L'actu du Mercredi 4 Décembre

L'actu du Mercredi 4 Décembre

Garcia déplore l’erreur de Marcelo

RMC.fr

Rudi Garcia, l’entraîneur de l’OL, a regretté l’erreur de Marcelo qui a permis au LOSC de s’imposer au Groupama Stadium ce mardi soir lors de la 16e journée de Ligue 1 (0-1).

C’est toujours deux sans trois pour les Lyonnais. Après leurs victoires contre Nice (2-1) et à Strasbourg (1-2) lors des deux derniers matchs de Ligue 1, les joueurs de l’OL visaient la passe de trois face au LOSC ce mardi lors de la 16e journée. Mais Jonathan Ikoné, après une mauvaise relance dans l’axe de Marcelo (68e), a offert la victoire et la 4e place provisoire aux Nordistes. Cette erreur, Rudi Garcia la déplore.

"On ne mérite pas de gagner ce match-là mais on ne mérite pas de le perdre non plus, explique l’entraîneur lyonnais. On a eu de bonnes situations en première période, notamment par Memphis. On a moins d’occasions en deuxième période mais je pense qu’on a été mieux dans l’élaboration du jeu et dans l’organisation. Dans un match tellement serré tactiquement, c’est soit un coup de pied arrêté qui peut faire la différence, soit l’équipe qui commet la première erreur. Et c’est nous qui l’avons commise."


Garcia pointe aussi Denayer et Rafael


Et Marcelo n’est pas le seul coupable selon Rudi Garcia. "On a le ballon, on se dégage mal, analyse le coach de l’OL. Ensuite, ils le récupèrent et on ne ferme pas l’axe. C’est assez simple défensivement. On doit être beaucoup plus resserré, les latéraux plus à l’intérieur. A ce moment-là, il y a moyen de s’aider mutuellement." Jason Denayer et Rafael semblent également visés.

"Le jour où ne peut pas gagner, il faut savoir ne pas perdre, répète Rudi Garcia. C’était un peu le cas ce soir. Ça a été notre erreur de donner une opportunité à l’adversaire alors qu’il n’en avait pas eu en seconde période." Huitième de Ligue 1, l’OL aura sans doute d’autres occasions de remonter vers le haut du classement. Mais il faudra les transformer.

 


 

Depay parle d'une "grande déception" après la défaite contre Lille

Goal.com

Après la défaite contre Lille, l’OL rétrograde à la 8e place du classement à 4 points du podium et Memphis Depay est déçu.

Dans le choc de la soirée de mardi en Ligue 1, Lyon recevait Lille et les Gones se sont inclinés sur l'unique réalisation de Jonathan Ikoné (0-1).

Un scénario forcément très frustrant pour Memphis Depay, qui effectuait son retour après sa blessure à la cuisse, lui qui était absent des 4 derniers matchs de l’Olympique Lyonnais :

"C’est une grande déception car on n’est pas parvenus à enchaîner après les deux victoires", a regretté Depay en zone mixte.

"Je me sentais bien durant ce match. J’étais un peu fatigué en seconde période après ma blessure. Il y a encore beaucoup de matchs à disputer. Il y a beaucoup de choses contre nous en ce moment, notamment les blessures. C’est important de rester positif. Je suis fier de cette équipe, j’essaie de l’aider.", a-t-il estimé.

 


 

Ce terrible constat sous les yeux d'Aulas à Lyon

Foot01.com

Match en semaine, horaire tardif, l’Olympique Lyonnais n’avait pas forcément toutes les armes de son côté pour remplir son stade ce mardi soir face à Lille. Mais les supporters ont même abandonné l'OL avant la fin de la rencontre.

