L'actu du Mardi 13 Août

Voir aussi... L'actu du Lundi 12 Août

L'Olympique Lyonnais veut Jeff Reine-Adélaïde, ça serait fait pour 25M€ !

Lequipe.fr

Toutes les conditions pour le transfert de l'international Espoirs sont en passe d'être réunies. Reste à savoir quand il se concrétisera.

Lyon continue d'avancer très vite sur la piste qui mène à Jeff Reine-Adelaïde (21 ans), sous contrat avec Angers jusqu'en juin 2022. Capable d'évoluer en milieu relayeur ou ailier droit, deux besoins ciblés par l'OL, l'international Espoirs français est décidé à rejoindre le club rhodanien.

En parallèle, les deux clubs finalisent un accord autour d'une indemnité de transfert de 25 millions d'euros, assortie de 5 M€ d'éventuels bonus et d'un intéressement à la revente. La principale inconnue concerne le timing de la concrétisation de cette opération. Ce pourrait être imminent, mais, vendredi, Lyon et Angers doivent se rencontrer en Ligue 1. Et le SCO serait tenté d'influer sur l'absence du joueur sous le maillot lyonnais à cette occasion.

 

 


 

Les dessous de l’offre de l’OL pour Jeff Reine-Adelaïde

Footmercato.net

L'Olympique Lyonnais a décidé d'accélérer pour recruter le jeune et prometteur Jeff Reine-Adelaïde. Et les Gones sont prêts à mettre le paquet pour l'Angevin.

L’Olympique Lyonnais n’a pas perdu de temps sur le mercato. Cet été, les Gones ont rapidement mis la main sur Ciprian Tatarusanu (libre), Jean Lucas, Thiago Mendes et Joachim Andersen. Malgré un recrutement ambitieux, la préparation a montré que les pensionnaires du Groupama Stadium avaient encore besoin de renforts. Ce que n’avait pas démenti Sylvinho en conférence de presse mercredi dernier. « Tant que le marché est ouvert, nous pouvons accueillir un ou deux joueurs, d’autant qu’il existe aussi la possibilité d’en perdre (...) Il existe une possibilité de renforcer ce secteur offensif du milieu, ce n’est pas à exclure. Mais c’est comme pour le défenseur, c’est une question d’opportunité. Si nous trouvons ce joueur, que cela convient au club et à la direction, c’est bien ».

Plusieurs noms sont sortis du chapeau ces dernières semaines, notamment celui de Suso. Mais le joueur de l’AC Milan serait trop onéreux. Autre joueur ciblé : Jeff Reine-Adelaïde. Il y a déjà plusieurs semaines, nous vous avons parlé d’un fort intérêt de l’OL pour le joueur du SCO. Florian Maurice a supervisé l’international espoirs tricolore à plusieurs reprises et il est tombé sous son charme. Hier soir, nous vous avons indiqué que les Gones avaient décidé d’accélérer sur ce dossier. Cela est intervenu avant même la belle prestation de l’ancien joueur d’Arsenal face à Bordeaux en Ligue 1 Conforama (1 but et 1 passe décisive). L’OL a donc avancé ses pions pour cet élément prometteur au profil polyvalent.


Le détail de la proposition lyonnaise


Mais le chemin est encore long car il faut encore s’entendre avec Angers qui a fixé le prix du joueur à 30 millions d’euros. Mais comme nous vous l’avions expliqué, le SCO était prêt à laisser filer "JRA" pour une somme moins importante avec des bonus et/ou pourcentages à la revente. D’après nos informations, l’OL a formulé une offre ferme de 25 millions d’euros pour Jeff Reine-Adelaïde. Tout cela sans compter les bonus qui vont être inclus. Cela rapporterait au total un peu moins de 30 millions d’euros au club de Saïd Chabane.

Les Gones comptent également offrir un bail longue durée au natif de Champigny-sur-Marne (5 ans a priori), qui pourrait jouer en Ligue des Champions et retrouver certains de ses coéquipiers chez les Bleuets. Si le dossier est en bonne voie et que l’OL a l’avantage à l’heure actuelle, d’autres clubs restent toujours à l’affût sur ce dossier. En France, Lille et l’AS Monaco sont séduits par le footballeur né en 1998. À l’étranger, le FC Porto et le Bayern Munich, venu plus récemment aux renseignements, figurent parmi ses courtisans. Affaire à suivre...

