L'actu du Jeudi 5 Décembre

L'actu du Jeudi 5 Décembre

Voir aussi... Nimes - OL : L'Avant Match

Sans Cornet contre Nîmes mais avec le jeune Melvin Bard

RMC.fr

L'OL a dévoilé le groupe de 19 joueurs retenus pour le déplacement à Nîmes (vendredi, 20h45), dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1. Alors que Maxwel Cornet ou encore Ciprian Tatarusanu, blessés, sont absents, le jeune Melvin Bard a été appelé par Rudi Garcia.

L'OL, dixième du classement de Ligue 1 après sa défaite contre le LOSC mardi (1-0), compte ses absents. Outre Youssouf Koné, qui va même se faire opérer, et Léo Dubois, blessés respectivement à une cheville et à un genou, Maxwel Cornet (victime d'une contusion à un mollet) mais également Ciprian Tatarusanu (touché au dos) ont rejoint l'infirmerie.

A l'occasion du déplacement sur la pelouse de Nîmes, ce vendredi (20h45), dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1, Rudi Garcia devra également composer sans Fernando Marçal, suspendu.

Par conséquent, dans le groupe de 19 joueurs convoqués pour l'occasion, le jeune Melvin Bard est bien là, tout comme Mapou Yanga-Mbiwa, présent pour la deuxième fois après la victoire face à Strasbourg le week-end dernier (2-1). En l'absence de Tatarusanu, c'est le portier suisse Anthony Racioppi qui sera la doublure d'Anthony Lopes.


Le groupe lyonnais

Lopes, Racioppi - Rafael, Tete, Marcelo, Andersen, Denayer, Yanga-Mbiwa, Bard - Tousart, Mendes, Caqueret, Aouar, Lucas, Reine-Adélaïde - Terrier, Dembélé, Memphis, Traoré.

Blessés:
Koné (cheville), Dubois (genou), Tatarusanu (dos), Cornet (contusion mollet).

Suspendu:
Marçal.

 


 

Lopes : "une période rock'n'roll"

Maxifoot.fr

Présent en conférence de presse ce jeudi, le gardien Anthony Lopes (29 ans, 16 matchs en L1 cette saison) a évoqué la période compliquée de l'Olympique Lyonnais, qui a rechuté cette semaine face à Lille (0-1) et occupe la 10e place en Ligue 1. Pour le portier des Gones, il est impératif de s'imposer vendredi (20h45) à Nîmes.

"Il faut rebondir le plus vite possible. On doit aller chercher la victoire dès vendredi. On se doit d’avoir une mentalité de combattant, de guerrier. Il faut qu’on se mette dans la tête qu’on doit gagner chaque match. Tout le monde le sait et ressent ce besoin. On joue tous les trois jours, c’est une période rock'n'roll. L’organisme en prend un coup", a déclaré l'international portugais.

"Tout le monde est sacrément touché par cette situation qui ne devrait pas être la nôtre, a-t-il ajouté. On a tous envie de rebondir à Nîmes. On va faire un gros match vendredi car on sait à quoi s’attendre. (...) Le résultat de Lille nous fait mal mais il ne faut pas que la confiance s’envole." Lyon jouera ensuite sa qualification en 8es de finale de la Ligue des Champions contre le RB Leipzig, mardi.

 


 

Garcia : « J'espère que le groupe sera frais pour demain »

OL.fr

A la veille du match contre Nîmes, Rudi Garcia s'est présenté à l'habituelle conférence de presse d'avant-match.

Etat des troupes

Koné est forfait pour ce match et pour un bon moment. Il va se faire opérer mercredi de la cheville. Marçal est suspendu et Dubois a été opéré. Memphis, Aouar et Mendes sont revenus. On va voir si les joueurs sont fatigués avec le gros rythme que nous avons.
 
Le match contre Nîmes

Il n’y a que Nîmes qui nous intéresse pour l’instant. Les joueurs n’étaient pas atteints après Lille. Ils sont combatifs. Il faut avoir du recul, sortir de l’immédiateté et l’analyse des matches. Mon rôle c’est de voir les bonnes et les mauvaises choses. On aurait préféré gagner et ne pas perdre face à Lille. Nous avons joué quatre matches en peu de jours. Les joueurs de retour de blessure ont besoin de retrouver du rythme. La rencontre face à Nîmes arrive rapidement. Les médias vont dire que c’est un dernier de la classe qui vient de prendre une lourde défaite, mais nous devons respecter l’adversaire et gagner cette rencontre.
 
