L'actu du Jeudi 15 Août

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019 // OL - Angers : L'Avant Match

C’est officiel pour Reine-Adelaïde !

Butfootballclub.fr

L’OL vient d’officialiser ce mercredi soir la signature du milieu de terrain d’Angers Jeff Reine-Adélaïde.

Comme prévu, Jeff Reine-Adélaïde (21 ans) est un joueur de l’OL. L’officialisation de la signature du milieu de terrain est intervenue ce mercredi en fin de soirée via un communiqué. Le joueur s’est engagé jusqu’en 2024 pour un montant de 25 millions d’euros, plus 2,5 M€ de bonus et 15% à la revente en cas de plus-value


Il ne jouera pas contre Angers


Olivier Pickeu, le manager général d’Angers s’est exprimé, ce mercredi, sur L’Equipe, et il a confié que le joueur ne participerait pas à la rencontre entre le SCO et l’OL, vendredi en L1… « Jeff ne jouera pas contre nous. C’est un gentlemen’s agreement que nous avons (avec l’OL), et cela nous paraît complètement normal ».

 

 


 

Diop retourne au Celta Vigo (officiel)

Maxifoot.fr

Retour à l'envoyeur pour Pape Cheikh Diop (22 ans) ! Comme pressenti ces derniers jours (voir ici), le milieu de terrain quitte officiellement l'Olympique Lyonnais pour retourner au Celta Vigo qu'il avait quitté en 2017.

L'OL, qui avait déboursé 10 millions d'euros pour le joueur il y a deux ans, précise qu'il s'agit d'un prêt payant d'un "montant maximum de 0,5 M€ assorti d'une option d'achat d'un montant de 9 M€ auquel pourra s'ajouter 1 M€ d'incentives ainsi qu'un intéressement de 10% en cas de plus-value réalisée par le Celta Vigo". Les Gones auront bien limité la casse sur ce dossier alors que l'Hispano-Sénégalais n'est pas parvenu à s'imposer dans le Rhône.

 

 


 

Aulas sent venir cet énorme coup de pression au mercato

Foot01.com

Si l'Olympique Lyonnais fait un mercato très ambitieux cet été afin de répondre aux exigences du duo Sylvinho-Juninho, il y a tout de même un vieux dossier qui traîne sur le bureau de Jean-Michel Aulas, et dont le président de l'OL ne semble pas pouvoir se dépêtrer. Il s'agit bien évidemment de la prolongation de contrat d'Anthony Lopes, annoncé comme imminente depuis un ans, mais qui ne s'est toujours pas concrétisé, ce qui fait que le gardien de but de Lyon est entré dans sa dernière année de contrat sans qu'aucune ne soit trouvée. Appétit salarial du joueur ou de ses agents, plusieurs motifs ont été avancés pour justifier le fait qu'Anthony Lopes n'a toujours pas prolongé son bail avec son club formateur.

Et, selon L'Equipe, à l'occasion de la réception d'Angers, vendredi soir au Groupama Stadium, Jean-Michel Aulas s'attend à recevoir un énorme coup de pression venu des tribunes et plus particulièrement des Bad Gones, groupe dont Anthony Lopes a été membre et avec qui le gardien de but de l'OL a toujours des relations étroites.«  Si les supporters lyonnais fêteront le grand retour de Juninho, ils ont aussi l'intention, depuis longtemps, de faire entendre leur voix sur la question du contrat de Lopes. Il y a du référendum dans l'air et tout le monde en connaît le résultat. C'est une pression à laquelle le président de l'OL s'attend (...) Les Bad Gones avaient déjà confectionné une banderole pour son centième match en L1, puis pour le 200e, et il disputera vendredi son 300e match avec l'OL, toutes compétitions confondues », explique Vincent Duluc. Autrement dit, le président de l'Olympique Lyonnais pourrait se voir réclamer un geste rapide et favorable vers le clan Lopes, où l'on semble plutôt zen dans ce dossier.

 


 

Un mercato grand cru ? Ce journaliste calme l’enflammade

Footradio.com

Mercredi, l’Olympique Lyonnais a pratiquement bouclé son mercato estival avec l’arrivée de Jeff Reine-Adélaïde.

Alors que le marché des transferts fermera ses portes dans deux semaines et demi, Sylvinho dispose normalement de son effectif final. Si un défenseur polyvalent pourrait débarquer à la dernière minute, l’OL a déjà rempli tous ses objectifs. En déboursant 88 millions d’euros pour recruter notamment Reine-Adélaïde (25 ME), Andersen (24 ME) et Thiago Mendes (22 ME), trois des quatre plus gros transferts de l’histoire des Gones, Lyon n’a pas lésiné sur les moyens pour retrouver le haut de l’affiche. Malgré ce recrutement historique, Éric Silvestro refuse de s’enflammer.