Ce n’est pas pour rien que les opérations s’étaient multipliées pendant le « Black Friday » pour offrir à des prix extrêmement réduits des places pour ce match entre deux équipes pourtant présentes en Ligue des Champions cette saison. Mais non seulement le stade de Décines était très loin d’être plein, mais en plus le déroulement de la rencontre n’a pas vraiment convaincu les spectateurs ou supporters présents de s’attarder. Ainsi, présent sur place pour Tonic Radio, le journaliste lyonnais Julien Huët a constaté avec un certain effroi que un bon tiers du public était parti avant la fin du match face à Lille.

« 30 à 40% des gens sont partis avant le coup de sifflet final de #OLLOSC , a seulement 0-1 pourtant. Du jamais vu. On sent les supporters autant dépités que résignés », a expliqué Julien Huët. Certes, le scénario était assez catastrophique et le jeu produit par les Lyonnais n’incitait pas vraiment à l’optimisme d’une fin de match renversante, mais c’est un constat particulièrement inhabituel qui a été fait par le journaliste. Et qui démontre bien évidemment à quel point le public est désabusé par le niveau de jeu pratiqué par l’OL en ce début de saison, sans même parler des résultats décevants.

 


 

Bye-bye le podium, Daniel Riolo n’a pas peur de le dire

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais s’est incliné ce mardi soir à domicile face au LOSC (0-1). Une défaite de plus qui commence à faire tache pour les Rhodaniens.

Les joueurs de Rudi Garcia ne s’en sortent décidément pas. Face à Lille, l’OL s’est montré moribond, au point de s’exposer puis de subir un but de Jonathan Ikoné sur une erreur de sa défense. Résultat, les Gones se retrouvent huitièmes de Ligue 1 à 8 points de la deuxième place et 4 points du podium. S’il reste encore pas mal de matchs, la dynamique n’est clairement pas pour l’OL. Rudi Garcia va devoir vite trouver les bonnes solutions, sous peine d’éjecter définitivement son groupe d’un potentiel podium à la fin de la saison.


“Cela peut leur tomber dessus cette année”


C’est du moins ce que pense Daniel Riolo. Sur l’antenne d’RMC, le consultant n’a pas fait dans la langue de bois. “La situation dure depuis trois coachs. Que Garcia n’apporte rien ? On le savait, ce choix était dingue et bizarre. Ce n’est pas une surprise. Mais est-ce que le club peut recoller ? Cela peut ne pas revenir. Cela peut leur tomber dessus cette année. Bordeaux fait une bonne saison. Lille n’a plus la Ligue des champions maintenant. Lyon peut se retrouver à la porte du podium. Si Lyon n’arrive pas à battre Nîmes lors du prochain match, il faut mettre la clé sous la porte et au revoir”, a notamment indiqué Daniel Riolo, assez inquiet pour la suite des événements du côté de l’Olympique Lyonnais.

 


 

Garcia et les Gones préoccupent Pierre Ménès

Butfootballclub.fr

Le LOSC a obtenu sa première victoire à l’extérieur de la saison face à l’OL (0-1) au Groupama Stadium. Des Gones qui inquiètent Pierre Ménès.


« Une rencontre extrêmement faible »


Avant les autres rencontres de cette 16e journée, les Dogues sont 4es alors que l’OL marque le pas. « Il fallait être vraiment observateur pour trouver que le match entre Lyon et Lille opposait deux équipes engagées en Ligue des Champions, a relevé Pierre Ménès sur son blog. Car on assisté à une rencontre extrêmement faible, que ce soit au niveau de l’intensité ou de la qualité technique. Avec au final un spectacle très, très moche. Et comme cela arrive souvent dans ce genre de match, les Lillois ont touché un seul ballon dans la surface lyonnaise après le repos et c’est allé au fond avec une énième boulette de Marcelo – dont le dossier s’épaissit – à la relance et un service d’Osimhen pour Ikoné conclu d’une frappe en déséquilibre par l’international français. »


