L'actu du Mardi 26 Novembre

L'actu du Mardi 26 Novembre

Voir aussi... Zenit - OL : L'Avant Match

La tuile pour Mendes, la compo probable des Lyonnais

RMC.fr

L’OL affronte mercredi le Zénith Saint-Pétersbourg (18h55) avec, à la clé, une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Qu’il faudra peut-être aller chercher sans Thiago Mendes.

Grosse alerte pour l’Olympique lyonnais. A vingt-quatre heures de sa rencontre de Ligue des champions face au Zénith Saint-Pétersbourg, mercredi (18h55, à suivre en direct sur RMC Sport), Thiago Mendes a été contraint d’écourter sa séance d’entraînement.

Tandis que l’OL s’entraînait au stade Krestovski de Saint-Pétersbourg (Russie) lors de l’ultime mise en place tactique de Rudi Garcia, le milieu de terrain brésilien, après quelques tours de terrain avec un préparateur physique, s’est mis à grimacer.


Aouar et Depay sont déjà indisponibles


Le Lyonnais de 27 ans a stoppé son effort, et est rentré au vestiaire en compagnie du kiné et du docteur de l’OL. Déjà privés de Houssem Aouar et de Memphis Depay, deux cadres restés dans le Rhône, les Gones pourraient bien être davantage handicapés par cette blessure de dernière minute.

Et l’enjeu est de taille, alors que le club rhodanien peut se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition en cas de victoire en Russie.


La compo probable de l'OL


Pour remplacer Thiago Mendes, deux joueurs sont en concurrence au milieu de terrain: Maxence Caqueret et Jean Lucas. Les deux options ont été travaillées lors de la séance de mardi soir. Il y a également un doute entre Maxwel Cornet et Bertrand Traoré en attaque.

Lopes - Dubois, Denayer, Andersen, Koné (ou Marçal) - Tousart, Caqueret (ou Jean Lucas) - Cornet (ou Traoré), Reine-Adélaïde, Terrier - Dembélé.



 


 

Garcia : « J'ai confiance en mes joueurs, nous avons les moyens de gagner »

OL.fr

L'entraîneur lyonnais s'est exprimé ce mardi aux micros des différents médias présents en Russie à l'approche du match face au Zenit Saint-Pétersbourg.

Un match décisif

C’est une formidable opportunité. Nous avons l’occasion de nous qualifier. C’est un match décisif pour eux et nous. On va tout faire pour gagner. Il faudra marquer pour faire un résultat. On sait ce qu’il nous reste à faire. L’équipe montre de belles choses. C’était important de montrer de l’agressivité et de la combativité en match. On joue à l’extérieur. Les joueurs du Zénit ont des atouts, notamment offensifs, mais aussi défensifs. Ils sont très organisés. Si l’OL a fait un bon match à l’aller nous n’avons pas su gagner. Toutes les équipes ont des faiblesses et ce sera à nous d’exploiter celles de l’adversaire.
 
L’équipe sur le terrain

Je n’ai pas le onze de départ en tête. J’ai besoin de voir à l’entrainement si tout le monde va bien. Ceux qui sont titulaires sont très importants, mais ceux qui rentrent aussi.
 
Les absents

On a montré contre Nice qu’on était capable de gagner sans Houssem et Memphis. Je ne vais pas m’apitoyer sur les absences. Je me concentre sur les joueurs présents. Moussa est notre meilleur buteur. Il saura prendre les occasions quand elles se présenteront. J’ai confiance en mes joueurs. On a les moyens de gagner ici.
 
Le retour de la confiance

Ce sont les occasions en match qui pourront déclencher quelque chose. Globalement on a retrouvé une équipe qui est capable de se créer des occasions de buts. C’est important. On a marqué à chaque match. Il y a des absents, et quand ils ne sont pas là, il ne faut pas que ce soit les mêmes joueurs qui les remplacent. Bertrand est mieux. Maxwel est aussi capable d’être décisif. On a beaucoup de joueurs offensifs donc on travaille devant le but. Je n’ai pas de crainte que les buts viendront d’autres joueurs que de Moussa et de Memphis.

La victoire contre Nice

Gagner un match en étant réduit à 10 est un succès qui leur montre qu’on peut dans la difficulté. Les joueurs ont du caractère. C’est une victoire au forceps qui me plait. L’équipe est capable de tout faire.
 
