L'actu du Mardi 21 Janvier

L'actu du Mardi 21 Janvier

Voir aussi... OL - Lille : L'Avant Match

Toko Ekambi : « L’OL est un club qui ne se refuse pas »

OL.fr

La nouvelle recrue lyonnaise, Karl Toko Ekambi, a été présenté devant les médias ce mardi matin en compagnie de Jean-Michel Aulas, Juninho et Florian Maurice.

Karl Toko Ekambi

« Je suis très heureux d’être ici aujourd’hui et de faire partie de l’aventure lyonnaise. J’ai hâte de commencer sous mes nouvelles couleurs. J’avais déjà eu des contacts avec l’OL. Mais dès que l’occasion s’est représentée, j’ai tout de suite dit oui. J’ai toujours rêvé de jouer à l’OL. C’est un club qui ne se refuse pas. J’ai bien aimé la Liga mais je suis né en France et j’ai joué dans ce pays. C’est un plaisir de revenir et de rejoindre l’OL. Je ne me mets pas dans une position de titulaire, je vis au jour le jour. Il y a de très bons joueurs. Je suis venu ici pour travailler et atteindre les objectifs du club. Il y a toujours une pression, l’envie de performer tout de suite… Je préfère évoluer dans le poste que le coach me demande... J'ai été impressionné par les infrastructures. »

Jean-Michel Aulas

« On est très heureux d’accueillir Karl. Il nous rejoint sous la forme d’un prêt avec une option d’achat qui n’est pas obligatoire. Si cela se passe bien, il s’engagerait pour quatre ans et demi. Le prêt est de quatre millions. L’idée est qu’il s’intègre dans l’effectif. C’était la priorité numéro un. Il est le 11ème Camerounais de l’histoire, le 8ème depuis mon arrivée. On a des liens forts avec ce pays. Il a reçu le Prix Marc Vivien-Foé en 2018, un joueur qui nous a beaucoup marqués ici. »

Juninho

« On est très contents qu’il soit là. Après les blessures, on a parlé pour trouver une solution. L’équipe a été performante ces derniers matches. Il est capable de jouer seul devant, aux côtés de Moussa Dembélé et sur un côté. Il a montré qu’il avait envie de venir et porter nos couleurs. On l’a tout de suite senti et cela a fait la différence. Il va nous emmener son expérience, sa vitesse et sa technique. Florian Maurice le connaissait très bien. On continue à préparer la saison prochaine. »
 
Florian Maurice

« L’idée était de se renforcer et d’ajouter de la qualité a l’effectif. On voulait un joueur capable de s’intégrer rapidement, qui parle français et qui ait de l’expérience dans le championnat français. On voulait un joueur capable de marquer et polyvalent. Après de nombreuses réunions, le choix s’est porté vers Karl. »

 


 

Bruno Guimaraes tout proche de l’OL !

Le10sport.com

Après une première offre de 22 millions d’euros, l’OL est revenu à la charge pour Bruno Guimaraes. Et le dossier sent désormais très bon pour les Gones.

Très actif depuis plusieurs jours sur le dossier Bruno Guimaraes, l’OL est en train de réaliser une avancée très nette vers la signature de milieu de terrain de l’Athletico Paranaense. Comme révélé par le10sport.com, l’OL a transmis une première offre de 22 millions d’euros pour le milieu de terrain de 22 ans. De son côté, l’écurie brésilienne attendait 25 millions d’euros. Selon nos informations, les Gones ont revu leur proposition à la hausse ces dernières heures. Et le dossier serait tout proche de se boucler ! Il faut encore rester prudent mais d’après les différentes sources sollicitées, la confiance est très forte dans le camp lyonnais pour que Bruno Guimaraes débarque cet hiver dans le Rhône et signe un contrat de 4 ans et demi. La perspective d’un départ de Lucas Tousart, fortement convoité par le Hertha Berlin notamment, a sans doute conduit les Lyonnais à accélérer pour Bruno Guimaraes.

 


 

Un défenseur central recherché

Maxifoot.fr

En marge de la présentation de la recrue Karl Toko Ekambi ce mardi, le directeur sportif de l'Olympique Lyonnais, Juninho, a évoqué la possible arrivée d'un défenseur central cet hiver. Si un latéral était plutôt attendu derrière, le Brésilien explique pourquoi un élément axial supplémentaire pourrait être nécessaire.

"On a perdu Oumar Solet. Même s'il ne jouait pas beaucoup, on avait beaucoup d'espoir pour ce joueur. On a Mapou (Yanga-Mbiwa) qui est exemplaire toute la semaine, mais lorsque vous passez deux ans sans jouer, c'est plus difficile d'être prêt tout de suite dans une situation d'urgence. (...) Rudi a trois options. On réfléchit, mais notre priorité était de finaliser Toko Ekambi. Ce n'est pas facile de trouver un défenseur en hiver et prêt à venir pour six mois", a expliqué le dirigeant lyonnais.

