L'actu du Lundi 13 Janvier

L'actu du Lundi 13 Janvier

Voir aussi... Bordeaux 1-2 OL : L'After // Le Tableau Mercat'OL

L'OL songe à Jonathan David (La Gantoise)

Lequipe.fr

Toujours à la recherche d'une recrue offensive, Lyon aurait un oeil sur l'international canadien (19 ans). L'indemnité de transfert serait toutefois élevée.

Après avoir exploré la piste menant à Karl Toko Ekambi (Villarreal), l'OL est toujours en quête d'une recrue offensive. Le club lyonnais ciblerait l'attaquant de La Gantoise Jonathan David. Le jeune international canadien, qui fêtera ses 20 ans mardi, réalise une saison aboutie en Belgique (9 buts et 7 passes décisives en 19 matches de Championnat). Ce qui lui vaut de figurer parmi les candidats au Soulier d'Or, le titre de meilleur joueur du pays, dont l'annonce aura lieu mercredi.

Les dirigeants rhodaniens suivraient David depuis plusieurs mois et sont conscients du potentiel important de cet attaquant polyvalent. Seulement, pour conclure un éventuel transfert, il leur faudrait avoir à verser au moins 20 M€, une somme très élevée. D'autant que l'OL doit aussi se confronter à une concurrence importante, L'Ajax Amsterdam et le FC Porto sont notamment intéressés.

Sous contrat jusqu'en 2023, Jonathan David dispute actuellement sa deuxième saison en professionnel. Il a croisé à deux reprises cette saison la route de Saint-Étienne en Ligue Europa et a inscrit un doublé face aux Verts au match aller (3-2).

 


 

L’OL a fait deux offres à Fulham pour Jean-Michaël Seri

Footmercato.net

Malgré l'insistance de Galatasaray pour le conserver, l'Olympique Lyonnais est passé à l'action pour Jean-Michaël Seri, envoyant deux offres à Fulham.

L’Olympique Lyonnais apprécie vraiment Jean-Michaël Seri (28 ans). Nous vous avions déjà révélé l’intérêt des Gones pour l’international ivoirien (29 sélections, 3 buts). Seulement, les Rhodaniens s’étaient heurtés à la volonté de Galatasaray, et surtout de son illustre entraîneur Fatih Terim, de le conserver jusqu’à l’issue de son prêt en provenance de Fulham.

Pas de quoi freiner les ardeurs lyonnaises pour autant. Les pensionnaires du Groupama Stadium, bien décidés à accueillir l’ancien Niçois, ont choisi de contacter directement les Cottagers, avec qui le natif de Grand-Bereby est sous contrat jusqu’en juin 2022. Selon nos informations, en provenance d’Angleterre, l’OL, qui gère en parallèle l’offensive du Hertha Berlin sur Lucas Tousart (22 ans), a en effet transmis deux offres concrètes au club anglais ces derniers jours.

Les deux propositions, de 11 puis 12 M€, ont été repoussées par l’actuel 4e du classement de Championship. Ces derniers, qui l’ont recruté pour 25 M€ à l’été 2018, réclameraient plutôt 18 M€ pour le lâcher, soit le montant de l’option d’achat incluse dans son prêt en Turquie. Les discussions devraient se poursuivre entre les deux directions. Si les deux formations trouvaient un accord, resterait ensuite à casser le prêt de l’Éléphant avec les Stambouliotes.

 


 

Caqueret et Marçal dans l’équipe type de la 20e journée

L'Equipe via Twitter

 

 


 

Lyon refuse de prêter cet espoir... qui ne joue jamais

Foot01.com

Après un intérim assuré par Maxwel Cornet, c’est Fernando Marçal qui occupait le poste de latéral gauche de l’Olympique Lyonnais à Bordeaux, samedi après-midi.

Aux yeux des supporters, il serait bon de recruter à ce poste… ou alors de faire jouer le très prometteur Melvin Bard. Très apprécié des connaisseurs de l’équipe réserve, ce jeune défenseur de 18 ans ne compte qu’une apparition en Ligue 1 cette saison. Dans l’entourage de cet espoir de Lyon, on ne comprend pas vraiment le management de Rudi Garcia. C’est ainsi que selon les informations obtenues par Le Progrès, plusieurs clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 souhaitent obtenir son prêt.