Son poste d'entraîneur à l'OL

Si je suis à l’OL c’est pour gagner des titres. C’est un des meilleurs clubs français. Avant, j’avais un œil extérieur. J’étais admiratif de ce que fais Jean Michel Aulas. Maintenant que je suis à l’intérieur du club, je comprends pourquoi je le trouvais si intéressant.
 
Martin Terrier

Je commence à mieux le connaitre. Martin est quelqu’un d’attachant. C’est un joueur qui a du talent. Il va vite et voit clair. Il a besoin de gagner en régularité et d’avoir plus d’agressivité avec et sans ballon. Contre Nice il a été très important, c’est notamment lui qui décale Moussa sur le penalty.

 


 

Cornet justifie la prolongation de son bail

Foot-sur7.fr

Annoncé sur le départ lors du mercato d’hiver et celui de l’été 2019, Maxwel Cornet est finalement resté à l’ OL. Mieux, il a prolongé son contrat qui expirait en 2021, jusqu’à fin juin 2023. L’attaquant lyonnais en donne les raisons.

Maxwel Cornet a longtemps fait l’objet d’un intérêt du VfL Wolfsbourg en Allemagne. Son nom a également été associé au FC Séville, à l’AS Rome ou encore à l’AC Milan depuis l’été 2018. Mais les dirigeants de l’ OL n’ont pas voulu brader leur « joker de luxe » sous l’ère Bruno Genesio.

Mieux, le club rhodanien a prolongé le contrat de l’international ivoirien de deux saisons supplémentaires, alors que son contrat initial expirait en 2021. Depuis le 19 septembre dernier, il est donc lié à Lyon jusqu’en juin 2023. Le projet des dirigeants rhodaniens et le discours du nouveau directeur sportif lyonnais ont été déterminants dans le choix de Maxwel Cornet selon son explication.

« Je crois dans le projet OL, un club que j’aime et qui m’a fait grandir », a-t-il justifié. « Le discours de Juninho m’a plu et le président a lié la parole à l’acte. Cette prolongation était logique », a soutenu le polyvalent joueur offensif.

Ayant un peu plus de temps de jeu avec le nouvel entraîneur Rudi Garcia, Maxwel Cornet se réjouit de la confiance de ce dernier. « On m’a fait confiance, et à partir du moment où je décide de rester, je suis à 100% dans le projet », a-t-il déclaré.

Recruté au FC Metz 400 000 € en janvier 2015, le joueur de 23 ans vaut désormais 15 M€, selon Transfermarkt.

 


 

Lyon et Arsenal à fond sur Umtiti au mercato ?

Foot01.com

Plombé par de nombreuses blessures, Samuel Umtiti n’est désormais plus un titulaire au FC Barcelone. Et pour cause, Clément Lenglet lui est désormais préféré en défense centrale au côté de Gérard Piqué.

A six mois de l’Euro 2020, l’ancien défenseur de l’Olympique Lyonnais pourrait prendre la lourde décision de quitter Barcelone afin de relancer une carrière qui tourne au ralenti depuis le titre de champion du monde avec les Bleus en 2020. Et selon les informations récoltées par nos confrères de Calcio Mercato, deux clubs seraient extrêmement intéressés par les services de « Big Sam » Umtiti : Arsenal… et l’Olympique Lyonnais, son club formateur.

L’information est évidemment à prendre avec des pincettes, mais elle a le mérite d’exister : l’OL serait donc sur les rangs pour accueillir son ancien défenseur, qui a quitté la capitale des Gaules en juillet 2016 contre un chèque de 25 ME. Un transfert qui ne pourrait néanmoins intervenir que si Marcelo, également annoncé proche de son ancien club, à savoir Besiktas, venait à faire ses valises. Quant à l’intérêt des Gunners d’Arsenal, il n’est pas vraiment étonnant puisque le coach londonien Unai Emery est un grand fan du défenseur français, qu’il avait déjà dans le viseur lorsqu’il était à la tête du Paris Saint-Germain. Reste à voir si Barcelone donnera son feu vert à Samuel Umtiti pour un transfert cet hiver, ou s’il faudra attendre patiemment l’été prochain…

 



Surprenante déclaration de Fekir sur l’OL

Foot-sur7.fr

Capitaine de l’ OL, Nabil Fekir a quitté Rhône et Saône pour poser ses valises au Betis Séville l’été dernier. Contre toute attente, le joueur formé à Lyon estime que le club andalou lui a confié plus de responsabilités que l’Olympique Lyonnais.

