L'actu du Lundi 20 Janvier

L'actu du Lundi 20 Janvier

Voir aussi... OL - Lille : L'Avant Match

Toko-Ekambi à l'OL, c’est fait

RMC.fr

Selon les informations de RMC Sport, c'est fait pour Karl Toko-Ekambi à l'OL. L'attaquant camerounais de 27 ans, qui a passé avec succès sa visite médicale ce lundi après-midi, est prêté par Villarreal avec option d'achat.

Enfin du renfort pour l'OL. Handicapé par une hécatombe de joueurs blessés avant la trêve hivernale, le club lyonnais a bouclé l'arrivée de l'attaquant camerounais Karl Toko-Ekambi. Selon les informations de RMC Sport, c'est fait: après avoir passé avec succès sa visite médicale ce lundi après-midi, le joueur de 27 ans est prêté par Villarreal jusqu'à la fin de la saison, avec option d'achat. L'ancien Angevin remplacera notamment le Néerlandais Memphis Depay, indisponible a priori jusqu'à la fin de la saison après avoir été victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche.


"Apprécié dans son ensemble" par le staff


Agé de 27 ans, Karl Toko-Ekambi évoluait dans le club du "sous-marin jaune" depuis 2018. Vendredi, le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, avait reconnu des discussions avec les dirigeants espagnols, ajoutant que le staff technique "apprécie dans son ensemble Karl."


17 buts avec Angers en 2017-2018


Capable de jouer en pointe comme sur un côté, l'attaquant camerounais n'est pas un inconnu pour le public français. Après des débuts au Paris FC puis deux saisons en Ligue 2 à Sochaux, il a explosé en Ligue 1 à Angers. Après une saison timide (31 matchs, 7 buts), il s'est révélé comme l'une des plus fines gâchettes de l'élite en 2017-2018 (17 buts en 37 matchs). International camerounais, il compte 22 sélections avec les Lions Indomptables (2 buts) et a marqué 6 buts cette saison avec Villarreal après en avoir inscrit 18 la saison passée.

En ce qui concerne les détails de la transaction, il s'agit d'un prêt payant de 4M€ jusqu’en fin de saison, puis une option d’achat de 11,5M€ + 4M€ de bonus + 15% de la plus-value éventuelle sur un futur transfert (50% si le transfert a lieu avant le 15 septembre 2020).

Karl Toko Ekambi portera le numéro 21 et sera présenté ce mardi à 11h en présence du président Aulas, Juninho et Florian Maurice.

 

 


 

Le Hertha Berlin a émis une deuxième offre pour Lucas Tousart

Lequipe.fr

Le club allemand est revenu à la charge pour le milieu défensif lyonnais.

Après avoir transmis une première offre pour Lucas Tousart légèrement supérieure à 20 M€ bonus compris, le Hertha Berlin a formulé une deuxième proposition à l'Olympique Lyonnais pour son milieu défensif. Celle-ci serait proche des 25 M€ mais avec une part toujours importante en bonus. L'OL pourrait également la rejeter. Même si cela ne devrait pas clôturer ce dossier qui pourrait agiter le Mercato jusqu'à la fin.

 


 

L’OL a proposé 17 M€ pour Bruno Guimarães

Footmercato.net

L’Olympique Lyonnais passe à l’attaque. Le club rhodanien courtise le milieu de terrain brésilien Bruno Guimarães, âgé de 22 ans, évoluant à l’Athletico Paranaense. Et selon nos informations, il a formulé une offre de 17 M€. Qui a été repoussée par les dirigeants brésiliens.

Comme nous vous le relations un peu plus tôt, le club souhaite récolter plus de 20 M€. Surtout, il voudrait garder une partie des droits du joueur, ce qui complique les discussions avec les différents clubs intéressés, dont Benfica et Arsenal. Pour la totalité des droits du joueur, c’est la somme de 40 M€ qu’il faudrait débourser. L’OL parviendra-t-il à convaincre l’Athlético Paranaense ?

 


 

Nice-Lyon en 8e de finale

Goal.com

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe de France, qui se dérouleront les 28, 29 et 30 janvier prochains, a réservé plusieurs affiches. Parmi elles, Lyon se déplacera à Nice après avoir éliminé Nantes ce week-end.