L’enchaînement des matches

Pour bien jouer il faut être frais physiquement. Quand on est fatigué, c’est normal de manquer de vitesse et d’intensité. Il ne faut pas faire de constat sur un seul match. Il y a du travail. Le championnat est un marathon. Il faut enchainer les victoires et prendre les points. Gagner contre Lille aurait pu nous permettre de conserver notre dynamique. Il faut jouer les matches avec des joueurs à 100% et pas à 80%. j'espère que le groupe sera frais pour le prochain match. Je veux qu'ils soient en pleine forme. Contre Lille, certains joueurs ont soufflé car j’estimais qu’il y avait un risque à cause de la répétition des matches. Il faut penser à les faire respirer pour éviter qu’ils se blessent. La solution est de ne pas les faire jouer 90 minutes pour qu’ils soufflent, mais des fois ce n’’est pas possible car un joueur doit sortir plus tôt que prévu comme Koné.
 
Le retour de la confiance

Contre Strasbourg nous avons su être meilleur après un premier quart d‘heure compliqué. Il faut s’appuyer sur les points positifs. Il y avait un manque de confiance chez certains joueurs, mais ils sont en train de la retrouver. Les résultats impliquent la confiance, c’est pour cela qu’on veut gagner à Nîmes. On n’a pas su battre Lille donc il faut les prochains points. On se concentre sur cela. On a besoin de joueurs de caractère, des guerriers.
 
Rassurer le groupe

Le groupe doit entendre que tout n’est pas parfait. Mais ils ont aussi besoin d’entendre ce qui va, que l’état d’esprit est bon et qu’ils sont capables de remporter des matches. On se concentre sur la suite et pas sur ce qui vient de se passer.
 
Les retours de blessures

Il faut que Memphis revienne à son meilleur niveau pour qu’il pèse de nouveau dans les rencontres. Je compte sur tous mes joueurs, d’autant plus qu’on joue énormément de matches. On ne peut pas juger les performances d’un match à l’autre sur le score. On a des joueurs qui reviennent, qui vont enchainer et qui vont amener de la fraicheur. Avec les blessures des latéraux, Bard peut avoir sa chance.
 
Joachim Andersen

Contre Strasbourg, Andersen n’a pas joué car il n’était pas à 100%. Marcelo a été l’un des grands artisans de la rencontre à Strasbourg. Joachim est un jeune joueur qui vient d’arriver. Il n’a pas fait une préparation normale à cause d’une blessure. Lorsque je l'ai fait jouer, il m’a toujours satisfait. Il est solide. Denayer est celui qui joue le plus et qui parait être le plus régulier.
 
Les choix possibles en défense centrale

Mapou travaille et il se tient prêt. Solet peut aussi aider le groupe. Solet est un peu victime de son allure qui parait nonchalante. Il doit se montrer volontaire pour postuler comme Caqueret.  Ils se rendent disponibles.

 


 

Thiago Mendes a redoublé d’efforts pour faire taire les critiques

Butfootballclub.fr

Conscient de ne pas avoir répondu aux attentes en ce début de saison, Thiago Mendes bataille pour retrouver la confiance avec l’OL.

Décevant en début de saison et repris de volée par Jean-Michel Aulas pour son rendement, Thiago Mendes a semble-t-il bien entendu le message. Ces dernières semaines, l’ancien taulier du LOSC s’est bien repris dans le jeu avant qu’une blessure ne le freine dans sa montée en puissance.

Mercredi, sur « OL Tv », le Brésilien a tenu à faire amende honorable, assurant aux fans qu’il faisait tout pour s’acclimater et progresser : « Je me sens bien. Je n’étais pas au mieux en début de saison. J’ai reçu beaucoup de critiques. Cela arrive dans le football. J’ai travaillé pour donner le meilleur de moi-même et désormais je vais mieux. Je donne tout pour l’équipe ».


« J’essaie de m’améliorer »


Collectivement, Mendes a bien conscience que les Gones n’en font pas assez actuellement et que la défaite face au LOSC vient sanctionner cela : « Il faut sortir de cette mauvaise passe. Je dois trouver mes coéquipiers plus rapidement sur le terrain pour que les attaquants puissent marquer plus de buts. J’essaie de m’améliorer à chaque entraînement et chaque match ».

 


 

Gros revirement pour deux indésirables cet hiver

Foot-sur7.fr

Avec la grave blessure de son vice-capitaine Léo Dubois, l’ OL aurait décidé de ne pas signer un renfort lors du prochain mercato d'hiver. Lyon aurait trouvé des solutions en interne.

Touché lors du succès de l’ OL contre Strasbourg, Léo Dubois va manquer trois à quatre mois de compétition. En son absence, Lyon a décidé de faire confiance à ses concurrents à son poste.

Selon les informations de La Une relayées par Foot 01, l’Olympique Lyonnais aurait décidé de ne pas recruter une nouvelle doublure à Léo Dubois. Le journal annonce que Rudi Garcia et son staff vont faire confiance à Rafael et Kenny Tete. Deux joueurs peu utilisés cette saison autant par Sylvinho que son successeur. Le latéral brésilien de l’ OL ne compte que quatre matches de Ligue 1 cette saison dont deux titularisations. Son coéquipier néerlandais a déjà joué 11 matches, dont cinq en tant que titulaire.