Mais à en croire le média régional, l’Olympique Lyonnais a gentiment fermé la porte à un départ de Melvin Bard sous la forme de prêt cet hiver. Bien que dans l’incompréhension au vu de sa situation et de son faible temps de jeu avec les professionnels, Melvin Bard a accepté la décision de la direction sportive de l’Olympique Lyonnais. Reste à voir si dans les prochaines semaines, Rudi Garcia, qui finira bien par enregistrer le retour de blessure de Youssouf Koné, utilisera davantage Melvin Bard. Tout en sachant que Maxwel Cornet a globalement donné satisfaction au staff de l’OL durant son intérim au poste de latéral gauche. Pour rappel, Melvin Bard a signé son premier contrat professionnel en faveur de l’Olympique Lyonnais en août dernier.

 


 

Lyon insiste pour Kadewere, le prix pourrait surprendre

Foot01.com

En concurrence avec des clubs de Premier League, l'Olympique Lyonnais semble avoir fait de Tino Kadewera une de ses priorités au mercato. Le Havre attend une offre.

Prévu dans un premier temps comme un marché destiné à conforter l’effectif de Rudi Garcia à Lyon, ce mercato de janvier 2020 est devenu beaucoup plus compliqué depuis quelques semaines. Car les graves blessures de Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde obligent désormais le club rhodanien à investir sur le plan offensif, un secteur où il très compliqué de trouver des joueurs efficaces et disponibles. C’est pour cela que l’Olympique Lyonnais s’est penché sur le cas de Tino Kadewere, joueur vedette de la Ligue 2 sous le maillot du Havre où il affiche des statistiques impressionnantes. Au point même de voir débarquer plusieurs clubs de Premier League en Normandie.


Un prix revu à la baisse pour Kadewere ?


Mais conscient de l’apport que pourrait constituer Tino Kadewera, Jean-Michel Aulas, Juninho et Florian Maurice auraient encore accéléré dans ce dossier annonce FootMercato. Cependant, on semble bien loin des sommes annoncées pour ce transfert, puisque s’il se disait que les dirigeants havrais réclament 18ME pour leur attaquant vedette. Le site spécialisé indique de son côté que c’est autour de 10-12ME que le deal pourrait se faire avant la fin du mois de janvier et pas les 18ME annoncés auparavant. L'OL va désormais devoir concrétiser tout cela sous peine de chercher encore et toujours l'attaquant tant attendu.

 


 

Tousart retenu, Ménès ne comprend pas

Maxifoot.fr

Malgré l’intérêt persistant du Hertha Berlin, qui serait prêt à miser jusqu’à 30 millions d’euros sur Lucas Tousart (22 ans, 18 matchs et 2 buts en L1 cette saison), l’Olympique Lyonnais retient son milieu de terrain (voir la brève de 11h17). Une décision que Pierre Ménès ne comprend pas.

"Tousart, 30 millions... Moi, je le conduis moi-même à l'aéroport avec un petit mot de remerciement et des fleurs pour le club qui l'a pris, a lâché le consultant de Canal+. Ce n'est pas du tout pour dénigrer le joueur. Tu as un petit jeune, Caqueret, qui est formidable et qui fait des matchs impeccables... Il y a quand même une réalité économique. Nzonzi, c'est aussi bon que Tousart."

L’ancien Valenciennois appréciera…

 


 

Gedson Fernandes à Lyon, dossier enterré sous 24h ?

Foot01.com

Dans le viseur de l’Olympique Lyonnais au mercato hivernal, Gedson Fernandes ne devrait pas, sauf retournement de situation, signer dans le Rhône.

Durant ce mercato hivernal, rien n’est simple pour l’Olympique Lyonnais. Le club rhodanien, qui souhaitait initialement recruter plusieurs joueurs dont un milieu de terrain, pistait notamment Gedson Fernandes du Benfica Lisbonne. Concurrencé par plusieurs poids-lourds de Premier League dans ce dossier, l’Olympique Lyonnais devrait officiellement renoncer dans les prochaines heures. Et pour cause, RMC affirme ce dimanche que le Portugais est tout proche de poser ses valises du côté de Tottenham.