Vainqueur de Lorient ce dimanche soir, le PSG se déplacera à Pau, tombeur de Bordeaux lors de ces 16e de finale. Le tenant du titre Rennes fera un cours déplacement sur la pelouse d'Angers.

En cas de qualification ce lundi, l'AS Monaco de Robert Moreno accueillera l'AS Saint-Étienne, tandis que l'OM recevra Strasbourg au Vélodrome.

Le tirage au sort complet des 8e de finale

Nice - OL
Angers - Rennes
Epinal - Lille
Belfort - Montpellier
Monaco ou Saint-Pryvé Saint-Hilaire - Saint-Étienne
Limonest - Dijon
Marseille - Strasbourg
Pau - PSG

 


 

Zoom vidéo : Le cassage de reins de Cherki

Twitter

 

 


 

Vidéo : la reprise de Memphis avec ballon

Twitter

 

 


 

Gameiro recale Lyon, son prix s’effondre !

Foot01.com

A la recherche d’un joueur offensif au mercato, l’Olympique Lyonnais est proche d’enrôler Karl Toko-Ekambi en provenance de Villarreal.

Avant de foncer sur l’international camerounais, le club rhodanien a tenté de recruter Kevin Gameiro, en manque de temps de jeu au FC Valence ces dernières semaines. Mais l’international tricolore a gentiment recalé le 7e de Ligue 1 puisque selon les informations récoltées par Don Balon, le FC Valence était totalement favorable au départ de Kevin Gameiro à l’Olympique Lyonnais. Mais pour l’ancien attaquant du PSG, il était tout simplement hors de question de rentrer en France cet hiver…

Résultat, Kevin Gameiro fait toujours partie de l’effectif valencian. Cela ne veut néanmoins pas dire qu’il va rester jusqu’à la fin du mercato hivernal puisque le média espagnol affirme que Valence cherche toujours activement à se séparer du joueur. Et pour parvenir à ses fins, la formation d’Albert Celades semble véritablement prête à brader Kevin Gameiro sur le marché des transferts. Alors qu’un prix proche de 15 ME était évoqué la semaine dernière, c’est désormais une somme de 8 ME qui pourrait suffire au bonheur du FC Valence dans le dossier Gameiro. Reste à voir qui en France, en Espagne ou ailleurs, tentera de recruter l’attaquant tricolore. Ce ne sera en tout cas pas l’OL, tourné vers d’autres horizons désormais avec Karl Toko-Ekambi donc, mais également le serial buteur de L2, Tino Kadewere, dans le viseur.

 


 

Toko-Ekambi pour 20 ME ? Pierre Ménès préfère Cherki

Footradio.com

Toujours en quête de plusieurs renforts pendant ce mercato hivernal, l’Olympique Lyonnais touche enfin au but, avec Tino Kadewere et surtout avec Karl Toko-Ekambi.

Pour compenser les longues absences de Memphis Depay et de Jeff Reine-Adélaïde, tous les deux out pour six mois à cause d’une rupture des ligaments croisés d’un genou, le club rhodanien a cherché de nouveaux attaquants durant ce marché des transferts. Après avoir creusé plusieurs pistes à travers l’Europe, l’OL aurait trouvé son bonheur en Liga et en Ligue 2. En effet, selon les dernières rumeurs, Lyon serait notamment en passe de boucler l’arrivée de Karl Toko-Ekambi, dans le cadre d’un prêt avec une option d’achat obligatoire de 20 millions d’euros. En plus, les Gones continuent aussi de plancher sur le dossier Tino Kadewere (Le Havre). Deux potentiels recrutements qui pourraient garnir l’effectif offensif de Rudi Garcia.


« Je ne comprends pas bien »


Une stratégie que Pierre Ménès ne comprend pas trop, surtout que l’OL vient de sortir le jeune Rayan Cherki du chapeau. « Quand j’entends que Lyon veut mettre 20 millions d’euros sur Toko-Ekambi et qu’ils ont Cherki dans leur effectif, je ne comprends pas bien… Ce n’est pas le même profil. Toko-Ekambi, c’est un avant-centre. Mais c’est 20 ME aussi… », a lancé le journaliste du Canal Football Club, pour qui Lyon doit faire confiance aux jeunes talents de son centre de formation, gratuits et on ne peut plus talentueux.

