L'actu du Vendredi 16 Août

Voir aussi... OL - Angers : L'Avant Match

88 ME au mercato, Aulas pulvérise ce record !

Foot01.com

En 2009, l’Olympique Lyonnais dépensait la coquette somme de 81 ME sur le marché des transferts en s’attachant les services de Michel Bastos, Lisandro Lopez, Aly Cissokho, Bafétimbi Gomis, Timothée Kolodziejczak et Dejan Lovren. A ce jour, ce chiffre colossal représentait la somme record investie par l’Olympique Lyonnais lors d’un mercato estival. Mais en 2019, Jean-Michel Aulas a littéralement fait sauter la banque. Comme le rappel le site Le Libéro Lyon, les Gones ont tout simplement investi 88 ME sous l’impulsion du nouveau directeur sportif Juninho cet été.

Désormais, la mission de Jean-Michel Aulas et des dirigeants rhodaniens sera d’éviter des fiascos à la revente. Car à l’époque, les recrues de 2009 n’avaient pas vraiment permis à l’OL de renflouer ses caisses lors des reventes. Acheté 24 ME, Lisandro Lopez avait quitté le Rhône pour 7 ME tandis que Michel Bastos, venu pour 18 ME, a été cédé dans le Golfe pour 4 ME. Le cas Bafétimbi Gomis, acheté 13 ME, est le pire, le joueur ayant filé pour zéro euro. Espérons pour les Gones que cela ne se reproduise pas avec Thiago Mendes, Youssouf Koné, Joachim Andersen ou encore Jeff Reine-Adelaïde. Au vu des progrès affichés par l’OL dans le domaine du trading, cela paraît difficilement envisageable…

 



▶️ Voir le Tableau Mercat'OL 2019

 


 

Le point fin de mercato complet de Bilel Ghazi (L'Equipe)

Instagram de Bilel Ghazi


Le gardien


Les discussions concernant la prolongation de contrat de Lopes pourraient bien reprendre de manière positive en cette fin de mercato. Le joueur et le club souhaitent une prolongation et sont d'accord sur le contrat, le point bloquant sur la commission des agents devrait rapidement être réglé.


Les défenseurs


Juninho aurait annoncé à Mapou et Rafael qu'il ne les retiendrait pas s'ils souhaitaient partir.
Les dirigeants ne désirent pas conserver 3 latéraux droits. Sylvinho aimerait vendre Rafael, Aulas serait plutôt pour un départ de Tete en raison du statut et de l'état d'esprit irréprochable de Rafael.

En ce qui concerne Marçal, le club se pose la question de le conserver mais n'aurait pas d'offre de transfert. Idem pour Marcelo et Mapou qui en plus disposent de salaires importants.

Côté arrivées, Dalbert est une piste mais il serait plus proche de Nice que Lyon car plus cher que le budget restant pour une recrue à ce poste. De plus, cela demanderait un départ d'extra-communautaire (Marçal, Marcelo, Thiago Mendes, Jean Lucas).
En interne, on réfléchirait davantage à promouvoir un jeune pour occuper cette place de latéral gauche si besoin il y avait.


Le milieu


Maxence Caqueret devrait rester avec plus de temps de jeu suite au départ de Pape Cheikh Diop. Il n'y a pas d'autres recrues prévues à ce poste suite à l'arrivée de Reine-Adelaïde.


Les attaquants


Concernant Gouiri, il est possible qu'il soit prêté avant la fin du mercato. Ce possible départ ne serait pas compensé par une autre arrivée, Memphis, Cornet ou Traoré pouvant aussi jouer en pointe.

Bertrand Traoré était bien pressenti pour un départ, un club européen aurait pris des renseignements mais le burkinabé désire rester au club.

Cornet a reçu une prolongation de contrat mais n'y a pas encore répondu en attendant de voir son temps de jeu cette saison.


Les jeunes


Fofana, Kitala et Ndicka pourraient eux aussi être prêtés d'ici la fin du mercato afin qu'ils trouvent davantage de temps de jeu cette saison.

Concernant le jeune Da Silva, les discussions pour un contrat pro sont compliquées, le club n'ait pas sûr de pouvoir le garder.


Le détail des discussions pour l'arrivée de Reine-Adelaïde


Il s'avère que Florian Maurice a poussé pour ce transfert car Juninho était moins emballé par cette idée, qui était trop cher selon lui. Pour la première fois dans ce mercato, c'est Jean-Michel Aulas qui a tranché en faveur du recrutement de l'ex-angevin.