De même, avec la blessure de Léo Dubois, l’ OL a décidé de revoir ses plans au sujet de Kenny Tete. Un départ de l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam était envisagé du côté de Lyon dès cet hiver. Le latéral de 24 ans intéresserait l’AS Roma. Rudi Garcia aurait même pensé à échanger l’international néerlandais au profit d’Alessandro Florenzi.

 


 

L'Equipe ne parait pas, ça fait le bonheur d'Aulas

Foot01.com

Maitre dans l’art du contre-feu, Jean-Michel Aulas s’en donne à coeur joie sur L’Equipe.

Le président de l’OL avait déjà effectué une première sortie musclée contre le quotidien sportif ce mercredi, et il a remis le couvert ce jeudi avec toujours la même cible. Il s’agit de Vincent Duluc, qui avait répondu à la sortie du patron lyonnais par un article expliquant que l’OL était « sous tension » et mettant en avant les nombreux problèmes sportifs ou extra-sportifs au sein du club. Cela n’a bien évidemment pas plu à Jean-Michel Aulas, qui a profité de la grève de ce jeudi, et donc de l’absence de parution du journal L’Equipe en version papier, pour bien faire comprendre que cela n’allait pas le faire pleurer.

« Re cher Vincent Duluc,

Le seul point positif de cette grève qui touche inévitablement la distribution du journal l’Equipe pour l’édition papier. Vous persistez à dramatiser volontairement une situation qui, vous le savez bien, est éphémère et qui ne vous autorise en aucun cas à tirer des conclusions définitives sur un bilan sportif qui ne se fera, malheureusement pour vous, qu’à la fin de l’année sportive. La différence entre un journaliste qui, je vous le redis, écrit bien, et un dirigeant de club qui réussit plutôt pas mal par rapport aux autres, c’est que le journaliste se fait plaisir à chaque défaite de l’équipe qu’il veut critiquer, ou de l’institution qu’il souhaite salir : il écrit les choses les plus négatives qui peuvent être retenues par les lecteurs les plus extrémistes, et il pourra redire exactement le contraire le lendemain du prochain match où l’équipe qu’il aura critiquée précédemment aura réussi, et ce qui l’amènera inévitablement à dire exactement l’inverse de ce qu’il a écrit », a balancé un Jean-Michel Aulas excédé par les papiers de Vincent Duluc dans L’Equipe, et qui ne se prive pas d’accuser le journaliste de retourner sa veste comme bon lui semble au gré des résultats.

 


 

Un joueur indésirable a pris sa décision.

Foot-sur7.fr

Ne rentrant pas dans les plans de l’ OL, un joueur indésirable a évoqué son avenir avec le club rhodanien qui l’a prêté, l’été dernier, avec option d’achat.

Recruté par l’ OL en toute fin du mercato estival 2017, un joueur n’a pas réussi à s’imposer entre Rhône et Saône. Indésirable, il a même fait l’objet d’un prêt à l’étranger. Mais à l’approche de la trêve hivernale, le défenseur de 22 ans a fait une annonce sur son avenir.

En effet, Pape Cheikh Diop a exprimé son bien-être au Celta Vigo, club espagnol où il a été envoyé par l’Olympique Lyonnais, pour une saison avec option d’achat. Dans ses propos confiés à AS et relayés par olympique-et-lyonnais, il rappelle qu’il s’est toujours senti bien au sein du club galicien où il a d’ailleurs été formé.

Dès lors, le milieu relayeur n’est plus intéressé par un retour à Lyon où son contrat est pourtant valide jusqu’à fin juin 2022. Il a ouvertement exprimé son souhait de « rester en Galice encore plusieurs années ».

Vous pouvez lire :OL : Jean-Michel Aulas face à ses supporters après le match contre Lille


Le Celta Vigo va-t-il lever l'option d'achat de Cheikh Diop ?


Pape Cheikh Diop est en effet conforté dans son idée de poursuivre avec son club formateur par la confiance que le nouvel entraineur Oscar Garcia (ex-coach de l’ ASSE) lui accorde. « Je souhaite lui rendre cela sur le terrain en aidant l’équipe », a-t-il déclaré. Parlant de confiance, l’Ispano-Sénégalais a pris part à 11 matchs de Liga sur les 15 journées déjà disputées.

 


 

Vidéo : Le discours de Lopes à la mi-temps d'OL-Lille

Twitter

 

 

Voir aussi... Nimes - OL : L'Avant Match

 

Last modified on jeudi, 05 décembre 2019 21:30