L'actu du Mercredi 17 Juillet

L'actu du Mercredi 17 Juillet

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

Un milieu recruté au mercato, même si Fekir reste ?

Foot01.com

Ces derniers jours, c’est clairement autour de Nabil Fekir que tourne l’actualité de l’Olympique Lyonnais. Il faut dire que le club rhodanien a bouclé la première partie de son recrutement, mais s’attend à perdre son capitaine. Ce dernier est courtisé par le Bétis, le FC Séville et Valence tandis qu’il se trouve dans sa dernière année de contrat à Lyon. Jean-Michel Aulas ne s’opposera donc pas à son départ bien au contraire, et devrait compenser son éventuel transfert avec la venue d’un milieu de terrain relayeur.

Mais selon les informations de Yahoo Sport, il n’est pas impossible que l’Olympique Lyonnais recrute un milieu de terrain, même si Nabil Fekir venait à rester dans la capitale des Gaules. Le média, qui estime que Lucas Tousart est la seule réelle sentinelle à la disposition de Sylvinho, considère sans doute Thiago Mendes comme un milieu relayeur, et pense qu’il est possible que l’OL s’attache les services d’un numéro six d’ici la fin du mercato. Tout cela reste évidemment hypothétique, et dépendra sans doute des premiers ressentis du coach brésilien suite aux matchs amicaux et éventuellement au début du championnat. Mais cette information devrait fait débat chez les supporters…

 


 

Le Betis Séville tient la corde pour Fekir

Football365.fr

Selon une source espagnole, le Betis Séville tient aujourd’hui la corde sur le dossier de Nabil Fekir, le milieu de terrain offensif de l’OL. Si le Tricolore fait effectivement ses valises cet été, cela pourrait être en direction de l’Andalousie.

En attendant l’intervention d’un top club européen (Arsenal ? Milan ?), c’est le Betis Séville qui apparait aujourd’hui le mieux placé sur le dossier du milieu de terrain offensif international français Nabil Fekir (25 ans). Alors que l’ancien Parisien Giovani Lo Celso pourrait être vendu à Tottenham, les Andalous sont fortement intéressés par les caractéristiques du capitaine de l’OL. Libre en juin 2020, le Tricolore est disponible moyennant le versement d’un chèque estimé autour de 30 M€, et il ne s’agit pas d’un souci pour la formation entraînée par Rubi (qui a déjà vendu Pau Lopez pour 23,5 M€).

Le club du président Jean-Michel Aulas espère convaincre son capitaine de rempiler (*), mais la tendance est clairement au départ, même s’il n’est plus question de rejoindre une écurie du calibre de Liverpool. A la recherche d’un nouveau challenge, Nabil Fekir a aussi été cité du côté du FC Séville, qui enchaîne les recrues sous la houlette du directeur sportif Monchi, mais le champion du monde 2018 n’apparaît pas comme une priorité pour le moment. Concernant Valence (qui, selon certaines indiscrétions, pourrait également être intéressé par le Marseillais Florian Thauvin et le Lillois Rafael Leao), il faudrait attendre un éventuel départ de Rodrigo, l’attaquant international espagnol ayant des pistes en Italie et en Angleterre.

 


 

Genesio n'entraînera pas Newcastle

Goal.com

Les Magpies ont indiqué que Steve Bruce était nommé à la tête de l'équipe première ce qui met fin définitivement à la piste de l'ancien coach de Lyon.

Alors que Bruno Genesio était annoncé en favori pour devenir le nouvel entraîneur de Newcastle, c'est finalement Steve Bruce qui a été choisi par la direction du club anglais pour prendre la succession de Rafael Benitez, parti en Chine au Dalian Yifang.

Les Magpies ont privilégié un profil d'expérience très habitué à la Premier League (Aston Villa, Hull City, Wigan, Sunderland) pour la saison à venir. Cette nomination intervient aussi dans le contexte du rachat qui était proche d'intervenir avec un repreneur des Émirats Arabes Unis, mais qui a finalement été annulé.

Bruno Genesio va donc devoir patienter avant de retrouver un nouveau poste. Annoncé un temps à Dijon, Nantes ou encore au Qatar (Al Hilal), il reste libre de rejoindre le projet qu'il souhaite.

Celui qui a dirigé l'Olympique lyonnais pendant trois ans et demi avait décidé de quitter son poste après l'élimination en demi-finale de la Coupe de France contre Rennes, en avril dernier.

 

 


 

600 ME, Jean-Michel Aulas pèse très lourd à Lyon !

Foot01.com

Avec déjà cinq recrues majeures enrôlées au mercato (Jean Lucas, Thiago Mendes, Koné, Andersen et Tatarusanu), l’Olympique Lyonnais a frappé un grand coup sur le marché français. Indiscutablement, l’écurie du président Jean-Michel Aulas a la volonté de s’imposer comme le concurrent n°1 du Paris Saint-Germain. Un objectif de longue date pour le patron de l’OL, dont les ambitions n’ont jamais été aussi fortes. Il faut dire que son club est à son apogée d'un point de vu purement financier. En effet selon KPMG, l’Olympique Lyonnais vaut, en 2019, 463 ME (contre 185 ME en 2016).