A entendre Juninho, l'OL cherche donc un défenseur central disponible pour un prêt jusqu'à la fin de la saison.

 


 

Ca se bouscule en Premier League pour Bertrand Traoré !

Footmercato.net

De retour en forme, Bertrand Traoré suscite de nouveau l’intérêt de plusieurs clubs anglais dont Bournemouth qui est prêt à débourser 35 M€ pour le recruter dès cet hiver. Reste à savoir ce qu'en pense l'OL qui n'avait pas forcément prévu de bouger cet hiver et qui va devoir clairement montrer ses intentions vis-à-vis de l'international burkinabé à 10 jours de la fin du mercato d'hiver.

Depuis son arrivée à Lyon il y a deux ans et demi en provenance de Chelsea via un passage pour le moins réussi à l’Ajax Amsterdam, Bertrand Traoré est passé par toutes les émotions. Tout d’abord brillant lors de sa première saison entre Saône et Rhône (13 buts en 31 matches de L1), la suite a été plus compliquée. La faute à des prestations en dent de scie, et à une utilisation pas toujours optimum de ses qualités dûes notamment à l’inconstance des multiples schémas de jeu mis en place. Proche de rejoindre Everton l’été dernier, l’attaquant burkinabé avait finalement été convaincu de rester autant emballé à l’idée de rester dans l’un des plus grands clubs français que d’évoluer dans un nouveau projet mené par le tandem Juninho-Sylvinho.

Malgré des débuts prometteurs (2 passes décisives sur les 5 premiers matches de la saison), la suite a été plus mitigée et il a fallu les blessures conjuguées de Jeff Reine-Adélaïde et de Memphis Depay pour revoir sur les terrains de manière continue Bertrand Traoré. Malgré les sifflets des supporters lyonnais et des critiques d’anciens joueurs et de personnalités proches de l’OL (Raymond Domenech notamment), l’ancien joueur de Chelsea n’a rien lâché et a même permis à l’OL de conforter sa victoire déterminante pour la qualification en huitième de finale de la Champions League grâce à un but marqué face au Benfica Lisbonne au Groupama Stadium quelques minutes après son entrée en jeu. Une performance qui a eu le mérite de permettre à l’Étalon de retrouver de la confiance marquant notamment un doublé en Coupe de la Ligue face à Toulouse. En ce début d’année 2020, il a réalisé une prestation aboutie face à Nantes en Coupe de France, délivrant une passe décisive pour Rayan Cherki et retrouvant notamment ses capacités d’élimination et de vitesse, ses deux grandes forces.


Une offre de 35 M€ de Bournemouth pour Bertrand Traoré


Des performances qui ont eu des échos favorables de l’autre côté de la Manche. Il faut savoir que Bertrand Traoré dispose d’une belle côte en Angleterre suite à son passage à Chelsea. Comme évoqué par la presse anglaise, Bournemouth veut bel et bien dégainer une offre de 35 M€ cet hiver pour tenter l’OL de lâcher son milieu de terrain offensif. Mais l’actuel 19e de Premier League, qui compte en son sein un ancien coéquipier de Traoré à Chelsea, Nathan Aké, n’est pas seul sur le dossier. Selon nos informations, West Ham a déjà sondé l’entourage du joueur de même que Leicester qui envisage de son côté de faire une demande de prêt avec option d’achat.

Reste donc à connaître la position de l’OL à ce soudain regain d’intérêt pour Bertrand Traoré. Les quatre hommes forts du mercato rhodanien Jean-Michel Aulas, Juninho, Florian Maurice et Vincent Ponsot, sont sur tous les fronts en cette de mercato hivernal entre la signature acquise de Karl Toko Ekambi, celle possible de Tino Kadewere, et la gestion des cas Rayan Cherki et Amine Gouiri. Mais le cas Bertrand Traoré pourrait rapidement revenir sur le haut de la pile. S’il se sent bien à Lyon, ce dernier ne sera pas contre un signal fort sur son statut au club et dans le onze titulaire, notamment devant l’embouteillage offensif qui risque de sévir dans les prochaines semaines à l’OL.

 



Tousart, la 2e offre du Hertha refusée

Maxifoot.fr

Si Jean-Michel Aulas a légèrement ouvert la porte à un départ de Lucas Tousart (22 ans, 18 matchs et 2 buts en L1 cette saison) cet hiver (voir la brève de 13h00), la partie n'est pas encore gagnée pour le Hertha Berlin. Selon RMC, l'OL a refusé la dernière offre formulée par le club allemand.