« De bons choix, mais pas d’assurance »


« Un grand mercato pour l’OL ? Grand, ça me parait exagéré. Ils ont fait un bon mercato. Andersen, c’est prometteur. Reine-Adélaïde, ce sera un très bon choix. Pour ces deux joueurs, Lyon, qui n’a pas l’habitude de mettre des sommes folles sur le mercato, a posé beaucoup d’argent. Ce n’est pas rien. Reine-Adélaïde est un futur espoir, il sera peut-être vendu pour 60 ME comme Ndombele dans quelques années. Mais là, ça fait très cher. Et on oublie que Fekir, Ndombele et Mendy sont partis. C’est quand même trois énormes départs. C’est dur de remplacer des joueurs comme ça. Après, Mendes, c’est le meilleur coup de Lyon. Dans le mercato lyonnais, il y a donc de bons choix, mais pas d’assurance », a lancé, dans L’Équipe Mercato, le journaliste, qui attendra donc de voir si ce mercato ultra-dépensier portera ses fruits sur le terrain, en Ligue 1 et en Ligue des Champions.

 


 

Sylvinho refuse de punir le vilain Lopes à Lyon

Foot01.com

Courtisé par le Paris Saint-Germain et en fin de contrat dans un an, Anthony Lopes n’a toujours pas prolongé à l’Olympique Lyonnais.

Une situation qui inquiète dans la capitale des Gaules, et qui provoque régulièrement l’agacement d’un Jean-Michel Aulas qui trouve bien trop gourmand les agents de l’international portugais. Ces derniers jours, aucune avancée notable n’est intervenue dans ce dossier. Néanmoins, Sylvinho refuse de punir sportivement le joueur. Et en conférence de presse, le Brésilien a clairement fait comprendre qu’il ne souhaitait pas se mêler à cette négociation.

« Je veux qu'Antho se sente bien à l'entraînement et il se sent très bien. La prolongation est une discussion entre le président, son agent et Anthony. Je ne veux pas m'immiscer dans les discussions » a indiqué Sylvinho, pour qui c’est à Jean-Michel Aulas et à Juninho de régler ce dossier. En attendant, Anthony Lopes est à sa disposition et le coach rhodanien a bien l’intention de s’en servir malgré la présence dans l’effectif d’un second gardien réputé comme Ciprian Tatarusanu.

 


 

OL - Angers : Benoît Millot au sifflet

OL.fr

L'arbitre du match entre l'OL et le SCO d'Angers vendredi à 20h45 est désormais connu.

Il était déjà de la partie la saison passée. Comme lors de la 33ème journée de la saison 2018-19, c'est Benoît Millot qui a été désigné pour arbitrer cette rencontre entre l'OL et Angers au Groupama Stadium. En plus de ce match, l'arbitre de 37 ans licencié à la Ligue Paris Ile-de-France avait officié lors de trois autres rencontres de l'OL en Ligue 1 Conforama pour un bilan d'une victoire contre Angers justement, de deux nuls contre Bordeaux et Reims, et une défaite du côté de Monaco.

 


 

Le message du Kop Virage Nord pour la nouvelle saison

Twitter

 

 


 

Plus fort que Pépé, Reine-Adelaïde va éblouir Lyon

Foot01.com

Mercredi, l’Olympique Lyonnais a officialisé la venue de Jeff Reine-Adelaïde en provenance du SCO d’Angers. L’international espoirs français a été recruté pour 25 ME hors bonus. Un lourd investissement pour les Gones, qui est néanmoins calculé et que Jean-Michel Aulas ne regrettera pas selon Antoine Raguin. Journaliste pour Ouest-France et spécialiste du SCO d’Angers, le joueur estime tout simplement que l’OL a recruté un joueur impressionnant, plus fort que Nicolas Pépé à l’époque où l’attaquant d’Arsenal évoluait en Anjou.

« Je pense que Reine-Adelaïde est le meilleur joueur passé à Angers ces dernières années. C’est un constat partagé par l’entraîneur Stéphane Moulin qui a clairement dit que c’était le meilleur joueur qu’il a entraîné au cours des dernières années, devant Nicolas Pépé ou Sofiane Boufal. Son poste ? Il a été formé au poste de relayeur. Quand il est arrivé à Angers, Stéphane Moulin ne le jugeait pas assez mûr pour le faire jouer dans le cœur du jeu car pour lui, il n’avait pas assez de volume. Donc il a beaucoup joué dans le couloir, pendant près d’un an. Mais depuis avril dernier, il joue à ce poste de relayeur et il connaît une progression expresse » a confié à Eurosport le journaliste angevin, pour qui Lyon a assurément réalisé une belle opération au mercato.

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019 // OL - Angers : L'Avant Match

 

Last modified on jeudi, 15 août 2019 17:14