Un Ménès qui déplore la réaction timide des Lyonnais…


« Une ouverture du score qui a provoqué une réaction lyonnaise trop mollassonne pour déstabiliser le bloc nordiste. Alors Depay était de retour, mais comme pour tous les joueurs qui sont absents plusieurs semaines, il faut arrêter de croire qu’il suffit de les mettre sur le terrain pour qu’ils soient tout de suite à 100% – suivez mon regard. Rudi Garcia cherche, mais pour l’instant il ne trouve pas et l’écart de points pourrait commencer à être préoccupant pour des Lyonnais programmés pour le podium et qui viennent de laisser échapper une belle occasion de s’en rapprocher. »


 

Alerte à Lyon, Giroud négocie son départ

Foot01.com

Mêmes s'il a été titularisé samedi dernier par Frank Lampard avec Chelsea, Olivier Giroud souhaite quitter les Blues annonce l'Evening Standard au mercato d'hiver. Lyon semble une destination envisageable.

Olivier Giroud sera libre en fin de saison, mais le buteur des Blues et des Bleus a bien compris que s’il voulait être certain de jouer l’Euro 2020 avec l’équipe de France il devait retrouver la compétition. Car depuis que Frank Lampard est sur le banc de Chelsea, Olivier Giroud a vu son temps de jeu se réduire à néant. Et lorsque le coach du club anglais a titularisé son attaquant français, samedi contre West Ham à Stamford Bridge, Chelsea est tombé. Mais ce mercredi, l’Evening Standard annonce que l’ancien montpelliérain veut rencontrer ses dirigeants afin d’obtenir un bon de sortie dès le mercato d’hiver si son temps de jeu continue à se réduire.

Du côté de Frank Lampard, on souhaite conserver Olivier Giroud, même si Michy Barshuayi est devant le champion du monde français dans la hiérarchie des attaquants. Mais la décision du TAS, qui doit annoncer rapidement si Chelsea peut recruter ou pas en janvier, va également dicter les choix du club londonien concernant OG. Si ce dernier était autorisé à quitter les Blues, plusieurs clubs sont évoqués, notamment en Italie, mais l’hypothèse de voir revenir Giroud en Ligue 1, surtout du côté de l’Olympique Lyonnais, semble toujours d’actualité. Le puzzle doit cependant se mettre en place, et rien ne dit que l'OL pourra faire l'offre financière qui convient  à Chelsea et au joueur pour s'offrir Olivier Giroud.

 


 

Lyon est en perdition, Gilles Favard accuse Aulas

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais n’a pas rassuré ses supporters en s’inclinant ce mardi soir sur sa pelouse face au LOSC (0-1). Les Gones inquiètent sérieusement.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’OL en Ligue 1. Les Rhodaniens n’arrivent pas à se montrer réguliers. Face au LOSC, les joueurs de Rudi Garcia n’auront rien montré, ou presque. Résultat, les Nordistes auront attendu la bonne opportunité pour venir punir une défense lyonnaise toujours aussi fragile. A presque la moitié du championnat, l’OL est donc toujours englué dans le milieu de tableau de la Ligue 1. Pour Gilles Favard, il va falloir même faire une croix sur le podium.


“Cet effectif de l’OL est surévalué”


Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, le journaliste n’a pas été tendre avec les Lyonnais. “Vous pensez vraiment qu’après ce match, je vois Lyon finir sur le podium ? Non, pas du tout. Franchement, je suis très déçu de la prestation de Lyon. Le match était mauvais, quand je vois certains joueurs… Tout est mauvais dans cette équipe, je n’ai pas trouvé un point positif. La preuve, ton meilleur joueur c’est ton gardien, alors que tu joues à domicile, et tu finis quand même par perdre ! Cet effectif de l’OL est surévalué, leur président est surévalué, leur directeur sportif est surévalué, il faut dire les choses. Jean-Michel Aulas, son club régresse depuis 3 ans, mais il ne faut rien dire sur lui ? Le choix de Juninho c’est lui, le choix de Sylvinho il laisse faire… Mais à part ça il ne fait pas de bêtise ?”, a notamment pesté Gilles Favard, très agacé donc envers les choix de Jean-Michel Aulas.