La radio évoque une proposition de 20 millions d'euros, plus 4 M€ de bonus. Des chiffres proches des 25 millions d'euros (bonus compris) évoqués ces dernières heures (voir la brève d'hier à 22h07). La formation entraînée par Jürgen Klinsmann devra encore faire un effort pour convaincre Lyon, qui espère 30 millions d'euros pour son milieu défensif.

 


 

Lyon change son fusil d’épaule avec Kadewere

Foot01.com

Ces derniers jours, le nom de Tino Kadewere revient avec insistance du côté de l’Olympique Lyonnais, qui voulait initialement recruter le meilleur buteur de Ligue 2 en plus de Karl Toko-Ekambi.

La venue de l’international camerounais en provenance de Villarreal a été officialisée lundi soir par l’OL, qui négocie toujours celle de Tino Kadewere. Mais pour l’heure, le dossier est bloqué en raison de désaccords financiers entre Lyon et Le Havre. De plus, le cas du meilleur buteur de la Ligue 2 fait débat en interne. Et pour cause, le journaliste de L’Equipe Bilel Ghazi a indiqué sur son compte Twitter que l’éclosion de Rayan Cherki était susceptible de retarder la venue de Tino Kadewere dans le Rhône…

« L’idée des dirigeants lyonnais serait désormais de différer l’arrivée de Kadewere à cet été pour ne pas boucher l’éclosion de Cherki. Les négociations sont toujours en cours » a indiqué le spécialiste du mercato, pour qui une arrivée de Tino Kadewere dès le mois de janvier n’est donc plus à l’ordre du jour du côté de l’Olympique Lyonnais. Reste maintenant à voir si l’actuel 7e de Ligue 1 tentera de boucler le transfert de Tino Kadewere cet hiver avant de le prêter pour six mois au Havre, ou s’il faudra attendre l’été prochain pour que le deal soit officialisé. La seconde opportunité serait dangereuse pour l’OL, qui s’exposerait automatiquement à la menace des autres prétendants à la signature de Tino Kadewere…

 


 

Zidane fond totalement pour le prodige Rayan Cherki

Foot01.com

Auteur d’un doublé face au FC Nantes samedi soir en Coupe de France (3-4), Rayan Cherki est au cœur des discussions chez les supporters de l’Olympique Lyonnais ces derniers jours.

Il faut dire qu’à 16 ans, le meneur de jeu rhodanien est en train de battre tous les records de précocité, avec déjà 3 buts inscrits en matchs officiels. Des performances qui ne passent pas inaperçues à travers l’Europe et notamment en Espagne, où l’on courtise déjà ce pur produit de la formation lyonnaise, selon les informations récoltées par Diario GOL. Le média indique en effet que le Real Madrid surveille avec attention les prestations et la progression de Rayan Cherki.

Grand fan du joueur, Zinedine Zidane serait tout simplement « émerveillé » devant la maturité et le talent exprimé par Rayan Cherki en catégorie de jeunes et lors de ses premiers matchs avec les professionnels de l’Olympique Lyonnais. Pour l’heure, il n’est évidemment pas question d’une offre de la part du Real Madrid, ni pour cet hiver ni dans l’optique du prochain mercato estival. Mais à l’évidence, l’actuel dauphin du FC Barcelone en Liga va continuer de suivre avec beaucoup d’attention l’évolution de Rayan Cherki. Si le joueur de 16 ans, auteur de deux buts et de deux passes décisives à Nantes samedi, poursuit sur sa lancée, nul doute que le Real Madrid viendra rapidement aux renseignements auprès de l’Olympique Lyonnais afin de connaître les conditions d’un éventuel transfert…

 


 

Nouvelle offre pour Bruno Guimarães

Footmercato.net

Fortement courtisé, Bruno Guimarães (22 ans) a de fortes chances de pas s’éterniser à l’Athletico Paranaense. Hier, nous vous révélions que l’Olympique Lyonnais était passé à l’action en offrant 17 M€ au club brésilien. En vain, mais pas de quoi démoraliser les Gones.

O Jogo affirme en effet que les Rhodaniens, qui doivent affronter la concurrence de Benfica notamment, auraient soumis une nouvelle offre de 25 M€ pour 80% des droits du joueur. En effet, il convient de rappeler que l’Athletico Paranaense espère conserver une partie des droits du milieu de terrain.

 


 

Gouiri poussé vers la sortie

Maxifoot.fr

Régulièrement convoqué dans le groupe lyonnais par Rudi Garcia ces dernières semaines, l'attaquant Amine Gouiri (19 ans, 4 apparitions toutes compétitions cette saison) ne fait pourtant pas forcément partie des plans de son entraîneur pour la suite de la saison. Selon L'Equipe, l'OL souhaite prêter son jeune joueur lors des six prochains mois.