 


 

Suivi par l'OL, Orel Mangala (Stuttgart) sera absent trois à quatre semaines

Lequipe.fr

Blessé lors du premier tour de la Coupe d'Allemagne, lundi soir, le milieu relayeur de Stuttgart Orel Mangala, suivi de près par l'OL, sera indisponible trois à quatre semaines.

Le VfB Stuttgart (D2 allemande) a communiqué ce mardi sur la blessure contractée par Orel Mangala (21 ans), lundi soir, face au Hansa Rostock (D3), lors du premier tour de la Coupe d'Allemagne (1-0). Touché au genou gauche et sorti après seulement onze minutes de jeu, le milieu relayeur sera indisponible trois à quatre semaines.

Prêté à Hambourg (D2) la saison passée et formé à Anderlecht, l'international Espoirs belge est suivi attentivement par l'OL, comme révélé dans nos colonnes jeudi dernier.

 


 

Une fin de mercato folle à Lyon pour titiller le PSG ?

Foot01.com

Vainqueur de son premier match de la saison face à Monaco vendredi (0-3), l’Olympique Lyonnais semble de loin l’équipe la mieux armée pour titiller le Paris Saint-Germain cette saison. En effet, les Gones ont procédé à un recrutement ambitieux en s’attachant les services de Joachim Andersen, Thiago Mendes ou encore Jean Lucas, et rêvent plus grand avec Juninho et Sylvinho aux manettes. Au point de réellement concurrencer le champion de France dès cette saison ? Consultant pour RMC Sport, Kevin Diaz espère que le club rhodanien se posera les bonnes questions à ce sujet, et agira en conséquence durant la fin du mercato.

« Ce week-end, je me suis fait une petite réflexion. Je me demande si Jean-Michel Aulas ne va pas, en cas de victoire dans les deux ou trois prochains matchs, rentrer dans le bureau de Juninho et de Sylvinho et leur demander clairement ce dont ils ont besoin en fin de mercato pour sérieusement concurrencer le Paris Saint-Germain. Est-ce que dans les trois ou quatre derniers jours du mercato, ils sont capable d’aller chercher un ou deux mecs en plus pour bâtir un effectif énorme ? Je me pose sérieusement la question » a lancé le consultant de l’After, pour qui il ne manque pas grand-chose à ce bel effectif lyonnais afin de concurrencer Paris en Ligue 1. Reste maintenant à voir si l’OL, qui semble accélérer dans le dossier Jeff Reine-Adelaïde, va agir de la sorte.

 


 

Lenny Pintor prêté à Troyes

OL.fr

L’Olympique Lyonnais informe du prêt de Lenny Pintor, attaquant international français U20, à Troyes jusqu’au 30 juin 2020.

Le prêt sans option d’achat prend effet dès aujourd’hui et permettra au joueur de gagner du temps de jeu dans un club de haut de tableau de Ligue 2. En contrat avec l’OL jusqu’en 2023, Lenny Pintor a disputé la Coupe du Monde U20 en juillet dernier avec Amine Gouiri.

 


 

PSG, OM, OL, Nice… les budgets des clubs de Ligue 1

RMC.fr

Alors que la Ligue 1 a repris ses droits le week-end dernier avec la première journée, l’heure est à l’évaluation des budgets des clubs. A trois semaines de la fin du mercato estival, le PSG fait bien sûr figure de mastodonte. Derrière le géant parisien, six autres clubs affichent un budget global à trois chiffres.

"On va faire en sorte de se rapprocher du PSG", promettait sur RMC, Jean-Michel Aulas, mi-juillet. Le président de l’OL évoquait le sportif. Car sur le plan budgétaire, son club est encore loin du mastodonte parisien. Le champion de France affiche un budget de 637 millions d’euros pour la saison 2019-2020 qui vient de débuter.

Une somme nette, qui inclus le mercato dans les dépenses et recettes. A ce titre, l’OL affiche une enveloppe budgétaire globale de 310 millions d’euros. Quatre autres clubs ont un budget à trois chiffres en Ligue 1 cette saison: Monaco avec 220 millions d’euros, l’OM autour de 200 millions, le LOSC à 120 millions et Saint-Etienne avec 100 millions.


Nice, plus de budget grâce à Ratcliffe?


A ces clubs, pourrait s’ajouter l’OGC Nice. Si pour l’instant le budget du club azuréen atteint les 80 millions d’euros, il pourrait rapidement grimper à 110 ou 120 millions d’euros sous l’impulsion de Jim Ratcliffe, en plein rachat de l’OGCN. Après avoir reçu le feu vert de la DNCG, l’opération n’a plus qu’à être validée par l’Autorité de la concurrence.

