L'actu du Mardi 20 Août

Voir aussi... L'actu du Lundi 19 Août

Cette boulette à 20 ME évitée, Juninho s'en sort bien

Foot01.com

Adulé à Lyon depuis sa prise de fonctions, Juninho s’en sort très bien, même quand il commet des erreurs.

Ainsi, lors de sa présentation, il s’était brutalement attaqué à Lucas Tousart, annonçant qu’il avait besoin de joueurs plus techniques à son poste, et envoyant ainsi le jeune milieu vers une autre destination. A son retour de vacances, l’ancien valenciennois avait tout de même demandé des explications, tout en préparant sa sortie. Car juste avant la fin du marché des transferts en Premier League, l’international espoir avait trouvé un accord pour rejoindre Everton, qui allait mettre 20 ME sur la table pour convaincre l’OL. Une version confirmée par son agent, néanmoins ravi par le rétablissement de dernière seconde.

« Avec Lucas, on a demandé à voir Sylvinho, ainsi que Juninho, dans la semaine avant Monaco, parce que le marché anglais fermait deux jours plus tard et que nous avions une solution là-bas. Après un été où tous les joueurs cités étaient présentés comme des remplaçants de Lucas, on voulait avoir le ressenti du coach, être fixés. Il nous a dit qu'il comptait sur lui et qu'il serait titulaire à Monaco. En fait, Lucas a repris plus tard, à cause de l'Euro Espoirs, et je crois que Sylvinho le connaissait mal », a expliqué dans L’Equipe le représentant de Lucas Tousart, forcément soulagé que le duo brésilien ait permis à son poulain de montrer son talent, avec notamment un but à Louis-II en prime.

 


 

Aulas scelle le destin de Dembele

Twitter

 

 


 

Eric Di Meco fan de la nouvelle gestion du boss Aulas

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais impressionne depuis le début de la saison. Les hommes de Sylvinho semblent partis pour réaliser de belles prouesses.

Les fans lyonnais ont de quoi être contents en ce début de saison. Leur club est convaincant et semble plus déterminé que jamais afin de franchir des étapes importantes. Les Gones veulent concurrencer le plus possible le PSG et faire bonne figure en Ligue des champions. Si la saison s’annonce longue, les observateurs veulent croire au potentiel des rhodaniens. C’est notamment le cas d’Eric Di Meco, séduit par le jeu produit par l’Olympique Lyonnais depuis quelques semaines.


Di Meco séduit par l’OL


Sur l’antenne d’RMC, le consultant n’a pas tari d’éloges sur le club rhodanien. « Il faut mettre en valeur ce qu’ils font. Je vais essayer pendant un mois et demi de ne pas faire de jugements définitifs. Mais c’est sûr qu’il y a un truc qui me plaît à Lyon. Quand Juninho est revenu, je n’étais pas fan mais là ce qui me plaît, c’est que Juninho a choisi Sylvinho et que Aulas se met en retrait pour les laisser travailler. Je ne sais pas s’ils vont aller chercher le titre. Mais je dis bravo à ce qu’ils font et j’espère pour eux que ça marchera et que ça puisse donner des idées à d’autres présidents », a notamment déclaré Eric Di Meco, impressionné par la gestion de l’OL.

 


 

Honte au PSG, gloire à Lyon ! La légende parisienne craque

Footradio.com

S’il y a un bien un consultant qui représente mieux que tout le monde l’esprit PSG, c’est bien Luis Fernandez. Ancien entraîneur et joueur du club de la capitale, celui qui oeuvre sur BeInSports, tout en ayant encore une fonction au sein du paris Saint-Germain, ne masque pas son enthousiasme sur ce qu’il a vu de l’Olympique Lyonnais depuis le début du championnat de Ligue 1. Et Luis Fernandez fait remarquer que pour l’instant la comparaison entre l’OL et le PSG n’a pas vraiment lieu d’être tant Lyon affiche pour l’instant des qualités qui n’existent plus au Paris SG.

Pour Luis Fernandez, il n’y a pas photo. « Il y a une grosse différence actuellement entre le PSG et l’OL. Ce que l’on voit à l’heure actuelle du côté de Lyon, c’est qu’il y aune volonté de presser ensemble, de défendre ensemble, tu vois un garçon comme Memphis Depay faire des efforts que la saison dernière on ne le voyait pas faire. Dembélé et Traoré reviennent, le milieu de terrain travaille et récupère, et ça joue, ça va de l’avant. Tout ce qu’on aime dans une équipe de foot. Du côté du Paris Saint-Germain, j’ai du mal à comprendre la communication de Tuchel. Il dit que si le PSG ne met pas d’intensité et d’engagement, c’est parce que son équipe n’est pas assez prête. Il n’y aura pas un écart de 19 points, c’est clair, mais là l’OL ne va pas avoir des trous d’air comme cela a été le cas dans le passé », fait remarquer, dans un talk-show de BeinSports, Luis Fernandez.

 


 

Vidéo : La bicyclette de Memphis à l'entrainement

Twitter

 

 

 

Voir aussi... L'actu du Lundi 19 Août

 

Last modified on mercredi, 21 août 2019 01:29