Un prêt serait l'occasion pour Gouiri d'obtenir plus de temps de jeu afin de poursuivre sa progression. Néanmoins, le joueur ne serait pas très chaud à l'idée de partir cet hiver. Il refuse notamment un départ à Nîmes. Il se dit peut-être que, malgré l'arrivée de Karl Toko Ekambi, il a une chance à saisir après les blessures de Memphis Depay et de Jeff Reine-Adélaïde.

En attendant, Garcia ne l'a pas convoqué dans le groupe qui affrontera Lille en demi-finale de la Coupe de la Ligue ce mardi (21h10).

 


 

Lyon n’a « pas surpayé » Toko Ekambi pour Bertrand Latour

Footradio.com

Lundi soir, l’Olympique Lyonnais a enfin débloqué son compteur pendant le mercato hivernal avec l’arrivée de Karl Toko Ekambi en provenance de Villarreal.

En quête d’un nouvel attaquant, pour compenser les absences de Memphis Depay et de Jeff Reine-Adélaïde, le club rhodanien a donc trouvé son bonheur du côté de la Liga. Ces dernières heures, l’OL a effectivement bouclé la « mutation temporaire d’un montant de 4 M€, assortie d’une option d’achat de 11,5 M€ auquel pourra s’ajouter un maximum de 4 M€ d’incentives ainsi qu’un intéressement de 15 % sur la plus-value d’un éventuel futur transfert ». Pour l’instant lié jusqu’au 30 juin 2020 avec l’OL, l’attaquant de 27 ans est la première recrue hivernale de Lyon. En faisant revenir l’international camerounais en Ligue 1, les Gones ont d’ailleurs fait un joli coup, selon Bertrand Latour.


Toko Ekambi à 20 ME, « ce n’est pas surpayé »


« Pour Toko Ekambi, l’OL a payé le juste prix. Car le marché a évolué. 20 ME, au regard des chiffres qui peuvent circuler pour des attaquants qui sont performants, et à l’âge qui est le sien, ce n’est pas surpayé. Surtout pendant ce mercato d’hiver, où Lyon avait des besoins. Tout le monde le savait en Europe. Villarreal était parti sur un montant beaucoup plus élevé, plus proche des 30 ME que des 20 ME. En plus, il a déjà évolué en France, il était plutôt titulaire en Espagne. Il y a dix ans, ça aurait été un transfert cher. Maintenant, je ne trouve pas. Je ne pense pas que Toko Ekambi signe à Lyon pour six mois. Car Dembélé ne sera peut-être plus un joueur de Lyon la saison prochaine. Reine-Adélaïde n’évolue pas dans la même zone du terrain. Cornet va peut-être rester latéral gauche. Toko Ekambi ne veut pas changer de club tous les six mois », a lancé, dans L’Equipe du Soir, le journaliste, pour qui Jean-Michel Aulas a encore réalisé un coup de maître sur le marché des transferts.

 


 

Cherki ne doit pas être un cache-misère, Ludovic Obraniak prévient

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais affronte ce mardi le LOSC en demi-finales de la Coupe de la Ligue. Un match important pour les Rhodaniens.

L’OL a connu un début de saison galère. La perspective de pouvoir jouer une finale est donc dans tous les esprits. La demi-finale de Coupe de la Ligue contre Lille devra être jouée sérieusement. L’Olympique Lyonnais pourrait une nouvelle fois s’appuyer sur son prodige, Rayan Cherki. Le milieu de terrain a été brillant contre Nantes en Coupe de France le week-end dernier. Mais pour certains d’observateurs, les Gones ne doivent pas pour autant oublier leurs lacunes. Ludovic Obraniak prévient, l’OL va devoir recruter sur le marché des transferts.


“L’effectif reste maigre”


Sur le plateau de la Chaîne l’Equipe, le consultant a été clair sur le sujet. “Certes, il y a l’émergence d’un joueur de qualité, on l’avait d’ailleurs anticipé, mais il ne faut pas changer le mercato lyonnais. L’effectif reste maigre. Cela manque de nombre et de talents. Dans l’axe, derrière et devant, ils ne s’en sortent pas. Il faut quand même quelqu’un pour remplacer Dembélé au cas où. Cherki ne pourra pas compenser tout cela. C’est pour cela qu’il ne faut pas non plus privilégier un achat sec”, a notamment indiqué Ludovic Obraniak, qui sait que l’OL ne doit pas oublier de se renforcer à certains postes dès cet hiver dans l’optique de remonter le plus vite possible au classement. Pour l’heure, l’OL a déjà enregistré le prêt de Karl Toko-Ekambi en provenance de Villarreal.

 

 

Voir aussi... OL - Lille : L'Avant Match

 

Last modified on mardi, 21 janvier 2020 19:28