Des chiffres un peu différents de ceux communiqués précédemment. Tout dépend en fait des déclarations faites par les clubs eux-mêmes. Certaines entités ont déposé un budget n’incluant pas les recettes de transferts dans les colonnes dépenses/recettes, d’autres oui. C’est pourquoi l’enveloppe budgétaire de l’OM, qui avait communiqué un budget hors transferts, par exemple passe de 110 à 200 millions d’euros en incluant les transferts dans la balance.

Pour la saison 2017-2018, Marseille atteignait 220 millions d’euros de budget, le LOSC 160 millions, Bordeaux était à 110 millions, 99 millions d’euros pour Nice, 90 pour Rennes. Depuis, quelques mercatos sont passés par là, couplés pour certains à quelques contre-performances sur la scène nationale…


Le top 10 des budgets de Ligue 1:


PSG: 637 millions d’euros

OL: 310 millions d’euros

Monaco: 220 millions d’euros

OM: 200 millions d’euros

Lille: 120 millions d’euros

Saint Etienne: 100 millions d’euros

Rennes: 95 millions d’euros

Bordeaux: 90 millions d’euros

Nice: 80 millions d’euros (pouvant monter à 110 ou 120 sous la nouvelle direction de Ratcliffe)

Nantes: 70 millions d’euros.

 


 

Ce consultant kiffe la méthode Sylvinho

Footradio.com

Le week-end dernier, l’Olympique Lyonnais a parfaitement lancé sa saison en Ligue 1 face à l’AS Monaco (3-0).

Après une journée de championnat, le club rhodanien est leader, à égalité avec le Paris Saint-Germain. Malgré tout, ce succès ne fait pas tout. Si Sylvinho a donc réussi ses débuts à la tête de l’OL, le coach brésilien sera désormais attendu au tournant lors des prochaines semaines. Parce que Lyon a affronté une équipe de Monaco en perdition, tout en déployant un jeu pas aussi attrayant qu’annoncé. Ce qui n’inquiète pas pour autant Walid Acherchour.


« On va voir un jeu différent »


« Une promenade en trompe l’oeil pour l’OL ? Oui, parce qu’il y a la physionomie. Mais j’ai trouvé cette équipe très sérieuse. Ils sortent d’une pré-saison catastrophique. L’OL avait besoin de se rassurer, surtout défensivement. Sylvinho est arrivé à Monaco avec la volonté de faire un résultat en étant pragmatique. Les prétentions dans le jeu sont là, mais elles doivent arriver au fur et à mesure. À l’image des latéraux et de Tousart, il a voulu se donner plus d’air. Et ça a réussi. Maintenant, le vrai test, c’est le week-end prochain. La marge de progression va être là. L’an dernier, on critiquait Genesio pour la qualité du jeu face aux petits, aux blocs bas. Et là, on va voir un jeu différent, avec des latéraux offensifs, des schémas de passes, un Memphis en 10, et une paire Aouar-Mendes au milieu. Sylvinho s’est surtout donné du temps pour travailler », a lancé le consultant de Yahoo, qui attend donc le premier match de la saison au Groupama Stadium, contre Angers vendredi, avant de tirer des enseignements sur le Lyon de Sylvinho.

 


 

Bard signe un contrat professionnel de 3 ans

OL.fr

Arrivée en 2016 à l’Olympique Lyonnais en provenance de DOMTAC, Melvin Bard signe aujourd’hui son premier contrat professionnel jusqu’au 30 juin 2022.

Melvin Bard a participé au dernier Championnat d’Europe U19 cet été, aux côté de ses coéquipiers lyonnais, Oumar Solet, Maxence Caqueret, Pierre Kalulu et Théo Ndicka. Après 4 ans à l’OL, le défenseur de la génération 2000 a débuté la saison 2019/2020 en tant que capitaine de la National 2, samedi à Nîmes.

La réaction de Melvin Bard

" Mon objectif était de signer professionnel quand je suis arrivé à l'OL. C'est désormais chose faite. C'est une très grande joie de le faire dans mon club de cœur. Je ne lâche rien sur le terrain. Ma qualité première est la combativité. "

 

Voir aussi... L'actu du Lundi 12 Août

 

Last modified on mardi, 13 août 2019 17:41