 


 

Manchester United prépare une offre pour Moussa Dembélé

Footmercato.net

Jean Michel Aulas l'a répété plusieurs fois : l'Oympique Lyonnais n'a pas l'intention de lâcher Moussa Dembélé en janvier. Pourtant, Manchester United compte bien passer à l'attaque dans le dossier.

« Moussa ne partira pas, il a envie de rester et de gagner quelque chose avec Lyon ». Il y a quelques jours, Jean-Michel Aulas répondait clairement sur le cas Moussa Dembélé. Comme nous vous l’avions révélé, une première offre de 40 M€ avait été lancée par Chelsea et repoussée par l’Olympique Lyonnais, qui avait communiqué sur son site officiel dans la foulée pour annoncer sa position. S’en est suivie une proposition de Tottenham incluant Victor Wanyama dans la transaction. Insuffisant pour convaincre les dirigeants rhodaniens. C’est désormais au tour de Manchester United de vouloir tenter sa chance.

Touché au dos contre Wolverhampton en FA Cup (1-0), le 15 janvier, Marcus Rashford devrait être absent pendant plusieurs semaines. Victime d’un double fracture de stress au dos, il pourrait manquer entre deux et trois mois de compétition selon le Times. Même si ce dimanche, son entraîneur Ole Gunnar Solskjaer, a un peu rassuré les fans de Manchester United et a tenu à rectifier la durée avancée par la presse anglaise. Privés de leur atout offensif majeur, les Mancuniens comptent bien passer à l’attaque dans le dossier Dembélé.

Selon nos informations, après l’avoir encore supervisé ce week-end face à Nantes (3-4, 16e de finale de Coupe de France), les dirigeants anglais devraient passer à l’offensive. Certaines sources nous assurent qu’ils souhaitent formuler une première offre de 50 millions d’euros et des bonus pour s’attacher les services de l’attaquant lyonnais de 23 ans, auteur de 11 buts en Ligue 1 cette saison. Reste à savoir si cela peut intéresser le club rhodanien, qui est en passe de boucler les arrivées de Karl Toko-Ekambi (Villarreal) et Tino Kadewere (Le Havre). En parallèle, les Red Devils ont tenté leur chance pour Timo Werner, mais le RB Leipzig a repoussé leurs avances. Ils espèrent avoir plus de chance pour Dembélé. En cas d’échec, les pensionnaires d’Old Trafford concentreront leurs efforts sur des joueurs disponibles en prêts.

 


 

Garcia : « On a envie d’emmener nos supporters au Stade de France »

OL.fr

Le coach lyonnais, Rudi Garcia, était en conférence de presse à la veille de la 1/2 finale de la Coupe de la Ligue BKT face à Lille.

Point santé

« Bertrand Traoré s’était plaint d’un pépin musculaire. Houssem Aouar avait un petit souci aux adducteurs. Mais ça devrait aller pour tous les deux pour demain… Je suis en contact avec Memphis. Il va bien. L’essentiel est que la rééducation se passe bien. Il y a plein de raisons qui ont fait qu’il s’est blessé et pas seulement l’après-match de Leipzig. Il a retrouvé le sourire. On récupère mieux quand on est positif. »
 
A un match d’une finale

« L’envie est là. Les joueurs veulent emmener leurs supporters au Stade de France. Pour cela, il faudra éliminer Lille… La réconciliation avec le public est capitale. On joue chez nous, cela doit être bénéfique. On doit être plus fort. »
 
La forme du moment

« On sent qu’il y a plus de confiance. On gagne avec la manière, on marque beaucoup de buts. Les joueurs sont récompensés de leurs efforts, c’est important. L’essentiel est de marquer un but de plus que l’adversaire. Quand c’est le cas, tout va bien. On fait partie des meilleures défenses du championnat. La Coupe est un contexte différent. Je veux voir jouer mon équipe comme cela. Tout le monde joue les uns pour les autres. Il n’y a pas de joueurs qui essaie de tirer la couverture à eux. L’équipe a compris la manière dont on doit élaborer le jeu. »
 
