L'actu du Dimanche 5 Janvier

L'actu du Dimanche 5 Janvier

Voir aussi... Bourg en Bresse 0-7 OL : L'After

Cherki est devenu le plus jeune buteur de l’histoire de l’OL

RMC.fr

En parachevant le succès des Lyonnais à Bourg-en-Bresse samedi soir en Coupe de France (7-0), Rayan Cherki est devenu le plus jeune buteur de l’OL en compétition officielle. A 16 ans et 140 jours, le milieu offensif français et futur crack annoncé rentre dans l’histoire de son club.
 
Lors d'une telle leçon, une septième réalisation est bien souvent anecdotique. Mais le but de Rayan Cherki, qui a parachevé le large succès de l’OL contre Bourg-en-Bresse en 32es de finale de Coupe de France samedi soir (7-0), a permis au Lyonnais d’entrer dans l’histoire de son club.

Le petit tir piqué du pied gauche de l’attaquant rhodanien inscrit à la 92e minute fait de lui le plus jeune buteur de l’Olympique Lyonnais en compétition officielle. Agé précisément de 16 ans et 140 jours au moment d’affronter Bourg-en-Bresse samedi soir, le milieu offensif bat Laurent Sevcenko (16 ans et 289 jours), attaquant des années 1980, et Bernard Lacombe (17 ans et 114 jours).


Bien mieux que Karim Benzema


A titre de comparaison, Karim Benzema avait lui marqué son premier but en compétition officielle avec l’OL le 6 décembre 2005 dans un match de Ligue de champions contre Rosenborg, à l’âge de 17 ans et 352 jours.

Cherki, qui peut accrocher encore de nombreux records à son tableau de chasse, était déjà devenu le plus jeune buteur de la Youth League (à quinze ans et trente-trois jours) après un but inscrit contre Manchester City (4-1) en 2018. L’avenir dira si ce crack annoncé va parvenir à confirmer les espoirs placés en lui.

 


 

Lyon offre 25.000 euros à Bourg-en-Bresse

Foot01.com

L'entraîneur de Bourg-en-Bresse a estimé que l'équipe lyonnaise avait eu un comportement arrogant en fin de match samedi soir. Mais du côté de Jean-Michel Aulas et de l'OL, on n'est pas rancunier.

Karim Mokeddem a beau être natif de Lyon, il n’a pas mâché ses mots après la correction prise par son équipe contre l’OL (7-0) en Coupe de France. Pour le technicien de Bourg-en-Bresse, les joueurs de Rudi Garcia ont eu un comportement « arrogant » durant le dernier quart d’heure, Karim Mokeddem regrettant que son équipe n’ait pas haussé le ton. Mais malgré cela, le club de National peut tout de même remercier Jean-Michel Aulas, Juninho et l’ensemble de l’Olympique Lyonnais, puisque la délégation de l’OL n’est pas repartie vers la Groupama Stadium avec sa part de recette.

Le Progrès explique en effet ce dimanche, que fidèle à ses habitudes, l’OL avait fait ce cadeau à son adversaire et que grâce à cela Bourg-en-Bresse touchera 25.000 euros de plus sur la recette totale de cette rencontre de Coupe de France. Un joli cadeau de la part d’un club traité d’arrogant et qui n'a aucune obligation de procéder de cette sorte, même si c'est une tradition dans cette épreuve que le club de Ligue 1 cède sa part contre un adversaire d'une division inférieure. Sous oublier que le club bressan est partenaire de l'OL bien évidemment.

 


 

La réponse de Mokeddem à propos de "l'arrogance" des lyonnais

Maxifoot.fr

Alors que son équipe a été balayée 7-0 par l’Olympique Lyonnais samedi en 32es de finale de la Coupe de France, l’entraîneur de Bourg-en-Bresse, Karim Mokeddem, est apparu très remonté au coup de sifflet final (voir la brève d'hier à 23h49). En cause : l’absence de réaction de ses joueurs face à un adversaire dont il n’a pas apprécié l’attitude en fin de partie.

"Certains de mes joueurs ont côtoyé le haut niveau il y a un moment et d'autres aspirent à y aller. Mais contre une équipe de haut niveau, il faut être capable de ne pas commettre d'erreur. Je suis quand même énervé de l'arrogance de Lyon sur le dernier quart d'heure", a lâché le technicien de la formation de National devant les médias.

Avec 3 buts inscrits durant le dernier quart d’heure, on peut tout de même souligner que les Gones auront respecté leur adversaire jusqu’au bout…

Aujourd'hui, le coach du FBBP a tenu à préciser ses propos :

 


 

Juninho ne lâche rien pour Adrien Rabiot !

Le10sport.com

Bien décidé à se renforcer cet hiver, Juninho multiplie les pistes ces derniers mois, mais sa priorité semble bien se nommer Adrien Rabiot.