 


 

La Une de L'Equipe avec Juninho à l'honneur

L'Equipe

 


 

Jeff Reine-Adélaïde : « C’est un privilège pour moi »

OL.fr

La nouvelle recrue lyonnaise, Jeff Reine-Adélaïde, a été présentée officiellement lors d'une conférence de presse ce vendredi après-midi


Jeff Reine-Adélaïde


« Je suis très heureux d’avoir signé à l’OL. C’est un privilège pour moi car il y a eu beaucoup de joueurs qui ont fait de très belles carrières ici. C’était un des meilleurs projets pour moi… Je me suis focalisé sur l’Euro puis j’ai posé quelques questions aux Lyonnais pour savoir comment cela se passait dans leur club. J’ai eu des réponses positives. Il y a beaucoup de choses qui ont fait pencher la balance. Mon frère avait ciblé ce club, qui peut m’apporter beaucoup. J’ai eu l’occasion de discuter avec le coach hier. C’est quelqu’un de très simple. Si je veux joueur, cela passera aussi par le respect des exigences défensives. J’ai une préférence pour le milieu de terrain. Je peux m’épanouir à ce poste mais je reste à la disposition du coach pour jouer sur un côté. »


Jean-Michel Aulas


« On a fait un recrutement important avec l’arrivée de neuf joueurs. Onze nous ont quittés pour 160 millions d’euros environ. On s’est donné encore un peu plus de chance d’atteindre le très haut-niveau. C’est une formidable nouvelle que Jeff ait choisi de nous rejoindre. On a trouvé le profil le plus proche pour remplacer Tanguy Ndombele et Nabil Fekir. On a toujours l’opportunité de faire des opérations dans la dernière ligne droite mais pour le moment elles ne sont pas prévues. »


Juninho


« On est très contents de son arrivée. Florian Maurice avait déjà décidé de son recrutement. On en a parlé plusieurs fois avec le coach. Jeff va être un joueur important pour nous. Il est déjà prêt à jouer, il est en forme. J’espère qu’il aura une belle carrière avec l’OL et qu’il nous aidera à gagner des trophées. Il est complémentaire avec les autres milieux de terrain. On est satisfaits du groupe. La clé sera de gérer cet effectif. Les joueurs auront la possibilité de jouer de très gros matches. Tout passera par le travail. Chacun doit gagner sa place. Notre coach choisira le meilleur 11. On a un groupe assez équilibré. On a des petits soucis avec Marçal sur le plan physique mais on a confiance, il va récupérer. On est prêts pour faire une bonne saison. »


Florian Maurice


« C’est un souhait du club de se renforcer au milieu de terrain avec un joueur créatif. On voulait un joueur polyvalent. Je le suis depuis quelque temps. Je le connais bien. Son année à Angers m’a permis de voir ce que je souhaitais voir. J’ai pris beaucoup de renseignements, ce n’est pas que la performance sur le terrain. Il a la tête bien faite et c’est aussi important dans nos choix de recrutement. Il rentre dans le profil recherché. A lui de montrer l’étendue de ses qualités car il en a beaucoup. Il a une capacité à casser les lignes par le dribble, par la force. Il a montré avec Angers qu’il savait défendre. Il est aussi ici pour développer plein d’autres caractéristiques. C’’est un joueur différent de ce qu’on avait. On a besoin de joueurs de percussion. Il sera capable de le faire. Il a déjà des liens créés avec Houssem Aouar et Lucas Tousart. »

 

 


 

Faire de Lopes une légende, c’est sa mission

Foot01.com

S’il y a bien un homme qui fait l’unanimité à Lyon, c’est Grégory Coupet. Joueur légendaire des Gones (1997-2008), l’ancien international français est désormais l’entraîneur des gardiens de l’OL. Forcément, il joue donc un rôle important auprès d’Anthony Lopes, lequel est dans une situation délicate vis-à-vis de sa direction avec une prolongation de contrat au point mort, et une fin de bail en juin prochain. Bien loin du mercato et des négociations en cours, Grégory Coupet s’est fixé un bel objectif avec l’international portugais.

Et pour cause, le coach des gardiens de l’OL a indiqué sur son compte Twitter que son objectif était tout simplement de pousser Anthony Lopes… à battre son propre record. Car à ce jour, Grégory Coupet possède la moyenne la plus basse de buts encaissés par match (0.88 buts). « Maintenant j’entraîne mes gardiens pour qu’ils battent cette stat » a indiqué le membre du staff de Sylvinho, qui fait l’unanimité et dont l’état d’esprit ainsi que les compétences sont loués dans la capitale des Gaules.

