L'actu du Mardi 14 Janvier

L'actu du Mardi 14 Janvier

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL

L’OL à la lutte pour le grand espoir du PSV Cody Gakpo

Footmercato.net

À 20 ans, Cody Gapko est considéré comme l'un des joueurs à suivre au PSV Eindhoven. Pétri de talent, le jeune attaquant attise les convoitises notamment en France où Lyon et Rennes sont sur le coup.

Discret depuis le début de la saison après avoir annoncé qu’il allait prendre du recul sur le plan sportif, Jean-Michel Aulas multiplie les sorties médiatiques ces derniers jours. Mercredi, le patron des Gones a fait un large point sur le mercato d’hiver. « On essaye de recruter. Je répète ce que j’avais dit avant de partir en vacances : on est dans une situation qui n’est pas dramatique, mais dans une situation qui est difficile sur le plan sportif. [...] Donc on va bien sûr essayer de se renforcer. La première réaction a été de faire en sorte que les jeunes de l’académie qui jouaient moins se montrent plus. Donc l’une des premières solutions, c’est de faire jouer des joueurs qui piaffent d’impatience et qui font partie des meilleurs jeunes joueurs français. La deuxième, c’est de recruter et le conseil d’administration a décidé de recruter. Mais pas à n’importe quel prix et pas dans n’importe quelle situation. C’est-à-dire qu’on ne veut pas apparaître comme celui qui arrive avec beaucoup d’argent ».

Le message est donc clair : l’OL veut se renforcer mais pas à n’importe quel prix. Une mission loin d’être évidente dans un marché des attaquants où les prix ont souvent tendance à s’envoler. Ce qui est typiquement le cas pour Karl Toko Ekambi. Comme annoncé sur notre site, les Gones ont formulé une offre de 12 millions d’euros. Une proposition très éloignée de ce que réclame Villarreal pour le lâcher, soit entre 20 et 25 millions d’euros. Si Lyon étudie toujours cette piste malgré la concurrence anglaise, d’autres joueurs sont ciblés. Selon nos informations, les Gones visent Cody Gakpo, grand espoir du PSV Eindhoven. Le jeune international U21 avec les Pays-Bas réalise une saison aboutie (5 buts et 8 passes décisives en 31 matches TTC).

Formé au poste de numéro 9, le jeune Néerlandais peut également évoluer sur les ailes. Un profil de couteau suisse qui plaît donc à Lyon. D’après nos informations, les dirigeants rhodaniens suivent Gakpo depuis plusieurs mois et sont conscients du potentiel important de cet attaquant polyvalent. Des premières discussions ont eu lieu entre les différentes parties. Pour conclure un éventuel transfert, il leur faudrait avoir à verser environ 10 M€. Un prix qui est largement abordable pour Lyon. Mais comme pour d’autres dossiers, l’OL doit aussi se confronter à concurrence importante. En France, le Stade Rennais a également coché le nom du Hollandais. Ce n’est un secret pour personne, les Bretons veulent se renforcer en attaque. Il faut aussi ajouter que Newcastle est aussi sur le dossier. Les Magpies disposent, eux, de moyens financiers importants. Sous contrat jusqu’en 2023, Gakpo a donc une cote folle, lui qui dispute actuellement sa deuxième saison en professionnel.

 


 

Les croisés, l'hécatombe continue...

Maxifoot.fr

L’incroyable hécatombe se poursuit à l’Olympique Lyonnais. Après Oumar Solet, Jeff Reine-Adélaïde et Memphis Depay, un quatrième membre de l’effectif est victime d’une rupture des ligaments croisés d’un genou.


Cette fois, le club rhodanien a annoncé la grave blessure du jeune Sofian Augarreau (18 ans). A noter qu’il s’agit d’une rechute pour le milieu professionnel depuis l’été dernier, déjà touché par ce gros coup dur par le passé. On peut dire que les Gones n’ont vraiment pas de chance…

 


 

Le jour où Genesio a demandé à ses joueurs s’il devait continuer

RMC.fr

Invité du Vestiaire ce lundi sur RMC Sport 1, Jordan Ferri s’est confié sur le départ de Bruno Genesio de l’OL. L’ancien milieu de terrain lyonnais, aujourd'hui à Montpellier, a révélé que le technicien français avait un jour remis son destin entre les mains de ses joueurs.

Bruno Genesio a quitté Lyon d’un commun accord avec Jean-Michel Aulas, au printemps 2019. Une décision prise à l’époque "dans l’intérêt du club". Et des supporters. Le président de l’OL a avoué en décembre dernier avoir cédé aux pressions des supporters lyonnais qui réclamaient à l’époque la tête de l’entraîneur français, parti exercer en Chine.

"Il aurait mérité un autre traitement, je pense, surtout de la part des supporters et de la presse, a confié Jordan Ferri, invité de l’émission Le Vestiaire (RMC Sport 1), lundi soir. Ce qui lui a fait défaut, c’est un déficit d’image."


Ferri: "Tout le vestiaire lui a apporté son soutien"


L’anecdote contée par Jordan Ferri pourrait bien réhabiliter l’image de l’entraîneur dans l’imaginaire de certains supporters. "Il a toujours eu le soutien du vestiaire, a rappelé Ferri d’emblée. J’ai souvenir d’un moment où ça se passait un peu moins bien. Il a fait une réunion et nous a demandé droit dans les yeux, d’homme à homme, si on souhaitait qu’il continue. Et tout le vestiaire lui a apporté son soutien. Cela prouve aussi l’attachement qu’il avait au club et celui qu’on avait pour lui aussi. J’ai trouvé ça bien et honnête de sa part. C’est tout à son honneur."