Nabil Fekir a été formé à l’ OL dans un premier temps de 2005 à 2007, puis entre 2011 et 2013. Il a ensuite passé six saisons consécutives (2013-2019) au sein du club rhodanien, en Ligue 1. Après les départs de Maxime Gonalons (AS Rome) et d'Alexandre Lacazette (Arsenal), le natif de Lyon avait même été promu capitaine au sein de son club formateur en août 2017.

Mais au bout de deux saisons, il a décidé de partir du cocon familial de la capitale des gaules. Il a fait l’objet d’un transfert de l’ OL au Betis Séville, le 23 juillet 2019, contre un montant de près de 20 M€, sans les bonus. Cela, un an après l’échec de son transfert à Liverpool.

Après 4 mois d’exercice en Espagne, Nabil Fekir estime qu’il est plus important au sein de la formation espagnole qu’à l’Olympique Lyonnais. « Oui, j'ai un peu plus de responsabilités au Betis qu'à Lyon », a-t-il déclaré, dans un entretien à Foot Mercato.

« Je le sens un peu. J'arrive avec un statut. Mais il y a aussi de grands joueurs au Betis », a poursuivi l’ancien gone, avant de comparer la Ligue 1 et la Liga. « C'est un championnat que je découvre. La Liga est un championnat plus technique, sans pour autant cracher sur la Ligue 1. Je me plais bien là-bas et j'espère que ça continuera », a confié Nabil Fekir (26 ans).

 


 

Dembélé : « On joue tous les matches pour les gagner »

OL.fr

Ce mardi, l'avant-centre de l'OL était présent lors de la traditionnelle conférence de presse de veille de match en vue de la rencontre Zenit - OL, pour le compte de la 5ème journée de l'UEFA Champions League.

Le match contre le Zénit

« On a l’impression d’être à la veille d’un match décisif. Mais on ne se met pas de pression particulière. On va tout faire pour gagner le match. Je saisirai les occasions qu’il faudra. C’est un match comme les autres. On les joue tous pour les gagner et il faudra faire en sorte de prendre les 3 points. Ce sera à nous de mettre les choses en place pour gagner. »

La situation actuelle

« On a passé une mauvaise période et maintenant c’est derrière nous. Désormais, nous sommes motivés pour mettre toutes les chances de notre côté. On a remporté des matches importants. Cela ressert le groupe. On a de la qualité. On gagne ensemble. »
 
L'absence de Memphis

La perte de Memphis est un coup dur pour nous, mais on l’effectif pour le remplacer. Nous avons un groupe de qualité. L'absence de Memphis ne changera pas ma façon de jouer.

 


 

Traoré qui joue, c’est un scandale pour Terrier et Cornet

Footradio.com

Suite à une reprise positive en Ligue 1 contre Nice (2-1), l’Olympique Lyonnais va retrouver la Ligue des Champions mercredi du côté du Zenit.

Lors de cette rencontre décisive, le club rhodanien pouvant valider sa qualification pour la phase finale en cas de victoire à Saint-Pétersbourg, Rudi Garcia sera privé de Memphis Depay et d’Houssem Aouar, deux de ses meilleurs joueurs. Ce qui pourrait offrir une belle occasion de se montrer pour les remplaçants ? Bertrand Traoré en aurait bien besoin à l’OL. Pris en grippe par le public lyonnais ces derniers mois, le Burkinabé n’est plus que l’ombre de lui-même. Malgré un bon petit temps de jeu, le joueur de 24 ans n’a pas brillé, avec un but et trois passes décisives en 16 matchs toutes compétitions confondues cette saison. Suffisant pour que Raymond Domenech sorte la hache à critiques.


Traoré « doit se remettre en question »


« Traoré, c’est un touriste ! Il fait illusion dans le travail défensif mais, dans la phase offensive, il ne se passe rien. Il est pourtant pris pour ça. Il marque contre Benfica mais il a été pitoyable tout le match. Il ne sert à rien et te perd presque tous les ballons qu’il reçoit. Ses passes n’arrivent pas, ses ballons sont trop courts, trop mous… Il doit se remettre en question. J’ai même du mal à comprendre les entraîneurs car, vis-à-vis des Cornet, des Terrier… Pour moi, il n’aime pas se faire mal et s’endort parfois »
, a balancé le consultant de L’Équipe, qui estime donc que Traoré n’a plus le talent pour jouer sur un côté, sauf que l’OL n’a plus de place pour lui dans l’axe avec Memphis et Dembélé.

 

 

Voir aussi... Zenit - OL : L'Avant Match

 

Last modified on mardi, 26 novembre 2019 20:38