lignes. Le joueur est en train de réfléchir… Lucas Tousart reste. C’est ce que je souhaitais. Tout le monde est d’accord pour que le Herta l’achète et qu’il reste avec nous jusqu’à la fin de la saison... J’aimerais qu’on recrute un défenseur. Il n’y a plus que trois axiaux. Il est compliqué de compter Mapou Yanga-Mbiwa, il n’a pas joué depuis longtemps et cela le pénalise. C’est un garçon que j’aime beaucoup. On a beaucoup de matches à jouer et je n’ai pas envie de bricoler. On verra. Les joueurs savent qu’il peut y avoir de la concurrence. »

Amine Gouiri

« J’en ai discuté avec lui. Je l’ai trouvé un peu en-dessous avant le Zénith. Il a été complètement différent après et c’est une bonne chose. Il est souriant et déterminé. Il veut retrouver son niveau avant la blessure. Il a besoin de jouer. Je lui ai dit. Il aurait pu être prêté car il est hors de question qu’on vende un joueur comme celui-ci. C’est son choix, c’est à lui de voir. »

 


 

Denayer : « Nous devons tous tirer dans le même sens »

OL.fr

À deux jours de la rencontre de Ligue 1 Conforama face au Toulouse FC au Groupama Stadium ce dimanche à 15h, le défenseur belge de l'OL Jason Denayer s'est exprimé face à la presse.

La vie de groupe

« Nous sommes dans une période très positive. L’important est de continuer d’enchaîner les victoires pour conserver cette bonne ambiance. Quand on gagne, tout se passe bien. Il y a beaucoup moins de réflexions sur nos défauts, nous arrivons plus facilement à trouver des solutions. C’est bien plus facile à vivre. Chaque joueur veut jouer. Le groupe tourne beaucoup, c’est un plus pour le moral de l’équipe. Nous avons une meilleure entente depuis le début de l’année. Nous assimilons de mieux en mieux les envies du coach et nous progressons tactiquement, c’est de bon augure. Il fallait retravailler le collectif. Nous reposions beaucoup sur les exploits personnels et nous devions absolument nous améliorer pour progresser d’un point de vue collectif. Si la balle arrive dans le but, c’est qu’elle a passé toutes les lignes sur le terrain. Nous devons tous tirer dans le même sens. »
 
Le match contre Toulouse

« La rencontre face à Toulouse est très importante. Il faut remonter au plus vite et pour ça, il faudra remporter tous les matches. L’ambition des joueurs et celle du club sont la même. Si nous voulons jouer la Ligue des Champions l’année prochaine, il faudra finir sur le podium alors chaque match est important. Il faudra les prendre les uns après les autres. »
 
Les mauvais résultats à domicile

« Tout comme notre première partie de championnat, notre 18e place au classement à domicile est difficile à expliquer. Il faut renverser la vapeur. Si nous continuons sur notre lancée, les chiffres seront bien meilleurs. Encore une fois, il faut rester dans cette bonne phase dans laquelle nous sommes. Se savoir en querelle avec les supporters, ce n’était pas évident. C’est toujours mieux de sentir le soutien de son public, qui nous aidera beaucoup lors de cette seconde partie de saison. »

Son rôle de capitaine

« Je vais continuer d’être moi-même, de dire ce que j’ai à dire, comme depuis que je suis arrivé à Lyon. Ce rôle de capitaine provisoire ne change finalement pas grand chose me concernant. La perte du brassard n’a pas été un moment difficile pour moi. Je respecte la vision du coach et son envie de voir Memphis capitaine. Personnellement, ce rôle ne m’a donné aucune pression, même si les résultats ne suivaient pas. »
 
Karl Toko-Ekambi

« Nous n’avons fait qu’un seul entraînement avec Karl Toko-Ekambi. Ça a l’air d’être une personne très respectueuse. En tant que joueur, il connaît la Ligue 1 et possède et belle expérience. Il pourra beaucoup nous aider. »

 


 

Aulas s’évite un fiasco avec les supporters

Footradio.com

Une grève des supporters lors d’un match couperet face à la Juventus Turin en Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais l’aurait certainement très mal vécu.

Pour l’image du club, voir les joueurs lyonnais ne pas pouvoir compter sur un stade bouillant aurait été assez catastrophique. La preuve, 8 ans après les faits, de nombreux Marseillais se demandent encore comment ils ont pu faire grève pour un quart de finale de Ligue des Champions face au Bayern Munich, sous prétexte de guerre d’egos entre José Anigo et Didier Deschamps. A Lyon, c’était le tarif des places pour le match face à la Juventus qui posait problème. L’association Lyon 1950 avait ainsi fait savoir à ses membres qu’il ne fallait pas prendre de places pour la rencontre face à la Juventus, le prix de 40 euros minimum étant jugé exorbitant. De quoi créer une belle tension au sein du club, finalement réglée après quelques dialogues et concessions. Le prix de 40 euros n’a pas bougé, l’OL ne souhaitant pas changer ses tarifs alors que des places avaient déjà été prises, ce que Lyon 1950 a fini par accepter. En contrepartie, le club rhodanien fera un effort financier sur un prochain déplacement.

« La tarification pour le match à domicile ne pouvant être revue, nous sommes arrivés à un compromis qui permettra aux Gones du groupe de bénéficier d’une compensation financière pour un prochain (gros) match à l’extérieur. Satisfaits de la solution proposée et de l’écoute du club sur la tarification pour certains matchs, nous serons donc présents pour le 8e de finale aller de LDC », a fait savoir le groupe Lyon 1950 sur Facebook. Une solution qui satisfait tout le monde, même si l’OL devra faire un petit effort financier à l’avenir, cela permettra surtout d’éviter un stade qui n’est pas à 200 % derrière son équipe le mois prochain face à la Juventus.

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on vendredi, 24 janvier 2020 19:51