 


 

Marcelo est un gentleman, Olivier Dacourt applaudit

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais a remporté ce week-end un succès précieux sur le terrain des Girondins de Bordeaux. Les Gones se rapprochent du podium.

Cette saison en Ligue 1, tout va décidément très vite. Il en faut peu à certaines équipes pour se relancer ou au contraire glisser dans le ventre mou du classement. L’Olympique Lyonnais ne dira pas le contraire. Moribonds lors de la fin d’année 2019, les Gones se reprennent bien depuis quelques semaines. Face à Bordeaux, les hommes de Rudi Garcia auront montré un visage très séduisant dans l’ensemble. De bon augure pour la suite des événements. Surtout que les tensions semblent s’apaiser réellement au club. Marcelo et les fans lyonnais ont notamment mis de l’eau dans leur vin à l’issue du match en terres girondines.


“Marcelo a fait preuve d’intelligence”


Sur le plateau du Canal Football Club, Olivier Dacourt s’en est d’ailleurs félicité. “Ce sont les nouvelles résolutions de Marcelo. Je pense qu’il a fait preuve d’intelligence en faisant le premier pas. Il sait qu’il va rester encore au moins pour six mois à Lyon. Franchement, félicitations à lui”, a notamment indiqué le consultant, qui sait à quel point la confiance et l’apaisement seront importants pour l’Olympique Lyonnais dans les prochaines semaines. L’objectif sera de revenir sur le podium de la Ligue 1 mais également de faire bonne figure en Ligue des champions face à la Juventus Turin de Cristiano Ronaldo.

 


 

David, le non ferme de La Gantoise

Maxifoot.fr

En échec sur le dossier Karl Toko-Ekambi, l’Olympique Lyonnais a récemment activé la piste menant à l’attaquant de La Gantoise, Jonathan David (20 ans). Mais, comme prévu (voir ici), il sera difficile d’attirer le Canadien puisque son club ne veut absolument pas entendre parler d’un départ.

"Il ne peut même pas partir pour 25 millions d’euros. Aucun joueur ne partira, pas même cet été. Si vous voulez gagner des titres, vous ne pouvez pas vendre vos meilleurs joueurs à chaque fois", ont déclaré à l’unisson le président Ivan De Witte et le manager Michel Louwagie, cités par le média Het Nieuwsblad. Voilà qui est clair…

 


 

C'est mort pour Hwang, le mercato de Lyon se corse

Foot01.com

Désespérément à la recherche d’un joueur offensif au mercato, l’Olympique Lyonnais est très intéressé par le profil d’Hee-chan Hwang, l’attaquant du RB Salzbourg.

Capable d’évoluer à la pointe de l’attaque mais également sur les ailes, le sud-Coréen de 23 ans avait tout pour plaire à l’état-major de l’Olympique Lyonnais au mercato. Mais à en croire Gérard Houllier, conseiller de Jean-Michel Aulas dans la capitale des Gaules, il est absolument improbable de voir cette piste se concrétiser pour l’actuel 7e de Ligue 1. Sur l’antenne de Canal Plus, l’ancien entraîneur de Liverpool a néanmoins confirmé le besoin vital pour l’OL de recruter un joueur offensif… ne fermant pas la porte par exemple à Tino Kadewere, du Havre.

« L’équipe était au plus bas de la confiance, il a fallu quelques matchs pour remettre la machine en route. Rudi Garcia a été joueur, il sait comment ça marche. Lyon doit-il recruter ? Selon moi, oui car nous avons perdu Depay et Reine-Adelaïde. Il faut recruter à un poste offensif et peut-être aussi au milieu de terrain. Kadewere ? Je ne peux pas vous donner de noms car il y en a trois ou quatre. Hwang ? Il ne quittera pas Salzbourg, qui a perdu deux attaquants cet hiver avec Minamino qui est parti à Liverpool et Haaland qui a rejoint Dortmund. Donc je ne pense pas qu’ils vont se séparer de Hwang alors qu’ils jouent encore l’Europa League et qu’ils jouent pour le titre » a expliqué Gérard Houllier, pour qui l’Olympique Lyonnais peut donc d’ores et déjà ranger la piste Hee-chan Hwang dans le fond d’un tiroir.

 


 

Tousart, le Hertha revient à la charge !

Maxifoot.fr

Malgré la fermeté du président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, qui a assuré que Lucas Tousart (22 ans, 27 matchs et 2 buts toutes compétitions cette saison) ne partira pas cet hiver (voir ici), le Hertha Berlin continue d'insister pour le milieu de terrain rhodanien. Ce mardi, RMC indique ainsi qu'une nouvelle réunion a eu lieu en début de semaine entre les deux clubs.

Au cours de celle-ci, l'actuel 12e de Bundesliga, dont la première offre (18 millions d'euros plus 4 M€ de bonus) avait été rejetée par l'OL, a annoncé qu'il va effectuer une nouvelle proposition pouvant grimper jusqu'à 23 M€ hors bonus. Ce montant suffira-t-il à faire plier les Gones ? Pas forcément, puisque les Lyonnais exigent 30 M€ tout en réclamant du temps pour trouver un éventuel remplaçant à l'ancien Valenciennois…


 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on mardi, 14 janvier 2020 19:29