L’avancée du mercato

« Tout rentre en compte dans notre réflexion. On est en course sur quatre tableaux. Il y aura beaucoup de matches. Il faut se renforcer quantitativement. Faire éclore nos jeunes est aussi un paramètre à prendre en compte... Ce serait très bien de conclure avec un joueur comme Karl Toko-Ekambi. »
 
Rayan Cherki

« Il a le souci du collectif. Il a assumé ses taches défensives. C’est une prestation XXL. Cela lui a montré que cela ne l’empêchait pas d’être décisif. Je ne peux pas demander aux jeunes de jouer tous les matches. Ce serait dangereux pour leur intégrité. Il faut aussi que je fasse récupérer Rayan. Si on n’avait pas eu l’émergence de Rayan et Maxence, on aurait été en difficulté… Il faut être à l’écoute et faire les meilleurs choix pour lui et pour l’équipe. Les joueurs ambidextres à ce point-là sont très rares. C’est un atout supplémentaire… Il est très bien entouré, c’est un gamin poli, à l’écoute et travailleur. Le danger est de penser qu’il est déjà le meilleur joueur de la planète. »
 
Une longue série

« Les prestations des joueurs montrent qu’on est bien physiquement. Il n’y a pas de trou durant le match et on finit bien. »

 


 

Terrier : "Les joueurs veulent remporter des trophées"

OL.fr

Martin Terrier s'est présenté en salle de presse pour évoquer la réception de Lille à l'occasion des demi-finales de Coupe de la Ligue. L'intégralité de la conférence est à retrouver sur OL Play.

Demi-finale contre Lille

« La dynamique nous aide, quatre victoires en quatre matchs. On a marqué pas mal de but c’est bien pour les attaquants. On a un gros match demain, donc il faut maintenant se donner rendez-vous au Stade de France. Le groupe vit bien, on travaille correctement et ça se voit sur le terrain. J’espère jouer demain comme pour tous les matchs surtout qu’on joue contre mon ancien club, et c’est toujours spécial de jouer une demi-finale. J’ai des contacts encore avec des membres du staff de Lille notamment. La dernière fois que Lille est venu on a perdu donc c’est aussi une revanche à prendre. Il n’y a pas de calculs à faire comme c’est un match a élimination directe. Je sens beaucoup d’envie dans le groupe. Les supporters attendent ce rendez-vous, on aura besoin d’eux pour aller chercher la finale. On marche bien en ce moment y compris en Coupe de France. La Coupe de la Ligue est la coupe la plus rapide pour gagner un trophée, demain c’est une demi-finale donc il faut foncer et gagner. Les joueurs veulent remporter des trophées. »
 
La situation du club

« Ça ne me dérange pas d‘être fragile si on gagne des matchs, je suis partisan du beau jeu mais il faut gagner avant tout. Enchainer les matchs ça me met en confiance. Je marque en ce moment je pense que ça continuera en cette deuxième partie de saison. Le club veut pallier les absences des joueurs blessés. J’ai confiance en mes qualités donc ça viendra pour moi. Je ne me préoccupe pas de ce qu’il se passe dans la presse, je m’occupe du rectangle vert uniquement. Après le match contre Bordeaux, il y a eu une réconciliation des supporters avec Marcelo. Il y a une osmose, on veut tous remettre le club à sa place. C’est très agréable de jouer avec des joueurs comme ça. Dès qu’on a la possibilité de faire jouer le copain on le fait et ça fonctionne bien donc c’est ce qu’on a fait face à Nantes. »
 
Rayan Cherki et Amine Gouiri

« Je suis impressionné par Rayan Cherki. Je suis content pour lui. On s’entend bien même en dehors des terrains. Il est très à l’écoute donc ça le fait progresser. Pareil pour Amine c’est un très bon joueur donc ça viendra pour lui aussi même s’il n’a pas eu l’occasion encore de vraiment montrer ce dont il est capable. »

 

Voir aussi... OL - Lille : L'Avant Match

 

Last modified on lundi, 20 janvier 2020 21:52