 


 

Garcia n’apporte rien, Bertrand Latour s’agace

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais s’est incliné ce mardi soir sur sa pelouse contre le LOSC (0-1). Les Gones n’y arrivent décidément pas.

Les supporters de l’OL commencent à s’agacer devant les résultats de leur équipe. Les joueurs de Rudi Garcia inquiètent au niveau de leur régularité. Englués dans le milieu de tableau de la Ligue 1, les Lyonnais se retrouvent distancés par certains adversaires, dont l’OM, qui compte déjà huit points d’avance. La rencontre face à Leipzig en Ligue des champions devrait énormément compter, car en cas d’élimination, le moral des Gones pourrait encore prendre un coup. Pour Bertrand Latour, il y a de quoi être très inquiet pour l’Olympique Lyonnais.


“Dès que le niveau de l’adversaire monte, ça perd”


Sur son compte Twitter, le journaliste a tenu à commenter la nouvelle défaite de l’OL face à Lille ce mardi soir. “Quelle faiblesse dans le jeu de l’OL… Cette équipe ne progresse pas sous Rudi Garcia pour l’heure. Dès que le niveau de l’adversaire monte (OM, Zénith, Lille), ça perd”, a sobrement commenté Bertrand Latour, loin d’être convaincu par l’apport de Rudi Garcia. L’ancien entraîneur de l’OM est de plus en plus critiqué et va devoir se montrer fort psychologiquement avant d’aborder un déplacement à Nîmes vendredi puis la réception de Leipzig en Ligue des champions dans une semaine. Deux tournants très importants qu’il faudra donc bien négocier pour l’Olympique Lyonnais, sous peine de s’enfoncer dans la crise.

 


 

Garcia joue sa tête contre Leipzig ? Il craque !

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais a sérieusement décroché au classement suite à sa défaite mardi soir contre Lille. Pour Jérôme Rothen, la situation devient très compliquée pour Rudi Garcia à une semaine d'un match décisif en Ligue des champions.

Et si l’Olympique Lyonnais s’offrait un quatrième entraîneur en six mois après Bruno Genesion, Sylvinho et Rudi Garcia. Ce scénario est encore rocambolesque, même si rien ne semble réussir pour l’instant du côté de l’OL. Mais pour Jérôme Rothen, il se pourrait bien qu’en cas de défaite et d’élimination en Ligue des champions face à Leipzig le fusible Rudi Garcia saute déjà. Car pour l’ancien joueur, il est clair que rien ne va plus à l’Olympique Lyonnais et même si les joueurs sont fautifs, l’ancien coach de l’OM n’a pas trouvé la solution capable de remettre le club de Jean-Michel Aulas dans le bon sens.

 Et Jérôme Rothen d’expliquer pourquoi le choc face à Leipzig au Groupama Stadium peut peser très lourd dans la balance. « Je veux bien que le match contre Lille soit en milieu de semaine, il y a la fatigue, le froid, des joueurs qui reviennent de blessure, OK il y a plein de raisons pour peut-être manquer de rythme et d’intensité. Mais c’est quand même aux joueurs à domicile d’élever ce rythme, mais Lille n’a même pas eu besoin de hausser son niveau. Après la première action de Depay au bout d’une minute, il n’y a plus rien. Je n’ai pas l’impression que c’était mission commando alors que compte tenu du classement ça l’était. Comment à la mi-temps, quand il voit son équipe qui subit les choses, Rudi Garcia n’arrive pas à la dynamiser (...) Changer Depay pour faire entrer Aouar, c’est quoi le message aux joueurs ? Ce n’est pas possible ! (...) Lors du match contre Leipzig, Rudi Garcia peut jouer sa tête », prévient celui qui est désormais consultant sur RMC.