Et, le poids financier personne Jean-Michel Aulas inspire le respect. Dans ses colonnes, le magazine Challenges estime à 600 ME la fortune personnelle du président de l’OL, ce qui fait de lui la 149e personnalité la plus riche de France, la 10e dans le secteur des holdings. Preuve de son évolution fulgurante au cours des dernières années, la fortune de JMA n’était « que » de 24 ME en 2013, soit en une augmentation de… 2400 % en six années. De quoi en imposer et avoir les moyens de faire de l’Olympique Lyonnais le deuxième club de France. Ce qui n’était, sur un plan sportif, pas le cas la saison passée.

 


 

En fin de contrat à Lyon, Morel rejoint Rennes

Goal.com

Après Lorient, Marseille et Lyon, Jérémy Morel poursuit son tour de l'Hexagone en renforçant le Stade Rennais.

Le club breton a annoncé ce mardi soir la signature pour une saison de l'international malgache. Morel, en fin de contrat, arrive libre. Il tentera d'apporter son expérience à l'équipe de Julien Stéphan, du haut de ses 35 ans.

"L’expérimenté défenseur Jérémy Morel a choisi le Stade Rennais F.C. L’ancien Lyonnais a signé ce mardi un contrat d’une saison", a indiqué le Stade Rennais dans un communiqué officiel.

"Formé et révélé à Lorient, vainqueur et buteur lors du Trophée des Champions en 2011 avec l'Olympique de Marseille, vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2012 toujours avec l’OM, 367 matches de Ligue 1 au compteur, 43 matches de Coupe d’Europe, nommé dans l'équipe-type de l’Europa League lors de la saison 2016-2017, Jérémy Morel est devenu en France, et au fil des saisons, une référence à son poste de latéral gauche. Positionné en tant que défenseur central par Marcelo Bielsa à Marseille, le Lorientais s’est aussi montré très à l’aise dans l’axe au côté de Nicolas N'Koulou. Né d’un père malgache, Jérémy Morel compte également 6 capes avec la sélection de Madagascar dont un récent quart de finale de Coupe d’Afrique des Nations 2019 perdu 3-0 face à la Tunisie le jeudi 11 juillet. Après être passé par les deux olympiques, Jérémy Morel revient donc en Bretagne pour un nouveau défi et l’envie de parcourir encore l’Europe en Rouge et Noir. Degermer Mat Jérémy !".

 

 


 

Rafia à la Juve, Wissa a signé (officiel)

Maxifoot.fr

Hamza Rafia (20 ans) quitte l'Olympique Lyonnais pour la Juventus. Comme prévu, le jeune milieu de terrain a signé son premier contrat professionnel, d'une durée de trois ans, en faveur du club italien, qui a déboursé 400 000 euros pour l'enrôler. Le récent 3e de Ligue 1 a toutefois précisé que cette transaction pourrait être accompagnée d'un "maximum de 5 M€ d'incentives ainsi qu'un intéressement de 20% sur la plus-value d'un éventuel futur transfert".

Dans le même temps, l'OL a, comme nous vous l'annoncions plus tôt ce mardi, officialisé l'arrivée d'Eli Wissa (16 ans). Le jeune attaquant, qui évoluait jusqu'ici à Laval, s'est engagé pour les trois prochaines saisons, soit jusqu'en juin 2022, avec la formation rhodanienne.

 


 

Juninho prêt à remplacer Nabil Fekir par Jeff Reine-Adélaïde ?

Butfootballclub.fr

L’OL pourrait rapidement se placer sur Jeff Reine-Adélaïde (SCO Angers, 21 ans) en cas de départ précipité de Nabil Fekir au mercato.

L’avenir de Nabil Fekir risque de chambouler la suite du mercato de l’OL. Si le champion du monde n’est pas encore parti, le Betis Séville travaille dur pour le faire signer cet été. Le club espagnol pourrait même proposer quelque chose avec son petit frère pour l’attirer dans ses filets.

En cas de départ, l’OL pourrait regarder du côté d’Angers. Ouest France affirme en effet que les Gones devraient passer à l’action pour dénicher le milieu explosif du SCO. La concurrence est toutefois de taille dans le dossier Adélaïde.

L’AS Monaco, qui doit d’abord dégraisser en effectif, fait partie des prétendants, de même que le FC Porto et le LOSC. Toujours d’après le quotidien régional, le SCO aurait d’ailleurs déjà recalé le club nordiste, venu taper à la porte de Saïd Chabane avec une proposition de 15 millions d’euros. Le président angevin souhaiterait en tirer 20 millions.

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL 2019

 

Last modified on mercredi, 17 juillet 2019 16:23