L’Olympique Lyonnais devrait animer le mercato d’hiver. Il faut dire que les Gones ont perdu sur blessure Memphis Depay, Jeff Reine-Adelaïde, Youssouf Koné et Léo Dubois. Mais en plus de recruter un latéral et un attaquant, l’OL souhaite un renfort dans l’entrejeu où Thiago Mendes a déçu depuis son arrivée. Et dans cette optique, Juninho souhaite récupérer Adrien Rabiot.


Rabiot, la priorité de l’OL


Et selon les informations de Téléfoot, Adrien Rabiot serait même la grande priorité de l’Olympique Lyonnais cet hiver. Conscient des difficultés de l’ancien milieu de terrain du PSG depuis son arrivée à la Juventus, Juninho souhaiterait obtenir le prêt d’Adrien Rabiot pour la seconde partie de saison. Reste à savoir si le Français, qui ne manque pas de prétendants, choisira l’OL pour se relancer.

 


 

Les clubs anglais sont prêts à gonfler leurs offres pour Dembélé

Footmercato.net

Chelsea ne lâche toujours pas Moussa Dembélé, alors que Manchester United serait tout aussi intéressé. Les deux clubs anglais seraient prêts à formuler une sacrée offre à l'OL.

L’Olympique Lyonnais est attendu au tournant cet hiver. Les dirigeants rhodaniens ont effectivement du pain sur la planche, et plusieurs joueurs sont attendus sur ce mercato. Il faut notamment couvrir les longues absences de deux des meilleurs joueurs de l’équipe, Jeff Reine-Adélaïde et Memphis Depay, blessés de longue durée, puis renforcer certains postes, dans le secteur défensif notamment. Chaque jour, une ribambelle de noms sort dans la presse européenne, avec l’ancien Niçois Jean Michaël Seri comme dernier objectif du club selon les médias britanniques.

Mais comme c’est devenu habituel, face à la puissance des ogres anglais notamment, l’Olympique Lyonnais doit aussi se méfier des intérêts pour ses joueurs venant de l’extérieur. Et ces derniers temps, il y a un joueur qui semble avoir une sacrée cote chez nos amis britanniques : Moussa Dembélé. Selon nos informations, les Lyonnais ont récemment refusé une offre de 40 millions d’euros de Chelsea pour leur attaquant. Nous vous annoncions également que les Londoniens allaient revenir à la charge...


Manchester United le veut aussi pour cet hiver


Et comme l’explique Le Parisien ce dimanche, le club de Frank Lampard est effectivement d’accord pour signer un plus gros chèque pour l’ancien du Celtic et serait prêt à monter jusqu’à un total de 50 millions d’euros. Mais ce n’est pas tout, puisque Manchester United, en délicatesse en championnat et avec des problèmes offensifs conséquents, serait aussi sur le coup et prêt à s’aligner sur le même montant que les Blues.

L’OL n’est pas vendeur, comme il l’a fait savoir dans un communiqué publié plus tôt dans la semaine, mais cela n’a donc pas vraiment l’air de décourager les grosses écuries de Premier League. On rappelle qu’à l’été 2018, en toute fin de mercato, le club dirigé par Jean-Michel Aulas avait frappé un sacré coup en s’offrant l’attaquant français pour 22 millions d’euros, alors que de nombreux clubs anglais rodaient autour. Outre-Manche, on semble en tout cas déterminé à se l’offrir cet hiver...

 


 

Ben Arfa attend un signe

Maxifoot.fr

Toujours sans club depuis son départ de Rennes en juin dernier, Hatem Ben Arfa (32 ans) discute avec Almeria, un club de D2 espagnole (voir ici). Approché aussi par le FC Nantes, la Sampdoria ou encore le Genoa ces dernières semaines, le milieu offensif aurait toutefois une priorité : retourner à l'Olympique Lyonnais.

D'après les informations de Téléfoot, "HBA" attend un appel du président lyonnais Jean-Michel Aulas. Son rêve serait de terminer sa carrière au sein de son club formateur. Lyon est-il intéressé ? C'est le cas si l'on en croit L'Equipe, qui affirmait la semaine dernière que l'OL pensait à Ben Arfa cet hiver mais ne l'avait pas encore contacté (voir ici). "JMA" sait ce qu'il lui reste à faire.

 


 

Garcia a aimé la mentalité de ses joueurs en Coupe de France

RMC.fr

L’OL a brillement décroché sa qualification pour les 16e de finale de la Coupe de France en l’emportant contre Bourg-Péronnas ce samedi (7-0). Rudi Garcia en a profité pour saluer l’implication de ses joueurs et en particulier celle des jeunes gones.

Beaucoup de supporters lyonnais craignaient une mauvaise surprise ce samedi soir sur la pelouse de Bourg-Péronnas. Mais pour son entrée en lice en Coupe de France, l’OL a parfaitement maîtrisé son sujet et s’est imposé largement (7-0).