Egalement associé à Everton ou encore à West Ham, Gedson Fernandes est effectivement à deux doigts de signer chez les Spurs, où son compatriote José Mourinho le connaît bien. Récemment, Chelsea s’était également positionné selon la radio, qui précise toutefois que c’est bien Tottenham qui va rafler la mise. Vraisemblablement, il ne sera pas question d’un transfert sec mais d’un prêt d’un an et demi comprenant une option d’achat estimée à 40 ME. Au vu de la concurrence XXL et de l’identité du club qui va rafler la mise, on comprend mieux pourquoi l’Olympique Lyonnais n’avait aucune chance de boucler le dossier. Assurément, le club rhodanien ne compte pas dépenser autant sur un seul et unique joueur durant le mercato hivernal, même si la possible vente de Lucas Tousart, courtisé avec assiduité par le Hertha Berlin, pourrait grossir les moyens de l’OL au mercato.

 


 

Andersen n’est pas si nul, Willy Sagnol prend sa défense

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais s’est rassuré en allant battre (2-1) les Girondins de Bordeaux ce samedi en Ligue 1. Les Gones commencent bien l’année 2020.

A Lyon, après une première moitié de saison chaotique, toutes les victoires sont bonnes à prendre. Mais face à Bordeaux ce samedi, la victoire lyonnaise ne souffre d’aucune contestation possible. Inspirés tout le match, les hommes de Rudi Garcia auront déroulé leur jeu. Le milieu de terrain de l’OL aura marqué les esprits. Les performances d’Houssem Aouar et Maxence Caqueret également. En faute sur l’ouverture du score girondine, Joachim Andersen n’a lui pas été épargné par la plupart des observateurs. Ce n’est néanmoins pas le cas de Willy Sagnol.


“Il fait un bon match Andersen”


Sur l’antenne d’RMC, le consultant a tenu à défendre le jeune défenseur danois. “Ok il y a son erreur, mais tout le monde en fait des erreurs. Derrière, il fait un bon match Andersen. Il n’a pas été le seul à en faire. Ce qui est important pour un entraîneur, c’est de voir qu’il s’est bien repris alors qu’il avait fait une erreur. Cela montre qu’il a du caractère. Il est encore en phase d’apprentissage et son transfert a coûté cher”, a notamment indiqué Willy Sagnol, confiant sur le potentiel de l’ancien de la Sampdoria. L’Olympique Lyonnais se déplacera sur la pelouse de Nantes la semaine prochaine en 16èmes de finale de la Coupe de France.

 


 

Lyon va mieux sans être guéri, Sidney Govou est rassuré

Footradio.com

Malgré une victoire à l’arrachée face aux Girondins de Bordeaux samedi (2-1), l’Olympique Lyonnais a probablement réalisé sa meilleure prestation collective de la saison.

Sur la pelouse du Matmut Atlantique, le club rhodanien n’a marqué que deux buts, mais avec 61 % de possession de balle et six tirs cadrés sur 22 tentatives, l’OL aurait pu s’imposer plus largement contre ce concurrent direct pour les places européennes. Malgré tout, Lyon s’est quand même rassuré avec cette troisième victoire de suite en 2020. Toujours qualifiés en Ligue des Champions, en Coupe de France et en Coupe de la Ligue, les Gones sont aussi revenus dans la course au podium en L1, à quatre points de Rennes. Une bonne nouvelle pour Rudi Garcia, même si tout n’est pas encore parfait, comme l’explique Sidney Govou.


« On a senti un esprit collectif »


« Pour l’instant, Lyon est dans ses objectifs. Après, ce qui pêchait, c’était surtout la qualité du jeu lyonnais. Contre Bordeaux, c’était déjà mieux, malgré les absences de Reine-Adélaïde et de Depay. On a senti un esprit collectif. Il y a peut-être moins de talent, mais collectivement, c’était plus intéressant. Avec beaucoup d’efforts et de courses à haute intensité de la part de tous les joueurs. Lyon essaye de proposer quelque chose de différent pour essayer de gagner. Et Caqueret apporte beaucoup. Il donne le ton, il est toujours juste. Il va souvent de l’avant, il permet à son équipe de défendre en avançant car c’est le premier à déclencher le pressing », a constaté, dans Jour de Foot, le consultant de Canal+, qui estime donc que le renouveau lyonnais passera peut-être par les jeunes de son centre de formation.

 

Voir aussi... Bordeaux 1-2 OL : L'After // Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on lundi, 13 janvier 2020 19:12