 


 

Ça précise pour Valentin Rongier

Butfootballclub.fr

Annoncé sur le départ durant ce mercato estival, Valentin Rongier, le milieu de terrain du FC Nantes, est annoncé dans le viseur de l’OM et de l’OL. Aux dernières nouvelles, les lignes semblent bouger dans ce dossier.

André Villas-Boas pourrait accueillir un renfort de poids dans les prochains jours. Cible de l’Olympique de Marseille depuis de longues années, Valentin Rongier pourrait finalement rejoindre la cité phocéenne durant ce mercato estival.

En effet, d’après les informations relayées ce dimanche par le journaliste Olivier Tallaron de Canal+, les discussions entre les dirigeants de l’OM et leurs homologues du FC Nantes se seraient accélérées ces derniers jours. Les choses seraient même bien engagées pour les Marseillais.

« Les discussions entre l'Olympique de Marseille, Valentin Rongier et le FC Nantes avancent. Le match de samedi entre Nantes et l'OM ralentit les choses. Mais le clan Rongier est confiant, même si Marseille est toujours en manque de liquidités », a révélé Tallaron sur son compte Twitter.

L’OM pourrait donc doubler l’Olympique Lyonnais dans ce dossier. A noter que les Canaris exigeraient au moins 15 millions d’euros pour laisser partir leur capitaine. Affaire à suivre donc pour les Marseillais et les Canaris.

 


 

Yoann Gourcuff vers la retraite ?

Butfootballclub.fr

A moins qu’un club se décide à tenter le pari dans la dernière ligne droite du Mercato, Yoann Gourcuff (libre, 33 ans) devrait raccrocher les crampons cet été.

Libre depuis son départ du Dijon FCO où il reste sur une expérience ratée (8 apparitions seulement), Yoann Gourcuff pourrait faire le choix de raccrocher les crampons. C’est son père Christian, qui l’a annoncé à demi-mots dans « L’Equipe ».

« Il faut être réaliste. Il a 33 ans et la saison écoulée à Dijon ne s’est pas bien passée. Après, pour avoir du plaisir et être performant, il faut physiquement ne pas avoir de problèmes. Et après, c’est un cercle vicieux : si vous vous blessez, vous ne pouvez pas prendre de rythme… A un moment donné, il y a un choix à faire, il ne va pas faire n’importe quoi, partir à droite à gauche ou sur une destination exotique. Je ne parle pas pour lui mais on sait que ça a une fin, et finir à 33 ans ou 35 ans… C’est sûr qu’il aime le foot et le fait de ne pas avoir pu jouer ces dernières saisons en pleine possession de ses moyens, ça l’a plombé », a expliqué le coach du FC Nantes.

Après des débuts prometteurs à Rennes, une expérience ratée au Milan AC, Yoann Gourcuff était brièvement devenu le « nouveau Zidane » du football français aux Girondins de Bordeaux. Puis il y a eu l’accident industriel qu’a représenté son passage à l’OL, son retour dans l’anonymat à Rennes et pour finir l’expérience dijonnaise…

 


 

Le nouveau chant des BG87

Twitter

 

 


 

Lieutenant de Juninho, il kiffe son job à Lyon !

Foot01.com

Avant l’arrivée de Juninho cet été, Florian Maurice occupait clairement, dans les faits, un rôle de directeur sportif à Lyon en période de mercato.

Avec le come-back de l’idole de tout un peuple, les cartes ont été redistribuées et désormais, le patron de la cellule de recrutement est plus en retrait. Tout du moins, son pouvoir est limité. Mais dans les colonnes de L’Equipe, Florian Maurice a rappelé à tout le monde que sa relation avec Juninho était excellente, et qu’il n’y avait pas la moindre tension entre lui et le directeur sportif brésilien de l’OL. Bien au contraire…

« Il n'y a aucun problème entre nous. J'ai une très bonne relation avec "Juni" et avec Sylvinho. On m'a toujours demandé mon avis. Même si je ne connaissais pas Jean Lucas (21 ans), j'ai regardé des vidéos. Pour Thiago Mendes (27 ans) aussi, on s'est concertés, je l'ai vu six ou sept fois moi-même. Je suis peut-être un vieux con, mais ce qui m'intéresse, c'est le club. Je suis né ici, je suis bien ici, je veux travailler ici et aider Juninho. Ma fonction me convient totalement » a confié Florian Maurice, pleinement satisfait de son rôle et de ses prérogatives dans la capitale des Gaules.

 

 

Voir aussi... OL - Angers : L'Avant Match

 

Last modified on vendredi, 16 août 2019 18:37