Après la rencontre, Rudi Garcia a félicité ses joueurs pour leur envie et leur sérieux. "Les gars ont fait le travail sérieusement, a indiqué le technicien en conférence de presse. J’ai aimé le fait que l’on ne soit pas suffisant."


Mention spéciale au duo Caqueret-Cherki


Auteur d’un doublé en première période, Moussa Dembélé a su concrétiser rapidement la domination de son équipe. Ensuite, ses partenaires lui ont emboîté le pas et notamment les baby gones. Titulaire dans l’entrejeu, Maxence Caqueret a marqué son premier but professionnel d’une belle frappe. Idem pour le jeune phénomène Rayan Cherki.

"Les jeunes ont participé à cette qualification avec le premier but en professionnel pour Maxence Caqueret et le but de Rayan Cherki, s’est encore réjoui Rudi Garcia. La rentrée d’Amine Gouiri était satisfaisante aussi."

Appliqué et sérieux, l’OL a sorti un grand match pour sa première rencontre de l’année 2020. De bon augure avant une seconde moitié de saison riche en défis entre les huitièmes de finale de la Ligue des champions face à la Juventus et la course au podium en Ligue 1. Ce samedi, les Gones ont prouvé qu’ils avaient le talent et l’envie pour tous les relever.

 


 

Garcia catégorique sur l’avenir de Moussa Dembélé

Butfootballclub.fr

Satisfait de la victoire à Bourg-en-Bresse (7-0), l’entraîneur de l’OL a affirmé que Moussa Dembélé ne quitterait pas le club cet hiver.

7-0 : l’OL n’a pas fait de détails hier soir en coupe de France chez son voisin bressan. Une prestation qui a bien évidemment comblé Rudi Garcia. «C’est un terrain qui me réussit bien. Avec Marseille nous avions gagné assez largement en 8e de finale de la Coupe de France (9-0), a commenté le coach des Gones. Les joueurs ont fait le travail de manière professionnelle. Il n’y a pas eu de suffisance. J’ai bien aimé l’entrée des jeunes. Beaucoup de satisfaction. Notre première période a été difficile en raison d’un trop gros déchet technique de notre part et l’intensité et le pressing de l’adversaire. J’étais plutôt content de notre manière de réagir. »

Surtout, Garcia est revenu sur les rumeurs de départ de Moussa Dembélé, auteur d’un doublé hier et convoité par Chelsea. « Moussa Dembélé, dont les rumeurs de départ sont infondées et pour lesquelles le président s’est exprimé, a marqué deux buts et frappé sur le poteau. Et deux autres joueurs offensifs ont marqué. C’est bon pour la confiance tout comme le fait que nous ayons marqué sept buts. ». Difficile, à la lecture de ces propos, d’imaginer Dembélé quitter l’OL au Mercato…

 


 

Jardim entraîneur de Lyon, l'idée est lancée

Foot01.com

Rudi Garcia et Lyon ont bien débuté l'année 2020, mais pour certains Jean-Michel Aulas peut déjà essayer de préparer l'avenir en s'offrant pourquoi pas Leonardo Jardim récemment viré par Monaco.

Les mois passent et la présence de Rudi Garcia sur le banc de l’Olympique Lyonnais semble toujours agaçante pour certains supporters du club de Jean-Michel Aulas, et cela même si l’ancien coach de l’OM a été choisi par leur idole, Juninho. Pour l’instant aucune menace ne plane au-dessus de Rudi Garcia, mais nombreux sont ceux qui pensent que le technicien lyonnais passera à la trappe en fin de saison si la formation de la capitale des Gaules ne rapporte pas un trophée au Groupama Stadium ou ne finit pas sur le podium de Ligue 1.

Et si on est encore loin de la fin de saison, l’OL ayant notamment l’occasion de briller en Ligue des champions face à la Juventus, la quête d’un possible remplaçant à Rudi Garcia suscite l’intérêt. Pour Eric Silvestro, il est clair que Leonardo Jardim ferait un excellent technicien pour Lyon. « Mon souhait, ce serait de voir Leonardo Jardim à Lyon, car cela reste un excellent entraineur. Il est parti de l’AS Monaco pour des raisons politiques. Il a fait une année à la Pep Guardiola contre PSG du Qatar. Il a aussi permis l'éclosion de Kylian Mbappé et a atteint les demi-finales de la Ligue des champions. J'aimerais le revoir dans un autre club français. A Lyon, ça pourrait être bien », explique le journaliste de RTL, qui sait cependant que Jean-Michel Aulas n’est pas du genre à revenir en arrière quand il a fait un choix.

 


 

Vidéo : Memphis déjà en reprise

Twitter

 

 

Voir aussi... Bourg en Bresse 0-7 OL : L'After

 

Last modified on dimanche, 05 janvier 2020 15:47